Les dernières news du club sont là ! Compte rendu de course, présentation des prochains objectifs... La vie du Fontanil Triathlon racontée par ses membres.

Si vous faites parti du club et que vous souhaitez écrire vous-même vos CR ou autres articles, c'est possible ! C'est même une très bonne idée vu que le webmaster n'est pas toujours très dispo en ce moment... Heureusement, le guide "pour les nuls" est maintenant prêt. Vous pouvez le télécharger ici. Il vous permettra de tout faire vous-même. Et si vous n'y arrivez pas, pas de soucis, parlez-en à Stéphane G.

Des Salamandres à Aix les bains.

publié le 13 sept. 2017 à 01:41 par Sébastien E.   [ mis à jour : 16 sept. 2017 à 09:39 ]

Très belle journée à Aix les bains sur un site tout nouveau.
9 salamandres au départ en individuel et 1 équipe relai mixte.

Le meilleur résultat est attribué à Bruno D avec une belle 26ème place au scratch en 2h07'50. Mais comme à son habitude Corinne accède au podium vétérane grâce à sa 2ème place.

Derrière le niveau est assez homogène, bravo à tous.
Résultat: ICI

Quant au relai avec Paul et Pauline en mixte il réalise une très belle performance avec un podium à la clé.



Avis de Philippe:

Ben perso je ne vois que des grosses perfs !!!!

Bruno imperial .

Greg qui confirme son année !

Alexis , gros gros vélo (tu m’étonnes que j’ai pris cher mardi dernier) et qui a bien failli se faire le Sarde J

Maurizio, superbe perf également

Coco en patronne , les superlatifs vont finir par manquer … un séjour à Hawai ca ne t’a jamais tenté ?

Nico pas loin de la patronne, donc il ne doit pas être mécontent le dentiste J

Adrien, désolé pour ton temps en cap, c’est la faute à la combi , elle était encore programmée sur le rythme Embrun J

Vincent, qui progresse lentement mais surement !

Pierre qui nous fait sa sortie annuelle le jour de la fin de saison !!

Et enfin, last but not least, énormissime bravo à “PMPPM” J.

                                                                -----------------------

CR GREG:

Ce tri vient habituellement clore ma saison de tri, donc pas moyen de le louper ! Une re-prépa en 3 semaines après les vacances "à la Dip" et c'est parti. Tout commence dans la préparation, dès vendredi, "à la Boss" ! Repas du soir: 1 bol de lait / céréales au bureau, puis direction répète de musique ou mon repas se constituera de cacahuètes / chips / bière ! Samedi midi, resto à Seyssins crêpes / Crozes Hermitage / glace, avec mes parents qui m'accompagnent chaque année à Aix avec Céline et les enfants. Le soir on remet ça tous les 6 au resto à Aix avec pâtes (ben oui faut pas déconner avec ça quand même) au saumon / Fitou / glace. Là je commence à être bien ! ! !
Bon, les choses sérieuses commencent le lendemain avec un p'tit dèj un peu plus adapté ;-). Sur place on se retrouve tous, un peu dispersés dans le parc. Échauffement rapide dans l'eau, on discute avec Adrien en 2e ligne et pan, le départ qu'on n'a pas senti venir. Je mets les lunettes à l'arrache avec un peu d'eau dedans c'est plus marrant ! Tout se passe plutôt bien malgré quelques erreurs d'orientation. Bonne sensations et rythme soutenu. Je sors en 23'30 et vois qu'il n'y a pas énormément de monde devant, encouragé par mon père au premier plan ! Je ne sais pas où sont les salamandres car dispersés dans le parc. (suivez merde). Prêt à partir de la bonne T1, Bruno un peu plus loin que moi dans le parc arrive, il me rattrapera facilement à vélo dans les premiers kil. Grâce à GG au tri par équipe de Chatte, j'ai vu qu'en donnant un max du taquet de l'agonie en vélo je pouvais encore courir "bien". Je décide donc de suivre un vieux conseil de Paulo: "un jour tu donnes tout partout et tu vois où tu pètes...). Alors objectif premier de Aix, me donner comme jamais en vélo. Tout se passe plutôt très bien, j'ai des jambes, des Watts, et pour une fois je ne me fais pas trop doubler et j'en reprends même... chelou le truc ! Au demi tour au 14e kil environ, petit pointage avec Coco "ma lapine", partie 10 minutes avant les mecs: 5' de retard seulement. Ouuuhh ya peut-être bon aujourd'hui !!! Attendons la suite. Retour encore à bloc sans chercher à gérer cette fois-ci, un peu caché dans un paquet sur les 5 derniers kil. Difficile de faire autrement, comme dirait le prez ;-). J'en termine à 35 km/h de moy, bien content, en 1h01, soit 8' de moins que l'an dernier. Bonne T2, Paulo qui attends dans le parc le relais de Pauline me dit "Alexis est juste derrière, faut qu'ça tienne. Quoi ??? Alexis est derrière ??? Je ne pensais pas du tout. OOuuuhhh, ya peut-être bon aujourd'hui, pour les points challenge ;-) ahahah ! Mais évidemment je n'y crois pas car il coure le bougre, et j'ai les jambes dures. Je garde le conseil de Paulo, je pars vite, trop vite, 4' sur le 1er kil, puis prend un rythme de croisière plus raisonnable autour de 4'15 au kil. Au demi-tour petit pointage sur coco que je vois bien placée en féminine, quelques centaines de mètres devant, ça va le faire. Petit pointage avec Alexis, toujours à la même distance derrière. kikivapétélepremier ? Ben ..... lui, car malgré ma petite baisse de vitesse autour des 4'22, ça tient sur le 2e tour et je le distance encore un peu, remonté comme une pendule comme on disait dans mon jargon de rugbyman ! Sur la dernière ligne droite avant l'arche je me paye même le luxe de m'arrêter vite fait faire un bisous à mes 2 p'tits monstrent qui m'encourageaient, trop bon ! ! ! Je boucle les 10,8 kms en 46'30, soit 13,9 km/h donc 0,6 de mieux que l'an dernier.
Au final, 75e sur 753 partants à priori. Première fois que je rentre dans les 10% sur une course (le mieux 25% l'an dernier à Aix) donc évidemment super méga content. Merci énormément à ma lapine Coco et à mon loup Alexis qui m'ont encore permis de me dépasser dans cette "mini compétition" très bon enfant entre nous !                


