Actualités‎ > ‎

Rumilly...Un titre de championne de ligue..

publié le 25 mai 2017 à 13:08 par Sébastien E.   [ mis à jour : 25 mai 2017 à 13:25 ]
Dimanche avait lieu les triathlons de Rumilly, un longue distance (1.4 de nat/71 vélo avec l'ascension du semnoz et 18 kms à pied), un distance M (1.4/37/9), un XS (400/11/3) pour les jeunes benjamins à cadets et enfin un pour les poussins et pupilles (70/2/400).

Une trentaine de membres du Fontanil triathlon étaient repartis sur ces différentes épreuves dont 5 féminines et 10 jeunes.

Chez les jeunes on retrouve une nouvelle fois les 2 copains Soren Bruyere Joumard et Justin Bouchet sur les 2 premières marches du podium poussins.
La grosse performance du jour est à mettre à l'actif de Loan Schiff qui termine 3ème du XS ou l'adversité et lka densité sont plus marquées.

Les 3 autres benjamins dont c'était la 1ère course sur ce format ont été brillants (Aloys B 7ème, Raphael M13ème et Maxime L 15ème).



Sur la distance M c'est Pierre J qui réalise la meilleure performance en terminant 70è sur plus de 400 concurrents. Il faut dire qu'en sortant 4è de l'eau le nageur de l'USSE natation avait bien lancé sa course. Du coté des féminines Mélanie Gellie 270è et brigitte B 309 ont dignement représenté le club.

L'épreuve reine du jour le longue distance était support du championnat Rhone Alpes et c'est Corinne Grimaud qui réalise le gros résultat du week end puisqu'elle remporte le titre de championne de ligue catégorie vétérane. Une fois de plus son expérience et sa ténacité l'ont mené à cette victoire plus que méritée. Une autre féminine, isabelle Joumard 222ème boucle brillamment cette épreuve de plus de 5h.

Pour les garçons, le niveau était extrèmement relevé puisque le champion de France en titre était au départ. Paul P réalise une énorme performance en terminant 15è.
En pleine préparation pour l'Ironman de nice, il réalise la course parfaite avec les forces du jour. Juste derrière c'est Gérald B qui prend la 49ème place, améliorant son temps de 8' par rapport à 2016.Il est à noter que ces garçons sont les éducateurs de l'école de triathlon ,beaux exemples pour les jeunes qui ont encouragé chacun des membres du club présent tout au long de la journée.
Félicitons l'ensemble des participants du fontanil pour leur performance individuelle.

C'est ainsi que se conçoit le triathlon au fontanil, entre partage et bon humeur sans oublier la performance mais en toute humilité.











Résultats: ICI


CR Corinne:

J’ai participé au triathlon de Rumilly plus connu sous le nom du triathlon de la poêle à frire.
Ils ont le label féminin. De là, à faire un lien.

Ah si, je me souviens du SAS spécial filles que m’a gentiment indiqué un garçon fort sympathique du GUC, qui fait parfois des courses par équipe mixte avec une nana du fontanil (mince je risque de perdre mes points au challenge...)
Une partie natation qui chahute toujours trop pour moi. «Et, c’est kikimatouché les pieds »
Une partie de vélo, où j’ai joué au chat et à la souris une ou deux fois avec mes Nicos préférés. Mais pas trop longtemps. Il ne faut pas trop énerver les garçons. Montée du Semnoz, j’ai essayé de sympathiser avec 2-3 concurrents mais ils ne voulaient pas papoter avec moi. Une descente pendant laquelle l’idée de démonter le repose bras (oups prolongateurs) m'a traversé l’esprit quelques minutes.
Et enfin, Surprise du Kinder, trop bien, elle est venue pour nous encourager. C’est bon ça!!!
Quinze minutes plus tard , j'entends de nouveau, Alizée, dans les roues, chantonnant « je peux me mettre dans les roues sans prendre de cartons, nananèèèère », et moi en train de ventiler comme une V2. Passons.
Enfin, ma partie préférée, la course à pied (regarde Alexis, c’est ça mon allure, pas plus vite…)Et vlà mon Philippe qui me met un coup de pression au sujet de 2 nanas qui sont en train de remonter. Argh, ma poêle à frire, me dis-je!!! allez ma bichette, lève les genoux, souffle un coup et ça ira mieux dans 3 kms.

