Triathlon de Paladru

Compte Rendu de Clotilde:

Ça va être un CR rapide! Qu’est ce que c’était cool cette nat en lac!

Et puis après... Et ben après 80km d’Aquabike je peux confirmer qu’on n’est pas en pain d’épice, Ça fait même pas chauffer les cuisses cette histoire. Mais bon les gentilles bénévoles du ravito après T2 ont préféré nous donner des couvertures de survie plutôt que nous laisser partir en Aqua CAP 😆

C’était quand même chouette de faire cette course avec mes supers coéquipières, de croiser plein de Salamandres (certains font des pauses pipi digne de notre T2 à priori), des bénévoles au top qui ont même mis nos baskets à l’abri sous un canoë, des ravito de compet, quelques gouttes de pluie et grêlons...

Bravo à Adèle, pour son baptême de tri c’était des conditions de ouf elle a assuré !

Et à Pauline qui gère trop bien!

Courage pour Cagnes!

Clotilde


Compte Rendu de FranckY:

Salut

Après une bonne semaine de doutes suite aux prévisions météo (9°C max et pluie à volonté), nous voila sur la ligne de départ. Un bonne grosse averse histoire de nous refroidir. Et c'est parti. Natation bien groupé, Seb qui ouvre, Thierry qui se défonce entre mes poussettes, Greg dans ses pieds et Remy qui se ballade. On sort en 30'30"

T1 ou chacun y vas de sa tenue (2, 3 couches; gants; jambière...)

Et c'est parti pour le vélo: 1er tour avec pas mal d'averses, Seb est à fond, les relais s'enchainent et j'arrive à tenir. Mon dossard s'arrache avec le vent et ne tiens plus qu'à un point, miracle j'arrive à le coincer. Remy toujours énorme en vélo, et Thierry qui me rend l'appareil en me remontant quand je décroche 2ème tour ça va mieux, moins de pluie, la route est parfois sèche, Greg se déchaine. Les mains gelées, on a du mal à tenir et appuyer sur les bidons, ou à changer les vitesses. du coup je lâche un peu les freins ;-) Je déraille dans la dernière descente, mais réussi a tout remettre en ordre. Arrivée au parc sous une pluie diluvienne en 2h10'. On a rattrape les jeunes.

T2 en ordre dispersé, Greg aide tous le monde.

Les premiers kilomètres de CAP avec de bouts de bois dans les chaussures, au point que Remy s’arrête pour vérifier qu'il n'y a pas oublié une barre de céréale! Je prend les devant, Remy me suis, Seb garde son rythme, Thierry s'accroche et Greg nous lâche. En haut de la bosse, Thierry nous laisse partir, je commence à sentir mes jambes. C'est Remy le plus fort aujourd'hui qui maintient la cadence pour rentrer au parc sous une nouvelle averse. On passe la ligne en 4h18 12ème au général.

On attend le podium, on est 2ème ah non 3ème équipe vétéran.

On remet ça dans 2 semaines à Chattes?

FranckY

Compte Rendu de Seb A:

Inutile de revenir sur les conditions de la course, tout le monde aura compris qu elles etaient dantesques!

Transitions dans la boue, 4,8° au thermomètre velo, du vent de la pluie..... mais que c etait bon! J ai surkiffé ces conditions! Enfin une course ou il faut sortir le mental!

Pour l epreuve en elle meme, tout s est passé comme prevu.... Je me suis balladé en natation et j ai poussé e Yohann autant que j ai pu et j etais le maillon (tres) faibl‌e en velo ou on m a pousse autant qu on a pu. J ai donne tout ce que j avais et je suis bien content d avoir eu mon avocat dans le peleton sans quoi je voyais pas les baskets (comme prédit par le Boss)

Transition finale sous une pluie tres forte et direction la CAP.

On part groupé jusqu’à Charavines ou Ronan, Bruno et Duncan s echappent sur la premiere bosse. Yohann coince un peu et je n ai pas assez de jambes pour suivre les autres donc je reste avec lui jusqu a la fin. On termine a 6’30 de notre equipe, c est pas si mal!

Classement 19/53 dans notre catégorie.

Super content de ma seule course de l annee, surtout sur un format equipe!

Merci aux copains, c etait top.