CR Paul:

En général je choisis assez bien mes coéquipiers... En l'occurrence j'ai choisi le meilleur temps vélo du jour chez les femmes... je n'avais qu'à nager en évitant les brasseurs attardés, courir 50m jusqu'à la berge avec de l'eau jusqu'à mi-cuisse, me jeter à ses pieds pour lui mettre la puce, attendre 1h qu'elle arborre sa roue pleine, qu'elle daigne revenir me rendre la puce, pour enfin courir un 10km de 11km en mode poursuite ... Que du bonheur ! On aime ça et on recommencera !! Surtout qu'on a gagné une poêle et des fleurs... Ca donnera peut-être envie à d'autres !

On en a profité pour croiser un Bruno en décrassage efficace, un Greg très pressé, une Coco en forme comme jamais, un Maurizio incognito mais bien placé, un Alexis retour de vacances, un Adrien pas très envie de courir, un Nico à la recherche de points, un Vincent a l'affût du tirage au sort, un pierrot écraseur de pédale, et une Mélanie à sa 15e course de l'été !

Par contre on a pas croisé les nageurs... C'est mal vu de se faire battre par une fille ?

Y avait moins de monde cette année, ben tant pis pour les absents !!
                                                               ---------------------------
CR Vincent:
Je rebondis sur le commentaire avisé de Philippe, comme le bon vin, plus les années passent plus je progresse. (relativement bien sûr)
Ce que je retiendrais cette année:
Très bonne journée coté météo (qui l'eu cru ?), ambiance, organisation, parcours...
J'ai gagné environ 7 minutes en natation par rapport l'an dernier. (merci Alizée !)
J'ai bien tenu en vélo et en CAP ou j'ai eu de bonne sensations et pas de douleur particulière.
Je pense que les entraînements spécifiques fait un peu avant ont payés.
Je clos ici la saison triathlon et commence celle du jardinage.
Je reviendrais, plus rapide, plus fort, plus vieux.
                                                                ---------------------------
CR Nico:
Délocalisation du site sur la plage d’Aix, bcp + sympa , avec un parc à vélo tout sur l’herbe et une course à pied avec seulement 2 tours ( au lieu des 3 habituels) au bord de l’eau mais + longue (10.9 km).

Cr Course :
je réalise ma meilleure performance depuis 9 ans de triathlon sur T 1 !!!! : 33 ième place au scratch sur 750 !!!
je me suis régalé à courir pied nu sur l’herbe juste humide dans ce beau parc et suis tombé miraculeusement sur mon vélo (oui les vagues m’avaient mis la tête à l’envers) où j’avais déjà clipsé mes belles chaussures sur mes câles ...comme ça j’ai pu recourir pied nu jusqu’à la sortie : un orgasme à failli apparaitre quand j’ai vu mon temps sur ma montre : ouaaah : 1’12 ! et j’ai ai grillé 47 dans le parc !! trop fort !

Sinon Maurizio m’a fait une “Zana” , pas beau ça ! courir incognito sans la tenue club ! du coup l’enfoiré m’a grillé dans le 2 ième tour de cap en sortant d’1 buisson !
Bon de toute façon bien trop fort ce Maurizio en cap, impressionnant ! ( Phil, Pat = on a notre 4 ième compère pour notre équipe “ les Vo3 max du Fonta Tri” l’année prochaine !)

Et Pierre nous a fait un truc que j’avais encore même pas imaginé dans mes cauchemars les + terribles : perdre une manivelle !! chapeau, t’es trop fort toi aussi !!

Bref une journée pleine d’émotions avec des champions et des championnes de partout dans ce club de malades !!!

                                                            -----------------------------
CR Maurizio:
tout d'abord je m'excuse de ne m'être encore acheté une tenue du Club, et d'avoir donc enervé Nico et gâté la photo du Groupe. Au debout de la saison je n'étais pas même sur de pouvoir encore dignement competer sur un triathlon après plusieurs années distant des compétitions... Bon, j'irai rémedier bientôt.
De toute façon: Aix a été pour mois certainement la meilleure expérience de la saison aprés le lac du Bouchet "trail" et st. Pierre d'Albigny: Aix est vraiment un triathlon "comme il faut", i.e. avec une velo technique et une CAP plat avec boucles allée retour pour se rendre compte de son propre allure par rapport aux autres, en particulier à Nico... ;-) . J'ai eu même encore du marge pour sprinter à la fin. Peut être lex deux semaines passé au Perou en Aout au plus de 3500 d'altitude ont aidé? Bon, on verra l'année prochaine. Il faut maintenant que je me concentre sur la nat. pour passer de la 405-eme position à la sortie de la nat au moins à la 395-ème...
Merci encore à tous pour la très belle journée de sport.

                                                            ----------------------------
CR Adrien:
comment résumer cette journée, il s'est passé tant de choses. Un covoit' cool, un site magique (hormis les wc, Greg tu t'en es sorti?) ambiance/orga top, des anecdotes farfelues...(Pierre).. bref, chaque année une super journée de sport.
Mon objectif était simple, faire moins de 2h30 et le luxe, ne pas marcher.
Le départ est similaire à Greg, on blablatte et ça part cordialement comme sur tous les M :
"put.. mes lunettes!! aïe-ouille, dégage enfoiré!!, avance enclume!!
lâches ton parachute Loïc Perrouin !