Bon ben voilà, il n’y a plus qu’à faire de savants calculs de points au challenge: et oui championne de ligue LD master (ça pète) et podium 2eme Féminine Vétéran. Vous n’oublierez pas de calculer la somme des points et de l’élever au carré car je suis montée 2 fois sur la scène avec ma trifonction. Et en plus j’ai accepté mes poêles à frire sans sourciller. Un truc de dingues.

Et, comme je suis généreuse, j’ai décidé de partager mon lot avec le club. Non, il ne s’agit pas des poêles à frire, haut modèle de technologie avec manche escamotable.
C’est encore mieux que cela, il y avait une enveloppe cachée au fond du sac : un magnifique bon cadeau d’une valeur ( arf arf arf) de bip euros.
La fête des mamans arrive, alors messieurs profitez de l’occasion: Evaluation bien être, avec contrôle du poids, aide pour retrouver la forme et améliorer ses performances!!!!

                                                                            -----------------------------

Paul:

Gros gros départ, je suis juste derrière le groupe de tête, je sors comme une balle, j'allume tout le monde à t1 et je pars à 40 de moy avec Demaret... 23h06 je me relève pour mettre ma foutue combar dans mon sac, puis je retourne terminer ma 16e course de la soirée.


Jour J, départ en vélo chez Brigitte et GG, j'en profite pour faire tomber ma combi dans une flaque de vase pas loin de Pinsello "sac de merde", "combi de merde", "nat de merde", "tri de merde"... C'était bien la peine de faire de la visualisation positive...
J'arrive rue Lakanal, je croise un GG avec 1 oeil et demi ouverts, les gosses sages et prêts à partir, et une Brigitte qui tartine la 7e tranche de pain du sandwich au miel de monsieur #danslintimitéduchampion !

On décolle pour retrouver les benjamins sur le XS, chapeau à tous, chacun s'est donné comme il a pu sur la distance, en particulier Loan Schiff qui prouve que le travail, le sérieux et l'abnégation paient, et paient bien. Course complète et aboutie, belle 3e place benjamin. Les pupilles et poussins s'en sortent tout aussi bien et leurs fieres allures font plaisir à voir.

Le temps de casser le zip de ma combar et c'est notre tour. La petite décharge de stress est gérée par Rémy greg et GG, merci les gars.
Nat bien pourrie, bastonné sur la première longueur, mauvais cap sur la deuxième, cramé sur la troisième...
Je sors en titubant pour perdre encore plus de temps à enlever ma combi et mettre mon maillot de vélo. J'avais trèèès envie de mettre le maillot de l'AS Fontaine, juste pour faire râler les Schif, Seb ou autre Greg... Mais une petite voix m'a glissé "t'es con ça va foutre le bordel"... Bon ben maillot vintage noir, les poches pleines de barres !
Le vélo ne fut pas si mal jusqu'au pied de la bosse, merci les roues... puis j'ai collé dans le Semnoz, paraît que c'est la faute de la pente. En haut il m'a semblé que c'était plutôt joli, mais un peu flou, kiki confirme ? Descente prudente et retour appuyé. C'était pas suffisant à mon goût, m'enfin j'me suis bien tapé dedans c'était sympa.
La cap s'est étonnamment bien passée, le chrono m'a fait du bien au moral mais c'était pas suffisant pour reprendre Ludo ;) !
Chacun arrive en petites foulées, petite photo de coco et sa poêle, un 6e tour du ravito, et on rentre.

