Actualités‎ > ‎

Podiums à Echirolles...

publié le 19 mai 2016 à 03:30 par Sébastien E.   [ mis à jour : 19 mai 2016 à 07:18 ]
Une fois de plus nous étions sur cette épreuve avec 4 équipes un peu différentes des années précédentes, on est libre d'innover........

2 équipes de vieux, une à dominante nageur, une avec une moto et un boulet.
1  équipe mixte avec un garçon et 3 filles, si ça c'est pas moderne!
1 équipe père/fils et leurs invités, là encore innovation.

A l'arrivée une belle représentation club, avec en prime des podiums:
* 2ème en mixte (17ème en 1h08'59)
* 2ème et 3ème en vétérans (9ème en 1h03'02 et 11ème 1h05'13)
L'équipe mixte avec la famille Rico a bien fonctionné malgré la diversité de cette équipe jeune, moins jeune, femme.
Elle termine à une belle 38ème place en 1h16'09

Résultats: ICI

il faut cependant relativiser ces résultats, le niveau n'était pas celui des années précédentes, faible nombres d'équipes.
Je laisserai le soin à chaque équipe de décrire sa course(ou pas), quand on est pas dedans on ne peut pas dire ce qui se passe à l'intérieur.


En ce qui concerne mon équipe, ce fut encore une belle expérience, après une natation homogène et plutôt réussie, notre vélo a été plus
chaotique, peu l'habitude de rouler avec Loic et niveaux différents, mais on a limité les dégâts.
Pour la partie pédestre, pas beaucoup de souvenir à part la main de Loic dans le dos sur 80% du parcours et celle de Seb sur les 20% restants.......
On rate finalement la victoire vétérans pour 27 secondes, je ne pouvais pas faire mieux.
Grand merci à mes co équipiers du jour, c'était bon!

Encore un bon moment passé ensemble.........



Une équipe effectivement atypique puisque notre équipe de filles a "adopté" Alexis en dernière minute pour une super équipe mixte avec pour objectif de finir tous ensemble et de faire un podium : "fromage et dessert" dixit Alizée !
Départ en natation avec une problématique, toujours la même, je suis un boulet ! Mais grâce aux 2 poissons pilotes Coco et Alexis et aux supers poussées puissantes d'Alizée, je sors de l'eau pas trop entamée.
1ere transition où notre "Chouchou" décide de se refaire ses tresses qui ont sautées à cause du bonnet de natation, tout va bien on repart tous bien coiffés !
Le vélo se passe plutôt bien malgré une petite fringale d'Alexis dans les derniers mètres de Champagnier. Un gel et quelques encouragements de mon papa sur son vélo électrique et il repart de plus belle avec de beaux relais dans le vent sur le plat de retour.
2eme transition nickel, les tresses n'avaient pas sautées !
CAP rapide, très rapide ! Merci Alexis, sans toi on n'aurait jamais pu courir aussi vite. Sur-ventilation, râles, suffocations, tout y était. Et au final une 2eme place en mixte avec une super équipe de copains/copines. Que du bonheur comme dirait GG !


Considéré comme un nageur par les triathlètes mais comme un triathlète par les nageurs, je suis flatté quand Lionel me propose de rejoindre l'équipe Nageur avec Pierre. Un peu inquiet aussi mais comme on n'est que trois ils ne pourront pas me noyer.
Natation en moins de 10' dans les pieds de Pierre ou j’aurais eu du mal à aller plus vite.
Départ vélo sans grande stratégie et entrainement. On se passe des relais de façon plutôt désordonnée. Je suis bien haut dans les tour et bien stressé dans les lignes droites. Dans la bosse ça va un peu mieux. En haut on manque de perdre Pierre et de se prendre une caisse. Puis on redescente en ordre dispersé (option on prend pas le risque de se faire tomber)
Je prends les commandes en CAP pour donner le rythme. Départ soutenu mais pas trop. A l’allée c'est Lionel qui a un coup de moins bien mais il se reprend après le demi-tour. J'essaye de pousser Pierre dans les derniers mètres, mais pas évidant quand on est déjà au dessus de 14 km/h.
Arrivée en 1h05'13" 2' derrière l'équipe de Loic, Séb et Rémy. Conclusion, le triathlon n'est pas un sport pour nageur mais plus pour Cycliste

Vincent: CR

Plus jamais j'avais dit... plus jamais de tri en équipe.
C'était sans compter sur opportunité d’intégrer l'équipe de Rico & Co.
Me voila donc sur le départ avec Rico, son fils (premier tri), Sabine et Jean-Marie.

La natation,
C'est toujours mon pire cauchemar, mais je dois avouer qu'avec le "dé-clique" de cette année. (merci Alizée !) et les poussettes "effet booster" de Rico ça c'est plutôt bien passé. Sans crise de claustrophobie qui me hante... Pas forcement rapide non plus (faut pas abuser), tout le monde m'a attendu mais ça c'est bien passé...

Le vélo,
Avec moins de 200 km au compteur cette année, j'étais un peu léger... et ça a du ce voir. Première partie, jusqu'au 'sommet' dans le rouge. J'ai même pu profiter de l'aide d'Anselme, qui m'a permis de revenir en course. Tel père, tel fils, ça promet. La deuxième partie m'a permis de me refaire une santé bien planqué dans les roues.

La course à pied,
Même scénario que pour le vélo. Premiere partie avec une main au cul du père Rico cette fois. Et deuxième partie un peu mieux, Sabine ayant une douleur vive au talon.

Bref avec tout ça on fini en 1:16:09 sans toutefois s'être fait doubler par l'équipe des Nana + Alexis. Ce que je redoutais.

Conclusion,
J'en est bien ch... une fois de plus. C'est toujours très dur d'être le boulet. Et je remercie mes camarades d'infortune. Grace à eux, ce fut un plaisir (de souffrir).
Bravo à Sabine pour son niveau et son courage dans la douleur.
Jean Marie a été impérial. Il faut juste qu'il mette son dossard dans le bon sens :-)
Merci à Rico et Anselme pour leur aide, ils m'ont fait sortir de l’ornière à chaque fois.
Par contre que tout le monde se méfie d'Anselme... il va être redoutable....



Comments