Le vélo me laisse voir quasi tout le club qui me reconnaît (ENFIN) grâce à Philippe qui m'a prêté sa trifonction_de_embrun ; sauf Pauline qui est déjà loin et Bruno que je n'ai pas reconnu tellement il est passé vite!
Début de l'ascension du chat et je vois Coco dans l'autre sens en mode_balade qui finit sa descente, tourne à droite après avoir tendu le bras pour signaler son changement de direction aux autres participants..derrière Greg et Alexis ont les crocs qui raclent par-terre tellement ils sont morts-de-faim!!
La course continue de me doubler jusqu'à T2 où...je suis encouragé par Paul qui me double à Mach12, laissant une traînée de flammes sur le bitume :-) quelle énergie Nico puis Maurizio me doublent, je ne peux rien faire. Le parcours permet de garder le moral tout du long, je vois Vincent à chaque boucle qui semble me reprendre, il est en embuscade avec Mélanie... alors je m'accroche mais impossible d'accélérer. Pas d'excuse, on ne triche pas en cap. Je passe la ligne quand Pierre attaque sa dernière boucle à cloche-pieds (allé Pierre il n'y a pas de pédalier à pied, hop! hop!
hop!
Malgré tout, objectif atteint en 2h29...sans marcher.. première fois en 7ans que je suis dans les 50% avec 23'30 en nat' et 33km/h de moy à vélo quel PIED !!...

Merci pour les encouragements, la bonne humeur, les sourires, les poignées de mains, les conseils, les claques sur les fesses ;-) , la bière fraîche, le plaisir sinon la fierté de vous applaudir pour vos podiums!
2017 est pour moi l'année de la découverte d'un groupe formidable, qui porte tous mes entraînements, pousse à me dépasser encore et encore, me remettre en question, prendre exemple, faire du mieux possible au fil des semaines, croire que tout est possible.
J'adore ce sport, j'adore ce club.
                                                                    ---------------------------
CR Pierre:
L'avantage d'arriver avec aucune préparation, c'est qu'on n'a aucune pression. Je suis donc arrivé très détendu au départ, juste content de retrouver l'ambiance électrique du départ. Ca faisait plusieurs mois que j'avais le pédalier qui craquait un peu, je sentais un peu comme un jeu dans le pied gauche, mais je comprenais pas d'où ça venait. Hier, j'ai compris: alors qu'il restait 22 bornes, j'ai la manivelle gauche qui se sépare soudainement du pédalier. Je comprends immédiatement qu'il va falloir finir sur une jambe le parcours. Au début c'est rigolo, "mets-toi dans la peau d'un unijambiste". Puis ça devient vite gonflant dans les côtes, la cuisse droite à deux doigts de tétaniser... Le plus drôle était de voir la mine apitoyée de certains spectateurs et bénévoles qui pensaient voir un vrai handicapé...
Ca valait le coup de finir: le nouveau parcours de CAP, sur les rives du lac, offrait de beaux panoramas. Une course à refaire, avec les deux jambes.

Résultat S St Pierre d'Albigny.

publié le 10 sept. 2017 à 02:23 par Sébastien E.

Le week-end dernier fut savoyard !! 9 salamandres au Triathlon de Saint Pierre d'Albigny dont 6 jeunes !

Victoire en 6-9ans pour Soren, 6e Loan S 8e Aloys B et 15e Maxime en benjamins,15e Thierry et 17e Valentin en pupilles.
Résultats: ICI

Sur le format XS le minime Rémy E prend la 23e place au scratch et la 13ème place dans sa catégorie malgré les mauvaises sensations.
Résultats: ICI

Sur le S Loan E termine 17e et 4e cadet, tandis que Maurizio passe la ligne 13e V2
Résultats:  ICI
CR Maurizio:

Très bel Triathlon, ma deuxième participation après 2016. Un "Sprint difficile, sans un mètre de plat en vélo, et un CAP "trail" sur les pierres. Après trois jours de pluie le soleil arrive juste 15' avant le départ. Conditions optimales, seulement l'eau est encore bien froide. 330 au départ, pas facile de éviter la bagarre du centre du peloton pour un nageur médiocre comme moi. Je réussis quand même à limiter les dommages. Le vélo est la partie meilleur pour moi. Belles sensations, je récupère rapidement positions soit en monté soit en descente (très techniques). La CAP est dure, on monte immédiatement parmi les vignobles. Je croise Sebastien Emery qui cour et filme devant son fils Loan, qui termine en 1h 17' 57'' (chapeau! => 3-ème temps absolu de nat!). Moi 13 min après, en 1h 31' 40'', mais je suis content: 30'' de moins que l'année dernier, et la natation était plus longue de 2-3 min. environs. Donc une bonne amélioration malgré un an de plus. Et au final, je suis le premier du club Fontanil à l'arrivée à être né au XX siècle

Triathlons fin Aout..

publié le 28 août 2017 à 07:28 par Sébastien E.   [ mis à jour : 28 août 2017 à 07:32 ]

Belle 4ème place pour Alizée sur le L des Gorges de l'ardèche ainsi qu'une 3ème place chez les vétéranes pour Isabelle J.

Résultats: ICI

Avait lieu également le S à la Madeleine avec Greg et Adrien qui termine respectivement 36è et 80ème.

Résultats: ICI

On retrouvait Mélanie sur le L de Passy elle réalise également une belle performance en se classant 4ème féminine au scratch et 3è chez les séniors.

Résultats: ICI








CR Adrien:

Après une reco vélo il y a quelques semaines avec Greg, je me retrouve embarqué sur ce S qui promet une journée difficile.
Site splendide, eau limpide, temps magnifique, bonne ambiance, on n'a rien oublié, aucune excuse.

La descente rapide depuis T2 à vélo confirme que le dénivelé est présent, je profite du panorama pour une pause pipi, à moins que ce ne soit la peur du trajet retour...
Ca part très fort comme prévu, un tour autour de l'île puis la bouée en ligne de mire..."tiens pourquoi y'a personne devant moi, je suis premier? ...non non, y'a juste une bouée sur la droite coco! pardon madame."
Greg me rejoins vite fait au parc, il était à mes trousses le coquin! Il me double facilement sur le faux-plat descendant avant l'enfer..

Ensuite, le calvaire, avec mon 34x25, pas de cadeau, je perds tout l'avantage de la Nat', à mon habitude, et monte à la ramasse 50-60rpm, il me faut vraiment un 28 !!

L'arrivée à T2 est libérateur, le début Cap est descendant. Les deux tours me semblent rapides même si le chrono ne l'est pas.
Greg m'encourage pour la deuxième boucle et je me surprends à accélérer sur la fin, mais ça ne tiens pas jusqu'à la ligne, dommage.