On s'est fait déposé au pied de la porte, comme des rois. Alizée faisait la gueule parce qu'elle avait prévu dans son programme 5km entre chez GG et Brigitte et chez elle, du coup elle a sorti le home trainer quand on est parti. Moi j'étais pas mécontent qu'on me porte jusqu'à mon lit... !!

                                                                            --------------------------

Philippe:

Après 3 passages à Rumilly (2M+1L) et une seule poele à frire lors de la 1ère edition (2010 ou 2011 je ne sais plus), la séance de ménage de printemps et inspection des placards que je m’inflige il y a quelques semaines est sans appel : plus de quoi me faire cuire un oeuf potablement, donc inscription à Rumilly obligatoire cette année .. Objectif : poil à frire ! Mon Coeur balance entre le M et le L, et je me dis que si je veux être credible avec ma soi disante envie de retourner à Embrun, le L est un minimum…

Pas de jambes dans la semaine qui précède, je me rattache juste au fait qu’à chaque fois ca me le fait et qu’à chaque fois les jambes reviennent le jour J … bref on verra bien J

Ma chérie me fait la surprise de débarquer la veille pour me fêter mon bip bip-ème anniv et du coup j’ai un uber pour m’emmener à Rumilly le dimanche … sauf que je prends le volant pour payer encore moins cher J

Sur place, no stress comme d’habitude (ca ne sert à rien) ,je me place comme d’hab milieu de pack à l’extérieur .

Départ à peine chahuté, j’arrive à trouver des zones calmes sans partir trop sur l’extérieur et les 2 tours passent comme une lettre à la poste. Arrivée au parc à vélo, j’ai du nager très correctement vu que Coco et Nico viennent juste d’y arriver. Transition m***que comme d’hab et c’est parti pour le vélo.

Le vélo ca n’est pas ma tasse de thé et ca se vérifie tout de suite : j’ai du me faire enrhumer (“pousse toi de la touriste, y’a une course” @copyright Ludo) 60 fois jusqu’à Quintal , mais bon je gère, je gère et moi aussi “j’aimerais faire une cap correcte” (Copyright Greg) . La grimpée du Semnoz se passe… au sommet je gagne 5” en enfilant mon coupe vent sans m’arrêter et manque de finir allongé dans le fossé.

J’aurais bien aimé “jouer au chat et à la souris” (@Copyright Coco) avec mes fontanilois(es) préféré(es) mais la souris était beaucoup trop fort dimanche et les chats ne sont jamais rentrés de derrière ! Gros moment de solitude sur le retour (que j’avais prévu de faire à 40km/h) quand vent de face dans un faux plat je découvre mon compteur à <20 km/h (à mon avis le capteur n’était détecté qu’un tour sur 2… arf). Retour au parc à vélo, gros bordel , y’a déjà un vélo à mon emplacement… et ca n’est pas le mien J bon je gère…

Transition comme d’hab un peu plus efficace, et départ pour les 18kms de cap. Il me faut bien 500m pour me remettre le dos en état. Puis la foulée , loin d’être aérienne , se met en place. C’est cool la cap avec autant de gens du club , ca motive et sans vous tous j’aurais mis 10’ de plus . 1er tour en 42’ et la première souris enfin en vue : Nico, courageux mais diminué, que je rejoins au début du 2nd tour.

Coco , impressionnante est trop loin. Devant Paulo fait un carton, GG n’est pas en reste, Cassoulet devrait changer de surnom à force et Greg a changé de catégorie. Derrière Isa et Mika s’entrainent pour Paladru et Jean Marie assure sur sa discipline de prédilection J Quant au pres, il est partout avec son vtt et son appareil photo, et on sent que ca le titille !

Tout ca m’amène “tranquillement” à boucler le truc en 4h53 : 10’ de moins qu’en 2013 même si les conditions cette année là furent un peu spéciales.

Objectif du jour évidemment non atteint , puisque je continue à faire griller les steaks dans ma poêle de 2011 au revêtement bien abimé.

