Triathlon d'Annecy

Le triathlon d'Annecy s'est déroulé ce dimanche avec 4 salamandres au départ: Philippe G, Fred B, Alexis et Nicolas Serve.

De beaux duels durant tout le format de ce triathlon M, c'est Alexis qui s'impose en 2h37'11 (95ème) devant Philippe 2h47'47 (228ème) , Fred 2h48'25 (242ème) et Nicolas en 2h50'48 (272ème)

Résultats: ICI

CR Nicolas:

Bon sur ce coups là j’ai vraiment l’impression d’être venu en touriste. Pas d’entraînement depuis 3 semaines cause chute vélo (vélo vs pomme de pin), pas de motivation et surtout la cuite de l’année il y a deux jours (thèse d’un copain, l’esprit carabin ressort).

On décide de partir tôt en famille. Du coups on décolle à 7h45…. pour une fin de retrait des dossards à 9h30.

Arrivé sur Annecy 9h, on trouve facilement de la place.

Je file retirer mon dossard et je rencontre Alexis (en pleine virose) et Philippe.

Natation :

Avec Combi, eau à 19° parait il, j’avoue ne pas avoir regardé.

Je pars avec pas beaucoup de confiance, ma dernière mise à l’eau étai il y a 3 semaines avant ma chute (plaie qui avait du mal à guérir).

Dans les premiers 100 m je pense déjà à abandonner. Puis après je me demande juste pourquoi je fais ce sport et pourquoi je suis la.

J’ai du mal à prendre mon rythme côté souffle, je sens le point de coté arrivé.

Première bouée : Avec la masse il se crée une sorte de courant ce qui fait qu’il n’y a plus besoin de nager pour la franchir.

J’arrive après à trouver un rythme.

Puis arrive l’entré dans le canal, et la franchement, ce fut long, très long. Je me suis même pris 2-3 bouée dans la face….

Bon fin de la natation, ouf!

32 min, je pouvais pas faire mieux.

T1 :

Je commence mon inimitable style pépère. J’enlève la combi sans trop de difficulté, je mange une barre puis je pars. Je pensais avoir fait une bonne T1. Puis en rediscutant avec Alexis et Philippe, ben non : 2min25

Vélo :

J’avais à Clo’ : « sur le vélo je me détruis ». J’ai eu du mal a me mettre dans le rythme au départ. Sur les deux premiers km je me faisais par un paquet de gens… Je me suis dit Aïe, ça va être long.

Première montée col de Leschaud. Petit souvenir nostalgique, c’était le premier col que j’ai fait quand je me suis mis au vélo il y a 5 an, à l’époque il m’avait paru long et difficile (12km à 3,7% de moyenne, oui, oui).

Ben la c’était pas la même. Le début est encore un peu compliqué même si mes jambes se réveillent. Puis à partir de la moitié j’arrive à lâcher les chevaux.

Je rattrape pas mal de monde qui m’avait doublé au départ du vélo.

Je reste dans le tempo et rejoins Philippe à la fin de la montée juste après le col.

Viens la descente, je reste dans ma course. Puis ça remonte et la c’est dur, les jambes ont du mal à repartir.

Redescente, on arrive à Saint Jorioz, ça monte et la c’est le drame : C’est la crampe! (je crois que la cuite a parlé). Je l’avais pas vue venir. Mise à l’arrêt un petit peu puis je repars en moulinette dans la montée, je finis péniblement en serrant les dents, ça descend, ouf! phase de plat ou j’arrive reprendre un peu du temps.

La fin c’est les bouchons, alors du coup on peut aller moins vite… Un peu frustré.

J’arrive à la T2 sans grande envie car avec la crampe je sais que cela va être dur.

Total parcours 1h26 pour 43 km et du dénivelé, pas si mal au final.

T2 :

Ben pareil, je force pas le talent.

1min25

CAP :

Je pars doucement, je vois passer pas mal de gens devant moi, mais je m’en fou, c’est pas aujourd’hui que je vais m’accrocher.

Je prends soin de m’arrêter à tous les ravito’.

Je croise Alexis, puis Philippe qui fini par me dépasser vers le 3ème Km.