Au moins, je sais où il faut bosser pour progresser.
Merci Greg pour tes précieux conseils, les encouragements et la claque sur le cuissot en passan.
                                                                    ------------------------
CR Greg:


après une saison plutôt orientée "prépa montagne" + Semnoz + LD Alpe, c'était l'année pour faire le Tri de la Madeleine. Je décide de m'inscrire sur le S, déjà bien difficile, car pour moi le mois d'août est synonyme de break/apéro/repas/vacances/orgi ! Comme d'hab ? Non, là c'est encore plus ! ! ! La reco avec Adrien pendant les vacances me rappelle que ce choix est judicieux.


Retour de vacance et "reprépa" ... en 4 jours, chaud patate...
On co-voiture avec Adrien et on fait ce qu'on a à faire avec un tri sur 2 sites, T1 en bas et T2 en haut. L'orga du Tri est plutôt bonne. !
Et bim, ça part. Nous étions tous les 2 devant sur une ligne de départ large, puis rapidement ça se ressert et me retrouve dans les pieds de Adrien que je garde plus de la moitié. Après une erreur d'orientation de nous deux je les perds mais reste au contact. Il sort une poignée de seconde avant moi, que je n'arriverai pas à lui reprendre dans le parc. Départ vélo rapide, et il roule le bougre... Je le reprends au bout de 4 kil environ, claque sur le cuisseau oblige. Et bim, ça monte déjà, et pour un bon moment. Le parcours est dur: 1100 de D+ en 12 kms avec au total 5 kil à plus de 10% de moy et 4 autres à plus de 7%. Ça pique sévère. Je monte tout de même à un bon train, je reprends la première fille (une cadette...) vers le 4e kil, puis une autre première fille me reprend à 2 kil de l'arrivée. Je m'accroche et fais un bon finish dans ses roues. Départ cap avec de bonnes sensations, ça descend, puis ça monte raide. Elle courre un poil plus vite.... Tout cela me rappelle l'Alpe... Je termine à plus de 12 les 4,7 kms, content pour le parcours et la période de l'année. Je termine donc en 1h59 à la 36e position sur 141 partants, bien content de moi, même si à nouveau je perds encore beaucoup de place sur la selle.
En récup, barbeuc samedi soir, barbeuc dimanche midi... ben oui,c'est encore un peu les vacances...

Bravo à Adrien pour son courage et sa puissance pour monter ça avec un 34/25

                                                                    -----------------------------
CR Alizée:


Le tri des Gorges venait clôturer une semaine de vacances, mais vacances pas à la Greg ! Sport à Gogo (semaine à 16h), pas d'apéro... ouais je sais, ça fait pas rêver !

Dans le parc, je rejoins Isa et la Bruyère familly presqu'au complet !

Un très beau plateau de pros sont présents : Manon Genet, Camille Donat, Valentin Rouvier (champion de France LD), Oullieres, et j'en passe... avec du matos à en faire baver Aloys et Soren !

Départ de nat au top, bien placée dans les pieds de Manon Genet. Tout va bien jusqu'au demi tour à la bouée ou la je décide de prendre une trajectoire pas très loin du bord histoire de voir les cailloux et m'empêcher de regarder devant (avec le soleil en pleine poire c'était judicieux) ... jusqu'au moment où je me prends un coup de pagaye dans la tronche ! Visiblement les arbitres n'ont pas aimé ma trajectoire !!!
Du coup, je suis lâché par le groupe et finis en solo en 28min les 2000m.

T1 : bof bof ! Je n'arrive pas à enlever ma combi ni à clipser mes chaussures (je vais faire toute la partie vélo avec mes chaussures ouverte ! Ben oui, je gagnerai du temps avant la T2 comme ça... ben voyons !)

Allez, cest parti pour le bike. 80kms en deux aller retour sur la route des Gorges de l'Ardèche. En résumé, pas un seul bout de plat ! Des le début, les jambes ne sont pas la. C'est la cata, j'appuie, ca ne répond pas... en plus, Je vois que le podium sera inaccessible. J'ai le moral dans les chaussettes au bout de 38 bornes, je me dis que je vais balancer le vélo et basta. Et puis au 40eme, je vois tout mon fan club qui crient au mégaphone (et oui, ils sont vraiment partout !), je lis les messages sur la routes, je me dis que ce n'est pas possible de tout lâcher ! Ça me fait un bien fou, me redonne le sourire pendant 3min et je repart.
La deuxième boucle se fera au mental...
Je suis tellement contente de poser le vélo en 2h30 (1200m de deniv pour 80kms)

C'est parti pour la course à pied. Bizarrement, la, tout va bien (j'ai bien fait de continuer !)
Le parcours est juste magnifique mais tellement exigeant : une montée sèche à Aiguezes puis que des relances. Montées, descentes, boucle de 1,5km en plus dans les vignes, routes sableuses... et le tout à faire deux fois ! Bref, c'est dur mais Ca tiens !

Au final, une belle 4eme place derrière 3 grands noms dans le triathlon, 3 min de moins que l'année dernière avec 3kms de cap en plus... je ne peux pas être déçue.

Une belle course d'entraînement !

                                                                                --------------------------
CR Mélanie:

Hier j'etais sur le L du mont blanc et contre toute attente j'ai terminé 3eme senior : ) à 10s de la 2eme(je l'avais pas vu devant sinon croyez moi je l'aurais eu ! )mais bon très contente : )et pour une fois je n'ai pas lutté en cap. Ils ont changé la cap et c'est bcp mieux 3 boucles de 7kms au lieu de partir loin de l'animation...

Embrunman 2017.

publié le 14 août 2017 à 03:19 par Sébastien E.   [ mis à jour : 15 août 2017 à 01:20 ]





















5 représentants du club vont participer à l'emblématique EMBRUNMAN 2017.
Il s'agit de Philippe G, Rémi P, Nico M, J Marie et notre GG des familles (Gérald en mode tranquille)......tranquille à la sauce GG bien évidemment.

Souhaitons leurs bonne route et à demain soir pour le verdict.
1 engagé sur le triathlon de Lamastre, le jeune Loan E.

Qualifation à HAWAI 2017......

publié le 14 août 2017 à 03:14 par Sébastien E.