                                                        ----------------------------------

GG:

je n'avais pas prévu Rumilly cette année, mais vu le nombre de salamandres au départ, puis le besoin de savoir si ma grosse prépa pour
embrun était sur la bonne voie, je me suis inscrit.

Samedi préparation du matos jusqu'à 23h30, comme d'hab j'ai anticipé.
Rendez-vous avec Paulo vers 8h pour un départ à 8h15 pour voir arriver les petiots de l'école de tri sur le XS. Réveil difficile, du coup Paulo arrive et nous sommes encore au petit dej. Finalement départ à 8h30 pas si mal.
Trajet sans encombre, Brigitte et moi faisons l'éducation musicale et automobilo-mécanique du gamin.

on encourage les petiots et jeunes qui se sont débrouillés comme des chefs puis vient l'heure de se rapprocher de la ligne de départ.

une nat difficile jusqu'à la deuxième bouée, puis plus zen ensuite.
L'entrainement sa paye ;)
merci à la grosse délégation de supporters, c'est toujours sympa.

le vélo rien à dire, pas de jambes. J'ai forcé au début en me disant que ça allait venir, rien, du coup vélo tranquille, seul petit moment de
bonheur, et oui il m'en faut c'est mon carburant, le petit allez GG de notre championne venue nous encourager sur le bord de la route. Je
rattrape des coureurs du M, ne voit pas mon p'tit Maurice, je commence à m'inquiéter, elle a eu un problème, elle est dans le dur, elle est
tombée...

retour au parc, j'enfile les baskets et c'est parti.petit coucou à notre paparazzi du jour, sympa d'être resté, je pense que
ça n'a pas dû être facile. Les cuisses sont dures mais je décide de prendre un rythme correct et on verra à quel moment la machine explose.
Au loin je vois une silhouette qui ressemble à ma p'tite femme, petit regain d'énergie. Je la rattrape, elle a le sourire et donne
l'impression de ne pas trop souffrir, grosse bouffée de bonheur, la cap va être facile.
Je vois cassoulet le couteau entre les dents qui fait le forcing pour rentrer sur moi, il rêve ;). Je croise toutes les salamandres au moins
une fois, en plus ou moins bon état mais tous prêts à aller au bout.
Finalement la ligne d'arrivée approche et je cours toujours sans trop de douleurs.

ravitaillements, petits mots aux salamandres qui arrivent, ma coco qui montent sur le podium, respect madame, puis retour sur Grenoble.

Bilan prépa embrun: j ai peur que sur la fraicheur ça ne passe pas. Je vais essayer d'aller nager un petit peu plus sérieusement, aller faire quelques grosses sorties en vélo (je vais peut être commencer samedi avec nico et greg) et la cap j'arrête je suis trop fort, Cassoulet n'a pas réussi à rentrer sur moi ;)

Je me suis encore bien régalé avec vous tous, merci.

"QUE DU BONHEUR".

                                                                                -----------------------------

Nicolas M:

Bon puisqu'il faut faire un CR sous peine d'être rayé du challenge et maudit jusqu'à la n-pénultieme génération, j'en profite surtout que je ne risque pas d'en faire beaucoup d'autre cette année!
Arrivée presque pas à l'arrache 1h avant la course, juste le temps de récupérer le dossard et de rentrer dans le parc pour mettre la combi, gouter la température de l'eau (finalement moins froide que prévue) et paf c'est parti!
Départ derrière en mode je veux pas prendre de coups, j'arrive donc dans le parc après tout le monde mais pas si loin...Ou alors, c'est coco qui a pas bien nagé... vu qu'il n'y a pas GG?
Je pars un peu vite sur le vélo vu que pas entamé par la natation et en plus, je me sens bien sur le prolongateur... j'ai remonté ma selle d'un centimètre juste avant le départ, c'est pas bien mais bon, je ne peux pas m’empêcher!