Au final pas trop de surprise ce samedi, Bruno est tres tres fort, Ronan est sur entrainé, Yohann a sûrement un velo electrique (a verifier) et Duncan a démontré qu on pouvait être polyvalent et bon avec beaucoup de cheveux et des rouflaquettes.

Memo pour le prochain tri: penser a s entrainer en velo, 500km c est pas assez....

Compte Rendu de Seb E:

‌Après une longue période de disette, nous voilà enfin prèt à un CR de triathlon. Une période de COVID pas forcément bien gérer sportivement, du poids dans le fond de jante......je suis dans une longue période de relance avec des entrainements en souffrance surtout à vélo. Et ce jour arriva non sans certitude mais avec un peu sensation dans les 3 disciplines.

Le mauvais temps ne me rend pas positif mais plutot soucieux, je reste donc dans ma bulle et concentré pour ne pas me faire décrocher par mes amis de route. La partie natation se déroule sans accro, bien dans l'eau à un petit rythme, je m'oriente pas trop mal pour donner la meilleure trajectoire à mon équipe.

T1 de luxe sous la pluie, comme chaque année on perd beaucoup de temps sur cette partie et on le regrette un peu au final au vu des écarts avec les autres équipes.

Pas grave on est là pour s'amuser et c'est parti pour le vélo tant regretté mais au final je suis en jambes et je reste à l'aise tout au long du parcours.

T2 je prends le temps de changer de veste pour ne pas courir trempé.

CàP un peu plus dur que prévu. Par manque de séances un peu plus longue je n'arrive pas à être super à l'aise cette fois ci. Je garde un rythme plus tranquille dans les difficultés pour ne pas lacher mes coéquipiers et faire le 3ème. Devant Franck et Rémy sont plus facile que moi. Je garde le contact et dans les 2 derniers km c'est le mental qui me fait résister, j'ai les cuisses défoncées.

Une belle 3ème place chez les vétérans à seulement 4' des 1er et 3' des 2è. c'est là que l'on peut regretter nos transitions de sénateurs.

Une bien belle journée de préparation pour le triathlon L de mandelieu le 18 octobre.

Duel familial avec Loan mon fils sur le clm de Paladru dimanche prochain.

Sébastien.

Compte Rendu de Greg:

Aller, cette fois je vous la fait courte...

Après le VercorsMan quasi en duo avec le prez sous des conditions météo épouvantables, nous étions prêt et rien ne pouvait nous arriver. Alors comme à chaque course par équipe, l'hyper motivation était avec moi. Peu importe le temps, on va bien s'amuser avec les copains et ce ne sera que des bons souvenirs le soir même !!!

Nat: Thierry part très fort et j'ai du mal à remonter et à me placer devant pour lui faire la trace. Puis cela se met en place.... A la 1ère bouée, l'organisation est bousculée, ensuite on rattrape une équipe, qui me gêne puis encore une bouée puis une autre équipe qui me gêne encore. Bref, Francky poussant Thierry lui-même déchaîné j'ai du mal a revenir correctement. Au final un nat loin d'être paisible.... avec un chrono que j'aurais fait seul ! Thierry a beaucoup progressé et Zanator a fait un boulot de dingue....

T1: bon ben moi comme d'hab, rapide car pas frileux, un maillot manche longue et c'est bon. Du coup je me refroidis ;-). Pour certains c'est transition de sénateur...

Vélo: Je sais que les copains comptent sur moi car 5e coureur, donc je pars dans l'idée de me faire hara kiri pour les potes. La Machine est déchaîné et emmène sur un bon rythme. Le prez toujours facile assure aussi le tempo. Quand c'est mon tour j'essaie de prendre de bons relais appuyés. Francky tient bon tout le long malgré sur une super nat de golgote ! Thierry ne semble pas au mieux et laisse rapidement les relais. 2e tour idem, pas trop de temps mort (descente, rond points, croisement, dos d'âne: il y a encore du boulot pour certains ;-) et optimiser le chrono ) A chaque demi tour on croise les Fontaboys, on revient doucement sur eux partis 18' avant nous. Mais pas repris sur le vélo.... ils sont donc devant à pied... Idem, on croise puis double les filles, qui semblent en souffrance...

T2: compliquée avec le froid. Comme je ne me change pas, je suis vite prêt. J'enlève le casque du prez qui n'y arrive pas avec les doigts gélés, mets toute la bouffe que je trouve dans les poches arrières de Thierry, bref, je m'occupe !