Une expérience à l'Alpe Huez....

publié le 28 juil. 2017 à 07:40 par Sébastien E.   [ mis à jour : 14 août 2017 à 03:31 ]

Hier, 3 courageux se sont lancés le défi du L de l'Alpe d'Huez: Greg, Nico S et Mélanie.

Ils réalisent tous les 3 une belle épreuve avec des sentiments différents tout au long de la journée de course. C'est finalement Greg qui termine le 1er en 8h17' (298ème au scratch), sans suivra NIco S en 8h55' (463ème) et Mélanie en 11h03' (821ème et 13ème FS3)

Résultats: ICI

Et la veille c'est Isabelle J qui s'est lancée sur le duathlon de l'Alpe d'Huez. Elle terminera à la 4ème place chez les vétérans. DOMMAGE.......mais félicitation tout de même.

Et le M le lendemain du L, Adrien termine bien sa course en 3h03.
                                                                    ------------------------
CR Adrien:

Je ne sais pas encore pourquoi je me suis inscrit à ce triathlon, les récits de courses, les vidéos sur internet, les photos ou simplement le mythe, le défi perso ?

Je dis toujours à mes enfants de faire les choses pour se rendre compte de la réalité , m’y voilà.

Ma famille absente ce n’est pas ma « préparation » qui les en aurait dissuader car je casse mon moyeu avant de roue carbone à Semaine -3 et ma patte de dérailleur 2 semaines avant et reçoit la pièce deux jours avant le jour J (roue toujours pas reçue….) solution location pour un Roubaix en 50/34-11/32, avec des roues en plomb, ça va aller, ce sera pas pire que mon canyon.

Le passage en voiture me calme direct et rien ne me rassure lors de la montée, ça va être dur !

Le site est extraordinaire et l’organisation au top je croise Alexandra Louison et Olivier Marceau dans le village, pas de bol ils discutent déjà avec quelqu’un, je pars me préparer.
Arrivée au départ de l’eau il fait chaud, eau annoncée à 17,5°C, génial on va se régaler!

Une belle inconnue me propose de me fermer ma combi :
Regard de braise pailletée, silhouette affûtée dans une combi Vanguard, mettant en valeur ses formes et atouts de sportive accomplie « Ce n’est pas ma combi, on me la prêtée, c’est la première fois que je la mets, tu peux m’aider ? C’est un petit trop pas du tout serré, tu peux faire quelque chose ? Ca me gratouille avec la languette, tout en haut !! »

…que ce sport est beau, j’aime les rencontres, la nature, la solidarité, le contact… AAAAAARGH ! du calme t’es plus sur le marché mon grand et t’as du boulot aujourd’hui.


Coup de départ, bien placé dans l’eau mais vite bouchonné à la bouée même en passant large, je ne peux me concentrer sur la nage qu’à la deuxième; je sors pas trop mal en 20’ à ma montre, 184°.
Je pars tranquille à vélo et me fais doubler, doubler, doubler, compteur 37km/h mais contre le drafting,…que faire. Je m’économise et BOUM ! le mur, comme Mika m’avait dit ; pensant que le plus dur se situe à la Garde, je monte sur le 32 façon « rouge-saucisson » et m’aperçois alors que, ben ça continue toujours aussi dur !!

Je choisis de m’économiser pour pouvoir ne pas marcher en cap et être sûr de finir, parfois j’arrive à descendre sur le 28 mais je me soulage vite fait et profites des paysages, de l’ambiance, on entend encouragements éphémères sur les virages plus bas, plus haut, comme des mirages, comme si on était sur une course, c’est magique, j’ai kiffé quoi !

J’ai même eu un haluucination, quand une salamandre m’a doublée vers le virage 16, au ralentie avec une tenue vintage ; « T’es pas bien Adrien, arrêtes-toi au ravito, prends un bidon de PowerBar ; les hypos c’est pas cool… »
Les 5 derniers kilomètres sont très durs moralement, mais impossible de ralentir plus pour profiter du paysage sinon c’est la chute ! Je suis 576°.
Je reprends la salamandre qui est bien là, elle/il s’appelle Laurent dossard 794, je l’encourage et il me repasse 200m plus loin, …mais qui est cet homme chauve et sec comme un coup de trique ? Y’a de l’opium dans le PowerBar ?
Fin du vélo ! « ouf ! »

Direction la CAP, je sors du parc et les hallucinations reviennent « Y’a Adrien, VAS-Y ADRIEN !!! » je ne réagis pas, j’ai peur de voir Le_chauve-sec_comme_un_coup_de_trique_en_tenue_Vintage me faire un coucou.

Pour la première fois de ma vie, je double en CAP (sisi !) ..je double juste les mecs qui marchent et me fais doubler par des groupes de vrais sportifs…

41’ sans marcher et en accélérant à la fin WAOUW !

L’arrivée est fantastique, ces tapis bleus comme chez les pros, c’est que du bonheur, je tape même dans des mains, avec la banane !
Le speaker annonce un ENORME « MONTLUCON TRIATHLON !!! » , je ne sais toujours pas pourquoi. Vas-y enfonces le clou, man.

L’année prochaine vous viendrez avec moi les zamis? y’a des points à prendre et me suis vraiment régalé !!

                                                                                    --------------------
CR Isa:

…juste pour confirmer que les 21 virages sont toujours là pour la deuxième fois de ma vie que je montais l’Alpe (la première ce devait être avant la naissance de Lucile !).

Pour ma part, petit enchainement avec le dimanche le Sprint au triathlon des collines pour accompagner les jeunes qui ont été brillants comme d’hab : les Emery sur le XS (Loan 1er cadet, Seb 1V-si, si je t’ai mis dans les jeunes !-, Remy 3e minime) et sur les courses enfants : Loan(3e), Aloys, Milo, Soren (1er), Evan, Jade (1ere) et Lucile (première course et 2e derrière Jade!!), super site et course, seul bémol : les courses enfants n’ont pas eu droit au podium. Très chaud en CAP mais je repars avec une bouteille de vin blanc pour me rafraîchir (2e V).