Je double Phillipe dans la 1ere ligne droite en train de batailler avec sa machine puis très vite j'aperçois Nico (le cuissard rouge...) dans les grandes lignes droites. Mais ça commence déjà à monter par palier et sur ces routes très large on a toujours l'impression d'être scotché! du coup premier coup de chaud mais bon, c'est pas le moment de flancher donc arrête de respirer comme un boeuf quand tu passes Nico et fait lui un grand sourire...
Mais déjà, je vois un autre maillot club devant, ça doit être coco. Bon, il va falloir gérer parce que Coco dans un bon jour sur la montée du Semnoz, c'est un coup à se faire croquer... Mais, con comme un lévrier derrière un lapin je reviens un peu trop vite sur elle...Quand je la passe, effectivement, elle a l'air tranquille alors que moi, je suis un peu haut au cardio. Bon allez, c'est pas grave, on arrive sur la partie plate avant d'attaquer la montée du Semnoz!
Je me mets sur le prolongateur et je laisse tourner les jambes. Ouais, je suis pas si mal, elle va bien se passer cette montée...Un petit groupe me rattrape et,... Ah salut Coco, toi aussi t'es là? Du coup, on fait le dernier km avant la montée ensemble puis, c'est chacun pour soit. Parce que ça monte raide la première partie! D'entrée, tout à gauche 34*28, compteur à 10-11km/h, des douleurs partout et plein de monde qui me double...Confirmation que je suis pas encore bien à vélo! (n'est ce pas Romu). Mais bon je m'accroche. Fin de la première partie avec un replat avant de rejoindre la route principale ou ça devrait être moins raide d'après le profil! Je tombe une dent et je vois Greg devant...Il a bien nagé l'animal! Les panneaux kilométriques donnent toujours 10%, moins raide mon c..Je reviens sur Greg et j'arrive à garder mon rythme en 34*25 en me mettant régulièrement en danseuse. Au passage, je lui dis que Coco est juste derrière parce que vu à la vitesse ou je monte et mon état de fatigue, je pense réellement qu'elle va mieux finir que nous mais apparemment, c'était pas forcément un bon jour pour elle (ma réf sur Coco c'était le Ventoux pendant le stage de l'année dernière ou elle nous avez tous impressionné). Au fur et à mesure de la montée ça va mieux et je peux même m'alimenter à 2 km du sommet pour préparer la descente, c'est vrai qu'on est plus que dans du 8% par endroit!
Début de la descente, avec une route pas si dégradée que ça sur les premiers km, ça aurait plus à Alizée avec son vélo de chrono! Par contre ça va vite et on peut souvent se mettre sur le prolongateur car il y a de la visibilité.
Puis on arrive dans la vallée sur une route large et un faux plat montant avec le vent. Je confirme compteur à 20km/h, ça fait mal! Mais sur le coup je ne crois pas que je me suis fais doubler donc ça a dut être dur pour tout le monde...
En revanche sur les faux plats descendants je perds pas mal de place sur des petits groupe qui commence à se former...

Je vois Alizée sur le bord de route, encore 15km avant de poser le vélo et le moral est au plus bas... Mais heureusement, la route redescend... et 2 gars du même club me double sans pitié en plein drafting... Ça faisait un moment que ça me titillait de me faire doubler par des petits paquets du coup je me cale à 3-4 mètres d'eux. Ah, ça va mieux! Pas un arbitre, jusqu'à l'arrivée, c'est moche mais bon chut...
Départ course à pied, le Préz me dit "allez GG n'est pas loin!". Mais oui, c'est ça et la marmotte...Bon de toute façon, j'ai les cuissots en feu donc "plus tu cours vite moins tu cours longtemps"...Je pars donc aussi vite que ce que je peux faire en me disant si tu reviens après on verra bien. 1er demi tour (dans les bois), je vois GG à 1'30 et second demi tour (après le stade, au château d'eau), à 1mn mais déjà j'ai ralentis, je suis complètement cramé et autant il faisait la grimace au début autant il commence à mieux courir au second. Au troisième. il a déjà repris plus de 1'30 et au 4eme c'est à plus de 2mn. Je finis avec Isa et Mickael à qui il reste encore un tour...Les pauvres, il commence vraiment à faire chaud, pas étonnant que Paulo et mieux couru que nous, il faisait presque frais quand il est arrivé!
Au final, course sympa bien que difficile pour tout le monde, il m'a semblé! J'ai bien aimé l'ambiance sans chichi. Pas trop de touristes ou de tape à l’œil. Ça m'a rappelé l'ambiance des triathlons d'il y a quelques années...