Je vois ma femme au bord du chemin à la fin du premier tour. Je cherche du regard ma fille qui doit surement crier Allez papa (oui à 19 mois j’y crois!). Je la vois et la ben…. Dans la poussette, lunette sur la tête, bouche ouverte, filet de bave sur le coté : elle dort. La CHANCE!!!!!!

je cours sur mon rythme.

Quand j’arrive au dernier retour, je me dis « Allez c’est bon, pose le cerveau ». Je cours plus vite, j’arrive à une allure 4’20 ce qui est bien pour moi. ET PAF, à 1km2 de la fin alors que tout ce passait bien, je me déconcentre, faux mouvement et BIM le retour de mon amie la crampe, la même que sur le vélo. Je m’arrête, elle passe rapidement et je repars presque aussi rapidement qu’avant (4’30). Je finis sans qu’elle revienne.

Au final 48min, je crois que c’est le seul endroit ou je pouvais vraiment faire mieux.

Temps total 2h50, vers les 270.

--------------------------------------

CR Philippe:

Bon y'en aura pas beaucoup de ma part cette année (des CRs) alors en vla au moins un J

Pour moi c’est programme inverse de celui de Nicolas : sans doute beaucoup trop de sports dans les 3 semaines qui ont précédé, avec notamment 5h de rando (cool) la veille qui ont fait que je me suis couché les gambettes bien fatiguées , mais pas de picole l’avant veille J J

On se retrouve tous les 4 dans le parc : dommage que l’orga ne fasse pas l’effort de regrouper les gens par club… (ils ne peuvent pas nous faire le coup des inscriptions de dernière minute !!)

Natation : je conserve un bon souvenir de ma nat ici il y a 2 ans (malgré le monde : 1000 au départ) hormis le passage dans le canal … et ben là c’est bis repetita : les filles ont une “ligne d’eau” pour elles (sur les premiers 15 mètres !!), et justement on est quelqu’uns à apprécier de venir se coller à leur bonnet rouge… passage de bouée un peu à l’écart , donc sans encombre… et rebouchon dans le canal … bof bof…

Transition correcte (chaise très appréciée !!) et c’est parti pour la vélo

Quelques kms de plat pour se chauffer , puis on attaque la montée à Leschaux : certes il y a quelques avions qui passent , mais ca se passe plutot bien … objectif garder des forces pour les 3 raidillons du retour … après le col je suis obligé de faire un arrêt technique … grrrr … les descentes sont tortueuses , et même si le bitume est parfait je ne prends aucun risque (à 4 jours des vacances !!) … je lache un peu les watts , et le cardio s’envole vraiment dans la dernière bosse … les 4kms se font au milieu de 2 colonnes de voitures, mais bon la gêne est toute relative et ca permet de récupérer un peu avant la cap

Transition éclair (tout comme Alexis au même endroit) , j’attrappe un verre de coca au ravito de la sortie du parc et c’est parti … je me sens bien mais j’ai surtout envie de faire une course propre et régulière , chose que je vais arriver à faire en étant constamment autour des 4’15/4’20… je rattrappe Nicolas qu m’avait doublé au col sur lé vélo, puis Fred à 1km de la fin , lequel , auteur d’une grosse natation, mais qui semble moins à l’aise baskets aux pieds.

Finish en 2h47 (2’ de moins qu’en 2016) , 228 au scratch , soit dans les 25% mais bon à Annecy cela ne veut rien dire : c’est un des rares “triathlon de masse” ou le taux de non licencié atteint quasi les 50% . Au final très satisfait de mon état de forme du moment : il y avait moyen de gagner un peu de temps dans les 3 disciplines en se mettant sur le toit, mais bon le plaisir fut au RV et c’est le principal J J

---------------------------------------

CR Fred:

À mon tour de faire mon CR pour mon 1er tri sous les couleurs du Fontanil.

Arrivé la veille pour retrouver des potes triathlètes qui habitent sur Annecy, me voilà vers 9h00 dans le parc à vélo.

Je croise rapidement Philippe puis Nicolas et vient le moment d'installer tout le matos : je fais attention de ne rien oublier car mon dernier tri remonte à 2 ans et les automatismes ne sont plus forcément là...

