Actualités‎ > ‎

Des Salamandres à Aix les bains.

publié le 13 sept. 2017 à 01:41 par Sébastien E.   [ mis à jour : 16 sept. 2017 à 09:39 ]
Très belle journée à Aix les bains sur un site tout nouveau.
9 salamandres au départ en individuel et 1 équipe relai mixte.

Le meilleur résultat est attribué à Bruno D avec une belle 26ème place au scratch en 2h07'50. Mais comme à son habitude Corinne accède au podium vétérane grâce à sa 2ème place.

Derrière le niveau est assez homogène, bravo à tous.
Résultat: ICI

Quant au relai avec Paul et Pauline en mixte il réalise une très belle performance avec un podium à la clé.



Avis de Philippe:

Ben perso je ne vois que des grosses perfs !!!!

Bruno imperial .

Greg qui confirme son année !

Alexis , gros gros vélo (tu m’étonnes que j’ai pris cher mardi dernier) et qui a bien failli se faire le Sarde J

Maurizio, superbe perf également

Coco en patronne , les superlatifs vont finir par manquer … un séjour à Hawai ca ne t’a jamais tenté ?

Nico pas loin de la patronne, donc il ne doit pas être mécontent le dentiste J

Adrien, désolé pour ton temps en cap, c’est la faute à la combi , elle était encore programmée sur le rythme Embrun J

Vincent, qui progresse lentement mais surement !

Pierre qui nous fait sa sortie annuelle le jour de la fin de saison !!

Et enfin, last but not least, énormissime bravo à “PMPPM” J.

                                                                -----------------------

CR GREG:

Ce tri vient habituellement clore ma saison de tri, donc pas moyen de le louper ! Une re-prépa en 3 semaines après les vacances "à la Dip" et c'est parti. Tout commence dans la préparation, dès vendredi, "à la Boss" ! Repas du soir: 1 bol de lait / céréales au bureau, puis direction répète de musique ou mon repas se constituera de cacahuètes / chips / bière ! Samedi midi, resto à Seyssins crêpes / Crozes Hermitage / glace, avec mes parents qui m'accompagnent chaque année à Aix avec Céline et les enfants. Le soir on remet ça tous les 6 au resto à Aix avec pâtes (ben oui faut pas déconner avec ça quand même) au saumon / Fitou / glace. Là je commence à être bien ! ! !
Bon, les choses sérieuses commencent le lendemain avec un p'tit dèj un peu plus adapté ;-). Sur place on se retrouve tous, un peu dispersés dans le parc. Échauffement rapide dans l'eau, on discute avec Adrien en 2e ligne et pan, le départ qu'on n'a pas senti venir. Je mets les lunettes à l'arrache avec un peu d'eau dedans c'est plus marrant ! Tout se passe plutôt bien malgré quelques erreurs d'orientation. Bonne sensations et rythme soutenu. Je sors en 23'30 et vois qu'il n'y a pas énormément de monde devant, encouragé par mon père au premier plan ! Je ne sais pas où sont les salamandres car dispersés dans le parc. (suivez merde). Prêt à partir de la bonne T1, Bruno un peu plus loin que moi dans le parc arrive, il me rattrapera facilement à vélo dans les premiers kil. Grâce à GG au tri par équipe de Chatte, j'ai vu qu'en donnant un max du taquet de l'agonie en vélo je pouvais encore courir "bien". Je décide donc de suivre un vieux conseil de Paulo: "un jour tu donnes tout partout et tu vois où tu pètes...). Alors objectif premier de Aix, me donner comme jamais en vélo. Tout se passe plutôt très bien, j'ai des jambes, des Watts, et pour une fois je ne me fais pas trop doubler et j'en reprends même... chelou le truc ! Au demi tour au 14e kil environ, petit pointage avec Coco "ma lapine", partie 10 minutes avant les mecs: 5' de retard seulement. Ouuuhh ya peut-être bon aujourd'hui !!! Attendons la suite. Retour encore à bloc sans chercher à gérer cette fois-ci, un peu caché dans un paquet sur les 5 derniers kil. Difficile de faire autrement, comme dirait le prez ;-). J'en termine à 35 km/h de moy, bien content, en 1h01, soit 8' de moins que l'an dernier. Bonne T2, Paulo qui attends dans le parc le relais de Pauline me dit "Alexis est juste derrière, faut qu'ça tienne. Quoi ??? Alexis est derrière ??? Je ne pensais pas du tout. OOuuuhhh, ya peut-être bon aujourd'hui, pour les points challenge ;-) ahahah ! Mais évidemment je n'y crois pas car il coure le bougre, et j'ai les jambes dures. Je garde le conseil de Paulo, je pars vite, trop vite, 4' sur le 1er kil, puis prend un rythme de croisière plus raisonnable autour de 4'15 au kil. Au demi-tour petit pointage sur coco que je vois bien placée en féminine, quelques centaines de mètres devant, ça va le faire. Petit pointage avec Alexis, toujours à la même distance derrière. kikivapétélepremier ? Ben ..... lui, car malgré ma petite baisse de vitesse autour des 4'22, ça tient sur le 2e tour et je le distance encore un peu, remonté comme une pendule comme on disait dans mon jargon de rugbyman ! Sur la dernière ligne droite avant l'arche je me paye même le luxe de m'arrêter vite fait faire un bisous à mes 2 p'tits monstrent qui m'encourageaient, trop bon ! ! ! Je boucle les 10,8 kms en 46'30, soit 13,9 km/h donc 0,6 de mieux que l'an dernier.
Au final, 75e sur 753 partants à priori. Première fois que je rentre dans les 10% sur une course (le mieux 25% l'an dernier à Aix) donc évidemment super méga content. Merci énormément à ma lapine Coco et à mon loup Alexis qui m'ont encore permis de me dépasser dans cette "mini compétition" très bon enfant entre nous !                