J'étais un peu pressé pour repartir donc je n'ai pas dit au revoir à tous le monde!

Bonne chance pour Dijon et à bientôt...

                                                                                    ------------------------------

Adrien:
Je me lance aussi pour un p'tit CR sur le M.
Arrivé un peu en touriste sans la famille je ne croise personne, à part Pierre dans le parc à qui je me présente mais qui ne semble pas croire que je fais parti du club; évidemment puisque je porte une trifonction bleu et noire de montluçon triathlon... Ceci va constituer le fil rouge de ma journée;
11h30 le départ est donné pour le L, on va encourager les copains dans le parc, ça servira d'échauffement. Allez GG! Allez Nico! Allez Nico! Allez Coco! Allez Philippe! Allez Micka.... Micka?! Ah le voilà, "ALLEZ MICKA!!"...bon personne ne me reconnaît...je gueule pour rien; GG me tape quand même dans la main, sacré GG.
Je demande donc à un inconnu de m'aider à fermer ma combard et part m'échauffer.
Ça part, mal placé au milieu et derrière, j'aurai dû me mettre devant, ça a bataillé pas mal dans le bouillon jusqu'à la deuxième bouée... A la troisième je me rend compte qu-il y a un petit groupe loin devant mais aussi un gros groupe derrière, c'est que ça doit bien tourner. A ma montre 24'50, vraiment content de moi vu ce que j'ai nagé cet hiver.

Je monte sur le vélo et commence ma promenade dominicale, dans l'ordre: "Allez Florian !!" (c'est qui lui? qu'est-ce tu veux?) "Allez Fontanil !!" (pfff tocard, pousses-toi) "Salut Alizée?!" (Ok d'accord le dragueur à deux balles, ...)
je passe le reste du temps à regarder la marque des vélos qui me doublent, un peu comme un spectateur de la course, c'est vraiment divertissant!

Ensuite la CAP, je me sens pousser des ailes à ma montre 5'40, je suis trop haut je dois ralentir!!(sisi!) Mes crampes d'estomac arrivent et ne me quittent plus, impossible d'accélérer, on me met des coups de coudes et d'épaules pour passer (pas taper pas taper!), du bonheur...ça va être marrant.
Je vois avec plaisir les copains et copines du club qui ne me reconnaissent toujours pas, Ludo me double, Paul me double, je l'encourage mais ne sait toujours pas qui je suis !!
Je passe la ligne péniblement en 2h30 mais content de moi après tout on se bat contre soi-même!
Buffet, je tape l'incruste avec Ludo et Alexis qui, par pitié, acceptent de me parler un peu, pour la BA. Ludo me remet officiellement le titre de "boulet du club". Les larmes aux yeux, je ne réalise toujours pas. C'est avec grand honneur que je l'accepte en espérant être digne de cette marque de confiance et de générosité (amen!)

A bientôt pour une prochaine course !! (je mets évidemment mon titre tout de suite en jeu ;-)) c'est quand la prochaine course?

Adrien_qui_a_besoin_d'une_trifonction.

                                                                    ----------------------------------

Nicolas S:

..réveil 6h30 (trop tôt) pour être à l’heure au départ du XS pour Loan...oubli d’embarquer le ptit dej dans la voiture pour lui...pas bien réveillé donc et oubli aussi du putain de radar de la rocade sud...1 ier flash de la journée !
arrêt à la station Total de Crolles pour ptit déj rapide...sortie péage Rumilly : 1 ier vomito pour Loan...pas bon le ptit déj chez Total !
retrait des dossards...Loan range son vélo dans le parc et en ressort avec le 2 ième vomito (déguelasse ce gamin !)...c’est bon me dit il , cette fois j’ai plus mal au ventre ! t’es certain que tu veux faire la course ? oui !
47 minutes + tard il finit en 3 ième position Benjamin et monte donc sur le podium : parfait la gestion du vomito ! gros progrès cette année (en Tri, pas en Vomito !) , merci aux coachs GG Paulo et Rémy pour leur bon travail.