Et donc le mardi, chgt d’atmosphère (9° à l’Alpe d’Huez à midi avec petit crachin) et de niveau…. Bien contente que toute ma petite famille m’accompagne et m’évite de descendre à vélo (je ne suis pas comme Alizée : j’ai pas peur de rien !). Finalement le départ à 16h est plutôt sec (et moi aussi…ça part vite un duathlon !!! Ils savent qu’il faut monter après ????), le crachin reprend assez vite dans la montée mais c’est plutôt rafraîchissant quand le vent ne s’y met pas. Méga supporters (merci mes chéris !). Il reste encore des jambes pour finir la petite boucle de CAP et mourir à la 4e place VF. Bilan : je croyais avoir progresser en vélo mais j’ai reçu une bonne leçon d’humil(d)ité…..
                                                                ------------------------------
CR Greg:

Après une plutôt longue saison pour moi qui a commencé dès février avec le Run & Bike, déjà avec Nico ;-), et avec 3 principaux objectifs perso pour l'année au milieu du reste: Rumilly où j'ai pu voir enfin que je pouvais courir plus vite que d'habitude grâces aux remarques de la Machine lors des 2 derniers stages et aux entraînements structurés de Pat', et où j'ai pu voir que je pouvais franchir des cols difficiles (Semnoz) et être encore capable de courir après ; les France LD de Dijon qui ont confirmé cette progression CAP en faisant 1h30 sur le semi (inespéré pour moi il y a 1 an), je voulais voir ce que je pouvais faire sur une course longue et difficile avec ... de la bosse, qui n'est pas à mon avantage à la base. Mais j'aime ça, c'est con hein ! Bon relativisons, c'est pas le Northman, l'Altriman ni même Embrun, OK, mais quand même pour moi c'est dur ! ! !

Objectif atteint dans son ensemble:
- Nat en 36' qui confirme les chronos de l'année, malgré une mauvaise orientation sur les 2 allers. Bien du plaisir dans cette eau fraîche et finalement conclusion de l'année: la nat c'est bien ;-)

- Vélo: 5h35 ravitos compris, et j'y ai bien pris du temps/plaisir ;-). Après une certaine déception des sensations de la partie vélo à Dijon ou je pense que je manquais de fraîcheur, là les jambes répondent tout de suite. Je sens que les 2 dernières semaines de jus ont été bénéfiques et que ça peut bien se passer. Bonne gestion à mon rythme sans m'affoler, connaissant la suite...., et en perdant environ 180 places assez rapidement dès les premiers tours de roues et lacets, tout en me disant "allez-y les caïdes dans le col de la Morte, on verra bien ce que vous faites en cap". Mais ça c'était juste pour essayer de me rassurer.... mais moralement c'est pas facile. Heureusement qu'il y avait 80% de la Famille Bruyères au bord de la route à 4 reprises ce qui m'a fait beaucoup de bien. C'est cool de voir les "gamins" que l'on a encourager toute l'année sur leurs courses nous encourager à leur tour dans des moments pas faciles... Merci beaucoup à eux et à leur papa ;-) Au final j'arrive avec une moyenne de 25 km/k en bas de l'Alpe en 4h10 (exactement comme prévu) ce qui me permet de faire une bonne montée de l'Alpe en 1h15 sur le Chrono officiel, soit quelques minutes seulement de plus que sur le M ou le duathlon il y a 2 et 3 ans... Là j'ai enfin réussi à reprendre quelques concurrents, mais pas beaucoup. Contre toute attente, j'avais tellement cette montée dans la tête depuis le mois de mars que les jambes ont bien répondu. Je me suis régaler dans cette montée mythique et la prépa vélo était bonne pour ce type de course.

- CAP: bon là c'est pas pareil. J'ai bien senti que je ne pouvais pas partir trop vite et que ce serait déjà chaud de garder ce rythme, autour des 11,5 km/h sur le plat du départ. Les jambes sont là, mais les muscles fessiers, oui ceux que vous nous plotter régulièrement les filles, font mal. Cela passera au bout du premier tour que je boucle en 37', dans les temps que je visais (35-40). Là on voit les mecs de devant qui courent encore vite dans leur 3e... que c'est beau ! Deuxième tour je prend mon mal en patience en me disant que la prochaine fois que je passe là ce sera la dernière... (ben oui il faut bien trouver un moyen de se motiver). Je ne m'affole pas non plus et je le boucle ce 2e tour en 38', pas si mal. Là on commence à voir des concurrents dans le dur à leur 2e ou 3e tour.... certains marchent déjà. Dans le dernier tour, mon seul objectif est de terminer sans marcher, car si tu marches sur une course difficile c'est que tu n'es pas prêt ! Donc pareil, pas après pas, ravitos après ravitos, ça avance. Là on commence à voir plein de mecs capot ouvert au bord du sentier: liquide de refroidissement, durite, surchauffe, bielle, crevaison... on a toute la panoplie des pannes ! Je bouclerai donc ce dernier tour sans marcher en 40', pas si mal non plus. Enfin si, très mal aux pattes. sûrement un manque de prépa spécifique pour ce type de cap, mais difficile de courir plusieurs lièvres à la fois avec Dijon 3 semaines et demi avant....

Tout cela se terminera donc en 8h17 à la 298e place sur 940 partants (31,7%). Très très très content de rentrer dans le 1er tiers sur ce type de course....

Donc en gros, super tri, dans une eau fraîche à 15,5 degrés qui n'a pas dérangé/perturbé le plongeur que je suis, un super parcours vélo bien que exigeant avec 120 kms et 3100 D+, une cap bien bien difficile à 2000m d'altitude mais belle, mais plus dure que belle (celle là elle est pour toi, tu te reconnaîtras ;-) ) avec 20,3 kms et 300 D+ . Super organisation tout le long, avec pâtes à la bolo à l'arrivée, 45' de jacuzzi, des ravitos de partout sur les parcours et belle médaille de Finisher .

Merci à tous les messages d'encouragement reçu avant la course, ça fait très plaisir, et aux messages de félicitation reçus après aussi. Vous êtes cool les gens !

Course à refaire..... ou pas d'ailleurs !

Next: S de la Madeleine le 26/8 pour en finir avec les bosses, M de Aix le 10/09 en famille, S par équipe à Vaulx en Velin s'il y en a qui veulent se faire un test de FCM avec moi avec plaisir.