CR Paul:

En général je choisis assez bien mes coéquipiers... En l'occurrence j'ai choisi le meilleur temps vélo du jour chez les femmes... je n'avais qu'à nager en évitant les brasseurs attardés, courir 50m jusqu'à la berge avec de l'eau jusqu'à mi-cuisse, me jeter à ses pieds pour lui mettre la puce, attendre 1h qu'elle arborre sa roue pleine, qu'elle daigne revenir me rendre la puce, pour enfin courir un 10km de 11km en mode poursuite ... Que du bonheur ! On aime ça et on recommencera !! Surtout qu'on a gagné une poêle et des fleurs... Ca donnera peut-être envie à d'autres !

On en a profité pour croiser un Bruno en décrassage efficace, un Greg très pressé, une Coco en forme comme jamais, un Maurizio incognito mais bien placé, un Alexis retour de vacances, un Adrien pas très envie de courir, un Nico à la recherche de points, un Vincent a l'affût du tirage au sort, un pierrot écraseur de pédale, et une Mélanie à sa 15e course de l'été !

Par contre on a pas croisé les nageurs... C'est mal vu de se faire battre par une fille ?

Y avait moins de monde cette année, ben tant pis pour les absents !!
                                                               ---------------------------
CR Vincent:
Je rebondis sur le commentaire avisé de Philippe, comme le bon vin, plus les années passent plus je progresse. (relativement bien sûr)
Ce que je retiendrais cette année:
Très bonne journée coté météo (qui l'eu cru ?), ambiance, organisation, parcours...
J'ai gagné environ 7 minutes en natation par rapport l'an dernier. (merci Alizée !)
J'ai bien tenu en vélo et en CAP ou j'ai eu de bonne sensations et pas de douleur particulière.
Je pense que les entraînements spécifiques fait un peu avant ont payés.
Je clos ici la saison triathlon et commence celle du jardinage.
Je reviendrais, plus rapide, plus fort, plus vieux.
                                                                ---------------------------
CR Nico:
Délocalisation du site sur la plage d’Aix, bcp + sympa , avec un parc à vélo tout sur l’herbe et une course à pied avec seulement 2 tours ( au lieu des 3 habituels) au bord de l’eau mais + longue (10.9 km).

Cr Course :
je réalise ma meilleure performance depuis 9 ans de triathlon sur T 1 !!!! : 33 ième place au scratch sur 750 !!!
je me suis régalé à courir pied nu sur l’herbe juste humide dans ce beau parc et suis tombé miraculeusement sur mon vélo (oui les vagues m’avaient mis la tête à l’envers) où j’avais déjà clipsé mes belles chaussures sur mes câles ...comme ça j’ai pu recourir pied nu jusqu’à la sortie : un orgasme à failli apparaitre quand j’ai vu mon temps sur ma montre : ouaaah : 1’12 ! et j’ai ai grillé 47 dans le parc !! trop fort !

Sinon Maurizio m’a fait une “Zana” , pas beau ça ! courir incognito sans la tenue club ! du coup l’enfoiré m’a grillé dans le 2 ième tour de cap en sortant d’1 buisson !
Bon de toute façon bien trop fort ce Maurizio en cap, impressionnant ! ( Phil, Pat = on a notre 4 ième compère pour notre équipe “ les Vo3 max du Fonta Tri” l’année prochaine !)

Et Pierre nous a fait un truc que j’avais encore même pas imaginé dans mes cauchemars les + terribles : perdre une manivelle !! chapeau, t’es trop fort toi aussi !!

Bref une journée pleine d’émotions avec des champions et des championnes de partout dans ce club de malades !!!