Départ du L : un peu surpris par le top départ (pas prêt)...du coup mal placé et coup de stress , palpitant pas bon, gorge serrée...je brasse + dos sur 150 m pour retrouver mes moyens....et ça repart 50 m avant la 1 ière bouée... et ne ferai que doubler jusqu’à la fin :
ça va j’ai pas perdu trop de temps puisque Coco est là en train de batailler avec sa combi puis Phil et Nico arrivent à leur tour. Transition sans encombre et je repars du parc juste derrière Coco qui semble avoir des problèmes à enclencher ses cales pied...du coup je démarre avant elle...1ière montée en danseuse pour prendre la bonne allure...et 2 ième flash de la journée : attention tu es blessé au genou ! oui la position en danseuse ne me convient pas en ce moment, du coup impossible de pousser sur les pédales sans déclencher la douleur...reste assis sur la selle et pédale. Coco me repasse au 3 ieme Km et je me dis Nickel je vais me caler sur elle...oui mais Coco en course c’est pas Coco en entrainement...impossible pour moi de suivre son rythme...je la vois , puis l’aperçois , puis la devine....et plus de Coco...Non, j’ai rien compris !...mais on est au 8 ième km et maintenant c’est Nico qui me double avec un grand sourire côté gauche (car côté droit ça aurait été difficile pour moi de le voir avec mon reste de torticolis ! on avait convenu de cette subtilité avant le départ entre Nicos !!)...je le vois , l’aperçois , le devine.........Bon les gars c’est au tour de Phil maintenant ?! vous êtes vraiment pas délicats avec les libéraux !...Bon Phil ne reviendra pas...je monte le Semnoz sur la selle malheureusement (oui moi j’aime bien les danseuses normalement)...vue panoramique avec Mont Blanc là haut : absolument magnifique.
Descente à bloc et à partir de là , absolument seul jusqu’à récupérer un gars 2 km après avoir rejoins le parcours du M vent dans la gueule, le moral à 0 (16 km /h) et même en me demandant un bon moment ( personne derrière non plus !)si j’étais bien sur le bon parcours !
Je finis tant bien que mal le vélo.
Je pars confiant et motivé sur la cap...Le Prez et Alizée m’encouragent.....le 1 ier tour se passe plutôt bien (Paulo me double au km 2 !)...puis au 1 ier demi tour je vois Coco 3’ devant et Phil 4’ derrière...le genou me gène un peu mais ne me fais pas mal donc c’est bon signe...Je croise Brigitte qui m’encourage (vive les Libéraux me dit elle !!) puis GG , Nico ...et Greg pas loin du tout d’eux ( incroyable !)...sur le retour je sonde un peu Isa et Mika...faudra pas trop trainer non plus me dis je !...et J Marie qui a l’air de souffrir un peu ! (43 ‘ pour le 1 ier tour : 8.5 km à ma montre)...le 2 ième tour commence et les ennuis avec...la douleur se réveille au fur à mesure des minutes...je cours différemment pour atténuer la gène et je dois faire les parties descendantes (le pire) presque en marchant...Phil me récupère au 11 ième Km...et même plus de Coco dans le coin !...je finis comme je peux car hors de question de jeter l’éponge...3 ième flash de la journée..merci au Prez , Isa et Alizée pour la motivation...et surtout merci à Ludo qui est venu me chercher pour faire les 3 derniers Km avec moi...où j’alterne trotting et marche....jusqu’à la ligne d’arrivée !! ouf ! 52’ pour le 2 ième tour !
Points positif : pas de crampes et un réel plaisir à croiser et recroiser les Salamandres et de finir ce L et surtout d’avoir vu ce Semnoz....course de Loan
Point négatif : retour voiture tout au régulateur de vitesse ( impossible d’appuyer en continue sur la pédale !)...genou gonflé rempli d’eau...et très douloureux
eccho auj et irm mardi prochain....béquille, genouillère...verdict à venir...comme dirait l’autre : t’as joué, t’as perdu...repos maintenant.

