Incontournable Triathlon d'Aix les Bians

Résultats du triathlon M d'Aix les bains. Comme chaque année ce triathlon est une course incontournable du club avec plus de 20 salamandres au départ mais cette année, ils en ont décidé autrement.

Seulement 6 Fontanilois au départ de cette 14ème édition avec le retour de la montée du col du Chat à vélo sur les 46.5 kms.

C'est sous une météo plus qu'agréable que l'ensemble des coureurs se sont lancés à l'eau à 11h30 avec un décalage de 10' avec les féminines.

C'est Sébastien E qui franchira la ligne en 1er en 2h40' (42ème scratch).

Félicitation à Thierry D qui suit de très peu Séb à 2' (55ème) , puis Maurizio (189ème), Vincent (432ème), Gwladys (464ème) et Lionel C(488ème)

42 EMERY Sebastien 24:29 01:00 01:29:53 00:47 43:52 02:40:03

55 DEYRES Thierry 28:44 01:31 01:24:33 01:09 46:12 02:42:10

189 MOLINA Maurizio 31:08 01:45 01:32:06 01:15 48:24 02:54:40

432 THEVENET Vincent 35:34 02:41 01:37:16 01:25 58:46 03:15:44

464 DEYRES Gwladys 30:16 01:48 01:42:44 01:25 01:03:00 03:19:15

488 CHAMBE Lionel 36:12 02:40 01:46:08 02:00 54:23 03:21:24

Résultats Complets: ICI

CR Vincent:

Ce week-end j'ai participé au traditionnel triathlon d'Aix le bains.

Historiquement c'etait un des triathlons les plus prisé par le club, mais cette année non. Nous étions seulement 5.

Arrivé bien en avance, comme d'habitude, je fini par retrouver Lionel dans le parc vélo. On échange quelques mots puis nous finissons par nous perdre au milieu des 900 prétendants à la victoire.

Après un briefing à donner la chaire de poule à tous ceux qui avait échangé illegalement leur dossards, nous voilà tous à nous débattre dans l'eau vaseuse du lac.

L'aller fut assez compliqué, le retour correct car bien plus calme. Je mets 35min soit 2 de moins que l'an dernier, tout en prenant pas mal de plaisir.

Ensuite le vélo fut vraiment top, sur un type de parcours que j'affectionne avec la montée du col du Chat. Beaucoup de relance et de vitesse (j'me comprends...) mais un poil dangereux entre ceux qui montent et ceux qui descendent à fond. Je fini en 1h37 sans référence par rapport à l'an dernier le parcours étant différent. Mais je remonte tout de même 226 places.

Ensuite la course à pied. Je gère la fatigue qui ce fait sentir, mais peut être trop, j'aurais mérité un bon coup de pied au cul. Heureusement je croise de temps à autre mes camarades. 58min pour 10 bornes c'est nase.

Au final. 3h15 Scratch 432eme et 173/375. Bof.

Les conditions étaient idéales cette année, dommage pour ceux qui n'étaient pas là. Maintenant place au dernier tri de la saison (Paladru) en équipe pour bien en profiter et clore l'année.

---------------------------------

CR Gwladys

Au départ je m’étais inscrite à Aix en me disant que cela me permettrait de me remettre dans le bain avant le tri de Paladru. Et puis est venue la qualif des filles en D3 et l’opportunité de pouvoir y participer. Quelle chance ! Une telle occasion ne se représentera pas souvent à moi et j’étais super motivée pour y représenter le Fontanil.

Effectivement, c’était bien sympa d’expérimenter l’appel par équipe et par son nom, le départ en sas et le grand box de transition. Tout comme le déplacement et la soirée entre filles. Une supère ambiance d’avant (et d’après) course.

Pour ce qui est de la performance, j’ai fait ce que j’ai pu. J’ai réussi à tenir en tête du 2ème groupe en natation, mais le 1er groupe était bien trop loin pour moi. J’ai donné tout ce que j’ai pu à vélo mais les jambes n’étaient pas vraiment là ; j’ai tout de même réussi à reprendre pas mal de filles qui me sont repassées devant en CAP. Pourtant j’avais bien essayé de m’entrainer pendant les vacances (avec petit plan d’entrainement de mon titi) mais on ne transforme pas une chèvre en gazelle en 3 semaines, même avec toute la motivation du monde.

Dans la foulée, j’ai embrayé sur Aix ce dimanche. De nouveau un parcours magnifique !

Départ filles 10min avant en natation, avec un peu de castagne tout de même. Quelques vagues, pas vraiment réussi à trouver mon rythme (j’ai senti que ça allait être dur). Ensuite grand morceau de plat à vélo avant la montée vers le col du chat, avec vu superbe sur le lac en contrebas. Effectivement le croisement des concurrents à la montée / descente est un peu dangereuse, il faut vraiment rester vigilants. Et confirmation pour moi que je n’ai pas les jambes pour cette course non plus (bon, ça c’est probablement parce que les enfants malades ça vous réveille toute la nuit). Retour sur le plat à vélo et enchainement CAP – en 2 boucles sur les berges du lac (juste pour finir). Donc encore un peu déçue de ma performance et pas vraiment de plaisir dans l’effort. C’est le jeu !

Voilà, maintenant j’espère retrouver des jambes à vélo pour pouvoir être utile à l’équipe à Paladru.

Dans tous les cas, si je n’ai pas les jambes, j’aurai au moins le sourire.