                                                            -----------------------------
CR Maurizio:
tout d'abord je m'excuse de ne m'être encore acheté une tenue du Club, et d'avoir donc enervé Nico et gâté la photo du Groupe. Au debout de la saison je n'étais pas même sur de pouvoir encore dignement competer sur un triathlon après plusieurs années distant des compétitions... Bon, j'irai rémedier bientôt.
De toute façon: Aix a été pour mois certainement la meilleure expérience de la saison aprés le lac du Bouchet "trail" et st. Pierre d'Albigny: Aix est vraiment un triathlon "comme il faut", i.e. avec une velo technique et une CAP plat avec boucles allée retour pour se rendre compte de son propre allure par rapport aux autres, en particulier à Nico... ;-) . J'ai eu même encore du marge pour sprinter à la fin. Peut être lex deux semaines passé au Perou en Aout au plus de 3500 d'altitude ont aidé? Bon, on verra l'année prochaine. Il faut maintenant que je me concentre sur la nat. pour passer de la 405-eme position à la sortie de la nat au moins à la 395-ème...
Merci encore à tous pour la très belle journée de sport.

                                                            ----------------------------
CR Adrien:
comment résumer cette journée, il s'est passé tant de choses. Un covoit' cool, un site magique (hormis les wc, Greg tu t'en es sorti?) ambiance/orga top, des anecdotes farfelues...(Pierre).. bref, chaque année une super journée de sport.
Mon objectif était simple, faire moins de 2h30 et le luxe, ne pas marcher.
Le départ est similaire à Greg, on blablatte et ça part cordialement comme sur tous les M :
"put.. mes lunettes!! aïe-ouille, dégage enfoiré!!, avance enclume!!
lâches ton parachute Loïc Perrouin !

Le vélo me laisse voir quasi tout le club qui me reconnaît (ENFIN) grâce à Philippe qui m'a prêté sa trifonction_de_embrun ; sauf Pauline qui est déjà loin et Bruno que je n'ai pas reconnu tellement il est passé vite!
Début de l'ascension du chat et je vois Coco dans l'autre sens en mode_balade qui finit sa descente, tourne à droite après avoir tendu le bras pour signaler son changement de direction aux autres participants..derrière Greg et Alexis ont les crocs qui raclent par-terre tellement ils sont morts-de-faim!!
La course continue de me doubler jusqu'à T2 où...je suis encouragé par Paul qui me double à Mach12, laissant une traînée de flammes sur le bitume :-) quelle énergie Nico puis Maurizio me doublent, je ne peux rien faire. Le parcours permet de garder le moral tout du long, je vois Vincent à chaque boucle qui semble me reprendre, il est en embuscade avec Mélanie... alors je m'accroche mais impossible d'accélérer. Pas d'excuse, on ne triche pas en cap. Je passe la ligne quand Pierre attaque sa dernière boucle à cloche-pieds (allé Pierre il n'y a pas de pédalier à pied, hop! hop!
hop!
Malgré tout, objectif atteint en 2h29...sans marcher.. première fois en 7ans que je suis dans les 50% avec 23'30 en nat' et 33km/h de moy à vélo quel PIED !!...

Merci pour les encouragements, la bonne humeur, les sourires, les poignées de mains, les conseils, les claques sur les fesses ;-) , la bière fraîche, le plaisir sinon la fierté de vous applaudir pour vos podiums!
2017 est pour moi l'année de la découverte d'un groupe formidable, qui porte tous mes entraînements, pousse à me dépasser encore et encore, me remettre en question, prendre exemple, faire du mieux possible au fil des semaines, croire que tout est possible.
J'adore ce sport, j'adore ce club.
                                                                    ---------------------------
CR Pierre:
L'avantage d'arriver avec aucune préparation, c'est qu'on n'a aucune pression. Je suis donc arrivé très détendu au départ, juste content de retrouver l'ambiance électrique du départ. Ca faisait plusieurs mois que j'avais le pédalier qui craquait un peu, je sentais un peu comme un jeu dans le pied gauche, mais je comprenais pas d'où ça venait. Hier, j'ai compris: alors qu'il restait 22 bornes, j'ai la manivelle gauche qui se sépare soudainement du pédalier. Je comprends immédiatement qu'il va falloir finir sur une jambe le parcours. Au début c'est rigolo, "mets-toi dans la peau d'un unijambiste". Puis ça devient vite gonflant dans les côtes, la cuisse droite à deux doigts de tétaniser... Le plus drôle était de voir la mine apitoyée de certains spectateurs et bénévoles qui pensaient voir un vrai handicapé...
Ca valait le coup de finir: le nouveau parcours de CAP, sur les rives du lac, offrait de beaux panoramas. Une course à refaire, avec les deux jambes.

Comments