A bientôt j’espère

 P.S1 : bravo à toutes et tous pour toutes vos perfs, vous êtiez tous et toutes magnifiques , mais je dois dire que 2 Salamandres m’ont bluffé : Greg et Paulo qui changent littéralement de Catégorie de niveau ! Vous êtes vraiment très forts.
P.S2 : bravo à Rémy pour qui la journée n’a pas dû être facile, un très grand Président !

                                                                            ---------------------------

Alexis:

Allez, je me lance vu qu'il est tant attendu ce CR de Rumilly !

Dimanche matin arrivé 10h40, pile à l'heure de l'ouverture du parc...donc pile à l'heure !

Départ nat' mouvementé malgré un positionnement bien à droite, je mets 100 bons mètres avant de plonger la tête sous l'eau et me voilà lancé. Pas de quoi cassé 3 pattes à un canard, je me fais limite chier dans l'eau, au bout de 1000m un point de côté s'installe... sûrement le sandwich à la tomme de Savoie mangé 1h30 avant le départ me diront les mauvaises langues. Mais au moins pas de fringale !

Par contre les nageurs du LD avaient bu la moitié de la marre, si bien qu'on s'est retrouvé à des moment les bras dans les algues et à gratter les cailloux !

Je boucle en 24'40" donc poussif mais bon l'objectif n'est pas là mais dans la suite.

Transition pas trop mal et j'enfourche ma bicyclette, c'est partie juste derrière Florian avec qui je suis sorti de l'eau quelques minutes avant.

Jolie parcours vélo, je reste au contact de Florian un bon moment en le suivant à une 100 aine de mètres et il me lâche sur le retour.

Je croise notre pompom girl sur le bord de la route qui m'encourage. Merci merci merci

Je me fais doublé mais comme dirait Pierre JAILLET "ils m'ont beaucoup doublé mais pas bien vite donc ça allait !"

Donc une bonne parti vélo sans trop me griller les cuisses, car l'objectif est encore après !

La transition 2 se fait à la vitesse d'un cheval au galop ! Et oui, j'étais à l'heure, mais ça c'est parce que j'avais oublié mes chaussures de vélo !! Donc tout un parcours vélo avec mes baskets de CAP... Du coup une T2 en 44" c'est pas beau ça !?

Et je pars tel fan la bise autour du lac, les jambes légères et le nez au vent. On m'avait bien prévenu "attention à ne pas trop donner avant la côte sinon tu va te griller". J'ai donc été raisonnable jusqu'à la côte en me calant derrière un gars de Lyon. Et juste après la côte, les jambes toujours légères, je mets les gaz. On court à bon rythme sur des allures de 3'50 au km avec un mec d'ACO jusqu'au premier ravito.

Et là, c'est le drame ! C'était pas la bonne montée ! elle était un peut plus loin...

Du coup, clignotant à droite, warning, bande d'arrêt d'urgence et tout et tout. Je fini à un rythme pas trop mal en essayant de remonter sur Pierre mais il court à la même allure le coquin.

Je fini capot ouvert, jambes dans la boite à gants mais sans crampes. Il était là l'objectif.

Au final une superbe course, et ça me permet de prévoir d'envoyer sans m'économiser en nat' à Annecy dans 1 mois.

Une bonne journée club encore une fois et merci aux supporter et un grand bravo à tous les coureurs et coureuses, même toi Rémy, je t'ai vu gambader à un moment.

Alexis-qui-a-retrouvé-ses-shoes !




Comments