Bonnes vacances à tous et bonne fin de prépa aux Embruman !

Qualif à HAWAI 2017........Et oui pour Alizée.

publié le 26 juil. 2017 à 06:11 par Sébastien E.   [ mis à jour : 26 juil. 2017 à 06:31 ]

Cette année 2 salamandres engagées sur l'Ironman de Nice et pas des moindres. 2 jeunes prometteurs un dans la catégorie 18-24ans et l'autre dans la catégorie 25-29ans.

Une pensée toute de même pour Rémy B notre président inscrit sur cette épreuve mais a du déclarer forfait suite à un accident de ski et une opération du genou le contraignant à suivre de chez lui.

Alizée a su maitriser ses capacités tout au long de l'épreuve et rester aux avants postes de sa catégorie avant d'en prendre les reines en course à pied. Elle se classera 1ère dans sa caté et 12ème au scratch avec un chrono pour une 1ère assez prometteur 10h59'.

 Pour cloturer le tout, c'est sa carte bancaire qui en a décidé ainsi elle partira à HAWAI en octobre prochain.

Qt à Paul il a réalisé une bonne course malgré une défaillance à pied l'obligeant à encourager Alizée lorsque celle-ci lui mis une petite claque aux fessiers au passage. Il termine en 8ème position de sa catégorie en 11h01'.

Toutes nos félicitations à tous les 2 et surtout bon récupération.

                                                                            --------------------------
 CR Alizée:


Bon, je trouve enfin un peu le temps de faire mon CR de Nice. Je vais essayer de faire court pour ne pas avoir un roman à lire :)

Départ mercredi soir avec Pauline et Paulo direction Cannes dans l'appartement de ses grands parents ! 

Jeudi : retrait des dossards, on passe au stand Ironman ... Wahouu ! C'est disneyland ! On peut même acheter la grenouillère Ironman... Too much !!
Apres midi tranquillou devant le tour de France ... On fait du jus !

Vendredi : on va enfin goûter l'eau ! Oulala ... Mais elle est chaude ! Elle doit être à plus de 24 degrés ! Combi ? Pas combi ? 
On apprends via Face de Bouc que l'eau à Nice était à 25,1 à 9h ! C'est bon Paulo, remballe ta combi ! On va devoir nager à poils :) 
Après quelques crawl relâché => beaucoup de vagues ! Mais pas de méduses ! Oufffff !
Apres midi tranquillou devant le tour de France ... On fait du jus ! (ben oui, il ne faut pas bouffer l'influx, n'est-ce pas Seb ?!)

Samedi : direction Nice.
On récupère l'appartement sur la promenade des Anglais ! 
Direction le parc à vélo ! Y'a du monde ... La pression monte un peu !
Le soir, traditionnel plat de pâtes d'avant course ! (on n'a pas reçu tes pâtes à la bolo par UPS Greg donc on a fait pâtes au poulet !) La, c’était le moment ou on était le plus tendu je crois ! 
Couché 21h30. 

Dimanche : 
00h30 : quelle heure il est ? Oh merde, j'ai encore le temps de dormir ...
2h10 : je n'aurais pas loupé le réveil des fois ? Ah non
3h34 : je sens que c'est l'heure de se lever ... Toujours pas !
4h30 : DRINNNNGGG !
Ok, la c'est bon ! Gâteau sport (ou boule sport = gâteau sport pas cuit pour certain !!!!!) 
Puis direction la parc à vélo. A Nice, à 5h du mat, il y a soit des bourrés, soit des prostituées, ... et des triathlètes !! 

Pour la suite de la course, le PDF joint fera l'affaire sinon cela aurait été trop long !

Le dénouement est juste énorme. j'ai vécu une journée extraordinaire !! Je ne réalise encore pas bien ce qu'il m'arrive. Ce qui est sur, c'est que je vais devoir remettre le couvert parce que dans 3 mois on remets ça, à Hawaï cette fois ci !!

Juste dire un grand merci :
- à GG, Brigitte, Jean Marie qui nous ont fait une super surprise en venant nous encourager !!,
- à toutes celles/ceux d'entre vous qui ont partagé rien qu'un petit moment d'entrainement avec moi avec une mention toute spéciale à Greg, mon sparring partner, qui a parfois changé ses plans d’entraînements, m'a supporté de nombreuses fois ! Merci à toi,
- à Coco avec qui j'ai fait une belle reco sous la flotte ... j'ai beaucoup pensé à toi dimanche !
- à ma Pauline pour avoir été la tout le long de la prépa et pour avoir été notre psychologue improvisée quand ça n'allait pas,
- à Paulo sans qui cette aventure n'aurait pas été la même ! J'ai adoré partagé cette aventure avec toi ! On remet ça quand tu veux ... Ah non, merde ! J'avais dit que j’arrêtais ces conneries ! 

Rendez vous le 14 octobre !

IRONMAN Nice 2017

publié le 19 juil. 2017 à 10:57 par Sébastien E.   [ mis à jour : 22 juil. 2017 à 06:52 ]

Comme vous le savez tous, deux salamandres de haut de niveau seront au départ demain d'une course mythique, un Ironman, celui de NICE.

Ils vont se régaler, accompagnés de leurs nombreux supporters, Paulo dossard 476 et Alizée dossard 322.

Je me permets de leur adresser tous mes vœux de bonheur pour ce grand moment de leur parcours sportif.
Je suis persuadé qu'ils vont donner le meilleur et appliquant le précepte du maitre, que du bonheur!
Le slot pour HAWAI est accessible, sans grain de sable........
Bonne course à vous, et régalez vous!!!!!
 
Rémy "au festival des cannes"

Start liste : ICI

Suivi liveICI
ou ici

Aquathlon France jeunes à Montceau les mines

publié le 19 juil. 2017 à 10:52 par Sébastien E.

Périple en famille sur l'aquathlon France à Montceau les mines.

Nous prenons le départ avec les garçons le vendredi fin de matinée pour une arrivée 2h30 plus tard.
La réservation AirBnb a bien fonctionné et nous prenons possession de notre maisonnette à 20' du lac de Plessis.