Avec 1 séance de chaque sport par semaine et 900km de vélo dans les jambes, pas forcément de grandes ambitions pour ce tri, à part celle de finir proprement, c'est à dire sans crampes sur la CAP (problème récurrent depuis quelques années auquel je ne trouve pas de solutions...Peut être m'entraîner plus 😉)

Natation:

Masse impressionante au départ, plus de 1000 personnes ça fait du monde! Le départ est donné et j'arrive à m'extirper assez vite de cette masse. Du coup je ne subis pas trop l'effet machine à laver et j'arrive à bien poser ma nage. Les sensations sont bonnes, j'essaie de mettre du rythme sans me mettre dans le rouge. Arrivée dans le canal, je lève la tête pour m'orienter et je suis à deux doigts de me prendre une barque dans la gueule : mais qui a laissé son bateau en plein milieu du canal un jour de course?? Je relève la tête et me rend compte qu'il s'agit d'un handisport parti 10' plus tôt et tracté par un triathlète valide dans un petit canot: respect!!

Après les avoir dépassés, la sortie de la Nat arrive: sortie en 36eme position.

T1: transition correcte, les automatismes reviennent vite finalement!

Vélo:

Départ prudent, avec toujours cette foutue crainte des crampes dans un coin de ma tête...

Leschaux arrive vite. Je reste sur le même rythme "je force mais pas trop" et me fait vite rattraper par Alexis.

Parcours vélo très sympa dans l'ensemble avec des beaux points de vue sur le lac.

Le temps passe vite, juste les derniers kil dans les voitures sont bof bof...Les jambes tiennent pour l'instant, juste l'impression d'être resté en dedans: si la CAP se passe bien, ça aura peut être été la bonne stratégie...

T2: transition un peu plus lente: je prends le temps de mettre des chaussettes. Pas forcément obligatoire sur un M mais passé un certain âge, on tient à son confort (je sens que je vais me faire chambrer 😁).

CAP:

Voilà enfin ma discipline préférée! Je sais pas si je nage comme un dauphin comme le dit Alexis mais c'est à peu près sur que je cours comme une otarie!

Dès le début je sens qu'il n'est pas impossible que mes copines les crampes s'invitent à la fête...Super ! Ça tient à peu près jusqu'au premier tour mais au début du deuxième les crampes aux ischios arrivent pour de bon. Le deuxième tour se fera donc en gérant...J'arrive à continuer sans m'arrêter et sans marcher mais parfois dans le style d'un mec à qui la nature aurait oublié de mettre des genoux et en perdant pas mal de temps. Philippe me double sur la fin avec un petit mot d'encouragement sympa (je dois faire peine à voir !)

Ligne franchie finalement en 2h48 avec un sprint à 13km/h sur les derniers mètres histoire de faire bonne figure pour le photographe 😁.

Voilà, encore un peu de frustration, mais épreuve très sympa malgré tout, sous un beau soleil.

Faut juste s'entraîner plus maintenant pour espérer mieux!

Merci aux autres Salamandres pour leurs encouragements pendant la course!

----------------------------------------------

CR Alexis:

Allez c’est parti.

Finalement avec suffisamment de medoc’ j’étais sur pieds dimanche matin pour cette petite escapade haut savoyarde.

En arrivant je retrouve Nico, pas très frais qui m’annonce avoir pris la cuite de l’année l’avant veille ! Puis Philippe qui lui semble le plus en forme des 3.

On part de chauffer avec Philippe et départ nat’ tout à gauche, contre les dames. Vous connaissez mon enthousiasme quand je suis entouré de filles 😜

Nat’ nickel sans trop de bataille et du coup j’arrive à sortir assez bien en 88eme position.

Les jambes sont là en vélo et j’aborde le col pleine bourre. Je double Frédérique au milieu de la montée et termine en mettant les jambes.

Transition rapide et j’attaque la CAP. Les jambes ne répondent pas aussi bien qu’en vélo mais ça tien pour faire les 10km en 43’. Rien de transcendant mais ça fait du bien.

Au final je nage plus vite et court plus vite que l’an dernier. Mais perd 1’ sur le vélo grâce aux roues carbone de Rémi !😄

Bravo à Nico pour s’être accroché tout le long, à Phil qui fait une superbe course et Frédérique qui nage comme un dauphin !