CAP: Comme prévu, je laisse partir les 4 costauds qui s'éloignent doucement. Puis pause caillou / pipi, je reviens puis ils repartent définitivement à 4, je ne les reverrai qu'à la voiture à la fin.... De mon coté j'essaie tout de même de faire de mon mieux. Pause technique puis j'aperçois une partie des Fontaboys qui reviennent... bon ben on les a doublé à T2 alors... Je termine du mieux que je peux et arrive 13' après les 3 premiers et 3' derrière Thierry qui n'a pu suivre jusqu'au bout.

Au final une belle 3e place sur le podium vétéran (après un petit cafouillage du chronométreur qui nous annonçait 2e au moment des podiums)

Un gros CHAPEAU à Francky qui nous fait une nat d'enfer avec de la poussette tout le long, un gros vélo à tenir quasiment tout le long dans les roues et une cap royale dans les 3 premiers..... Un gros CHAPEAU au prez, de plus en plus impressionnant de régularité et de performance après le L de Aiguebelette 1 semaine avant. Il enfile les triathlons toutes les semaines comme des perles !

SEB toujours au RDV sur les courses... une vraie Machine, et Thierry au sacrifice pour faire du mieux possible partout....

Excellente journée, même pas vu qu'il pleuvait et qu'il ne faisait que quelques degrés....

#QueDuBonheur@GG®

Greg

Compte Rendu de Remy:

Une nouvelle fois au départ avec une grosse envie de participer à cette magnifique épreuve avec mes copains , notre équipe est parfaitement "équilibrée" sur le papier. Mais la météo vient ternir cet enthousiasme......punaise c'est quoi ce temps ! Petite discussion post entrée dans le parc sur la tenue que nous allons porter , le nombre de couches, les gants, le buff, les jambières....ça déconne, on est remonté comme de cadets ! L’attente sur la plage est difficile, malgré la combar je grelotte, je ne suis pas le seul, nos deux cotons tiges sont gelés (Francky et Thierry), seul Greg ne semble pas affecté par la météo???

11h30 c'est parti, hum que l'eau est chaude!!!! Thierry est parti à bloc, et va tenir le rythme toute la nat bien aidé par le pousseur de service Francky qui fait un gros boulot. Natation groupée, temps réalisé conforme à nos espoirs, nickel.

T1 c'est là que ça se complique pour moi, mes mains sont engourdies et l'espace est réduit, je guenille un max comme d'habitude et repart bon dernier attendu par les copains. Je crains le vélo dans ces conditions, heureusement le nouveau site nous fait partir directement en montée, cela permet de se caler calmement. Seb est énorme aujourd'hui et le sera tout le vélo, idem pour Greg qui travail beaucoup espérant être le 5ème à pieds. Nos deux kényans blancs tiennent leur rang, même si Francky décroche un peu sur certains passage "techniques", on va bien, on joue a Pacman sauf avec une équipe avec laquelle nous allons faire " à toi à moi" tout le vélo. Durant le deuxième tour la météo s'améliore, nous aussi on passe plus vite qu'au premier tour partout, on double les filles en galère, dernier gros relais du champion de Sardaigne, ouf pas tombé et bien roulé.

T2 un peu mieux que T1, on se parle, "je garde la veste thermique !"," moi aussi", incroyable!

Comme prévu Greg part "souple", on reste à 4 et là c'est soutenu, voir rapide pour moi mais on est 4 , pas vraiment groupé, souvent 2 devant et 2 plus loin derrière (attention aux arbitres, il faut être 3). On est bien mais à part Franky qui fume la pipe, les 3 autres sont à fond. A tel point que lorsque nous doublons l'équipe de Michel je ne reconnais que lui .... On va rester à 4 jusqu'au point haut du parcours, maintenant c'est parti pour les 5 derniers kil, 3 de descentes et 2 de plat , nouveauté 2020. Les cuisses de Thierry sont douloureuses, nous nous éloignons petit à petit, on fini à fond .

Au final super course d'équipe, vraiment sympa d'avoir des co équipiers de ce calibre ! Même si on fini à 3, les 5 ont travaillé a quantité égale pour l'équipe, trop bon.

Malgré des conditions exécrables, cette course restera un excellent souvenir grâce à mes co équipers, c'est pour partager ces moments là que je fais du tri, merci les gars!