Retrait de dossards le vendredi dans l'après midi, on effectuons une reconnaissance du parcours course à pied , un tour du lac 2.5kms et la boucle de natation de 500m sur le parcours de Rémy.
On se dit que si les conditions climatiques restent comme le vendredi ça va être compliquer.

Avec les avantages de notre hébergement, nous restons au calme le soir et  nous mangeons sur place. Le lever est prévu à 6h20 pour un départ à 7h. Tôt me diront les enfants mais on n'a pas le choix la course des masters/ séniors est prévu à 8h30.
23° à 7h00, la journée s'annonce très chaude, la catégorie de Rémy est prévue à 12h45 et celle de Loan à 15h..

Pour le moment, c'est à mon tour. Echauffement course à pied autour du lac, et là......la douleur de mon mollet se fait ressentir, je m'arrête, je marche en réfléchissant sur la suite à en donner. Je décide donc de ne faire que la partie natation 1000m, je risquerais d'aggraver ma lésion au mollet . Donc objectif donner le max en natation, une fois sur la ligne de départ à 8h30, le coup de pétard retenti.
Je dois partir assez vite, la 1ère bouée n'est qu'à 120m pour un contour par la gauche. Je ne me retrouve pas trop géné.
J'arrive à bien m'orienter et à remonter quelques concurrents. Je sortirais en moins de 17' pour env 1080m à ma montre si la trajectoire est respectée. (un ordre d'idée pour ceux qui connaissent je suis à 1' de Boudin christophe un master 2 du TMT). Puis abandon.



Maintenant c'est le plus important pour moi voir mes enfants courir.
Le temps semblent très long quand on doit attendre plus de 3h avant sa course.
Je dois gérer le repos des garçons et leur rappeler sans cesse de boire régulièrement. 

Rémy part se chauffer, si on peut dire vu la chaleur du moment 34°. Il sait que pour lui, ce n'est que du plaisir pas de stress. Il est fatigué de sa saison de natation (vis champion de France sur le 50m dos 29''11, 4ème sur le 200m nl en 2'02 et 2ème au classement national du natathlon sur toute la saison) qui s'est terminé fin juin.
Mais le niveau exigé en aquathlon chez les jeunes est très relevé. Rémy est le plus jeune de sa catégorie Minime.
Il retrouve sur la ligne des nageurs connus du circuit natatoire français.
12h45 C'est parti, Rémy s'est mal engagé sur la ligne avec son placement en box 3, il se fait bougé dans tous les sens, n'arrive pas à prendre la bonne trajectoire à la 1ère bouée dû aux concurrents de devant qu'il n'arrive pas à doubler.
Il va remonter jusqu'à la 5ème place mais avec un peu trop d'énergie laissé dans l'eau à mon goût. Le passage à la 1ère bouée est très importante et essentielle à ce niveau pour à la fois être bien placé, prendre les bonnes jambes et limiter la perte d'énergie inutile.
6'28 sous l'arche pour 500m de natation à 20" des leaders (1ans plus vieux)


La transition est bien, il est donc 5ème, 1 tour de lac soit 2.5kms à réaliser.
Les jeunes partent super vite, mot d'ordre à Rémy gérer son début de course. Il se fera doubler sans cesse mais tente de s'accrocher par intermittence sur les jeunes de la ligue qu'il connait.
Il lutte mais trop compliquer pour lui avec seulement 2 semaines de préparation course à pied avant l'échéance, comme quoi!!!!!!
Il se classera 46ème sur 122 en 17'19 à 1'50 du champion de France (il nage comme Rémy en piscine avec 1 an de plus).
Bravo à lui et bon pour l'an prochain.

Qu'en a Loan ce fût dur de se reposer jusqu'à 15h.
La chaleur est forte, les jeunes tombent comme des mouches sur la lignes d'arrivée et font de multiples passages au stand infirmerie Croix Rouge. Ils se mettent tous minables, incroyable.

Loan est concentré et aimerait bien figurer après ses déboires en triathlon cette année (malaise sur un tri d'entrainement à romans avec une eau à 13°, une chute à vélo comme son père à l'arrêt après un déraillement sur les 1/2 finale sud est en triathlon à grignon donc pas de qualif aux France). On a la guigne la famille Emery cette année.
Il est en box 2 avec sa 3ème place lors des qualifications à Rilleux le Pape.
Même nageur le départ est primordial, coup de pétard à 15h et c'est parti pour 1000m de natation. Idem à son frère il doit lutter un max pour se placer et éviter la machine à laver. Il ne connait pas le lessivage mais résiste jusqu'à la 1ère bouée. Puis d'après ses sensations il va poser sa nage mais rester en tête dans le 2ème groupe à quelques longueurs des 5/6 premiers. Il sortira en 13'23 à 26" de son pote de Valence qui pourtant nage comme Loan en piscine.
Transition rapide et il sort en 7ème position.

2 tours de càp autour du lac pour effectuer 5kms. Au 1er passage devant nous il se replace 5ème et semble pas mal mais le 2ème tour va lui être fatal. Il ralentit sans doute et à ce niveau ça ne pardonne pas, 20 concurrents proche de lui le double.
Il finira 25ème en 33'40 à 2'20 du vainqueur. Dommage mais bon pour le moral et la suite à en donner pour la fin de saison de triathlon.

Notre petit périple entre homme est très apprécié et c'est là l'essentiel. On retrouvera la maman le soir même vers 20h.
14 Juillet le tour du lac de Paladru en eau libre, s'inscrire vite.

Résultats:  
http://www.yaka-events.com/yaka-chrono/resultats

Traversée lac de Paladru.

publié le 16 juil. 2017 à 11:00 par Sébastien E.   [ mis à jour : 20 juil. 2017 à 01:04 ]

Le 14 juillet c'était la traversée du lac de Paladru.
Compétition en eau libre avec au programme 1600m en une seule boucle.

3 Salamandres au départ: la famille Emery.

C'est Rémy qui l'emporte au scratch devant son frère à la touche sur la planche en 22'56.

Orientation très difficile avec une légère houle et une bouée pas très visible.

Sébastien terminera à 7' de ses fils.
















1-10 of 298