Rémy

Compte Rendu de Maurizio:

Comme notre équipe « Les Cadors de Fontanil » a franchi la ligne d’arrivée 2 heures après la mythique équipe des vétérans de Fontanil, c'est conséquent qu'un CR arrive avec 2 jours de retard.

Short story : les 2 heures en plus c'est la faute de Nico Rabier (le p’tit Nico….) , sinon on aurait fait le podium!

Long story : équipe avec 3 véterans (Olivier, Vincent et Maurizio) et deux jeunes (le susmentionné Nico et Mégane, courageuse damoiselle à son premier triathlon – et quel triathlon !). On part et l’eau tiede par rapport aux conditions polaires exterieures est un soulagement. Je me trouve à mener en nat mais après 300mt Olivier nous fait justement noter qu’il nous manque un bonnet jaune ! Nico n'est plus là ! Panique : on est proche de la 3-ème bouée et nous avertissons les secours. Nous continuons, confiant que il aurait eu quelque problème mais rien de grave. On ne peut pas couler avec une combi, non ? Mais a’ la bouée suivante on nous dit qu'on a encore pas des nouvelles, à celle d’après un bénévole sur son petit bateau à moteur nous dit qu'il va « faire le parcours en arrière » pour le chercher. On n'est pas tranquils du tout… jusqu'à quand on termine la nat. Nico est là, déçu mais heureusement bien vivant : il a eu un crise de « compression du thorax » juste après le départ qu'il ne lui a laissé pas de chance de continuer, et il est a atteint tout seul le bord du lac. Il se fait rapprocher par l'organisation de ne pas les avoir avertis tout de suite, mais moi je me demande comment les mecs sur les bateaux n'ont pas pu le voir sortir du parcours. Selons moi, une une légèreté de la part de l'organisation aussi. Mais laissons tomber les polémiques, on perd plus de 10 min en T1 mais au moins on part soulagés. Les conditions météo (toujours la faute de Nico…) compliquent encore la vie à Mégane, surtout en montée je dois la pousser. Mais sur le plat elle roule bien, elle n'a pas l'air de vouloir lâcher. Olivier dechire un pneu de son vélo (encore : la faute de Nico…) mais par pure chance à 50 mètres d'un révitaillissement avec un point mobile d’assistance mécanique. Ils l’aident à changer pneu et chambre et on est reparti. Je ne sents plus mes mains, Mégane non plus, elle a mal au ventre et elle decide de s'arreter à la fin du premier tour. Courage, pas tous les triathlons sont pareils, je te souhaite d'en faire autres 100 dans ta carrière ! Les 3 « vieux » à ce point là savent qu'ils ne peuvent compter que sur eux. On repart pour la deuxième boucle. La météo s'améliore et Vincent nous donne un bon tempo. La T2 se fait pourtant de nouveau sous la pluie et le vent. Nico et Mégane nous encouragent. Au début de la CAP j’ai quelques cramps, comme d'habitude, je gère sans forcer et au bout de quelques kilomètres j'arrive à m'en sortir. Je suis un peu plus rapide que Olivier et Vincent : heureusement, car le froid et la pluie me forcent à des pauses pipi dignes de Manneken Pis, je rattrappe les deux copains à plusieures reprises. Sur les derniers kilomètres on est tous épuisés, mais pas de question de lâcher, on franchit la ligne à trois avec Nico et Mégane qui nous félicitent, je crois que c’était même dur et long pour eux de nous attendre sous la pluie, donc merci et merci à Olivier et Vincent de m'avoir permis de terminer une course même dans ce drôle d’année, ce que je n'avais pas prévu de faire jusqu'à il y a deux semaines !

Maurizio

Compte Rendu de Nico R:

Je confirme les dires de Maurizio....

En effet, j'étais tellement en forme que j'avais prévu de tirer toute l'équipe du début à la fin dans l'objectif de gagner le Triathlon de Paladru toutes catégories confondues mais mon mental en a décidé autrement .... et j'ai abandonné mes coéquipiers dans la quête du titre 😥

400 mètres de natation à 80€ ça fait cher le mètre quand même !

Félicitation aux 3 vieux et à Mégane car dans ces conditions, il fallait beaucoup de courage pour enfourcher un vélo ou simplement courir.

Bravo aussi aux autres équipes du club !