Duathlon de Vienne Condrieu

Compte Rendu de Remy:

Le week end avait commencé un peu comme d'habitude, la course des jeunes de l'école de tri, voir une quinzaine de jeunes se donner à fond ça met le curseur de la motivation pour un vieux comme moi au maximum ! Sauf que le vendredi, l'organisation nous prévient que les analyse de l'eau ont révélées la présence de cyanobactéries, donc pas de natation.....j'aime pas le duathlon moi! Surtout avec cette chaleur........les jeunes ont brillé, je ne peux pas bacher, hein Thierry ?

Nous voilà donc dimanche 12h30 avec Thierry au départ d'un Cross Duathlon, départ par vagues de 50, 30 secondes entre les vagues (COVID), je suis en première vague, Thierry dans la 3ème , je vous laisse calculer. Y a du calibre, du champion du monde, senior et vétéran dans ma vague, je ne m'affole pas, il faut faire chauffer le diesel !

Première course à pieds sur des chemins plats, 4.7km, je suis bien, sympa les vagues ça permet de courir à l'aise. Transition éclaire, chaussures de VTT, je sorts du parc, Thierry y rentre......il va surement me reprendre en vélo rapidement, pas grave je drafterai puisqu'on a le droit ! Je me souviens bien du parcours, je parts donc vite mais prudemment, première montée, y a déjà des cadavres....... les jambes sont bonnes, je me régale même si c'est dur. Dans les descentes, ça se complique, je ne suis vraiment pas à l'aise, plus je pense qu'il ne faut pas tomber, plus je me crispe (il faut que j'aille avec les jeunes de Romu faire du cyclocross). Je me fais doubler par des malades type Nico S, mais je les reprend dans les bosses. Suite aux super encouragements des jeunes de Mach3, j'entends dans une montée que Thierry est deux lacets en dessous, prochaine descente je suis croqué..... dernière grosse montée sans poser le pieds cette année, dernière descente calamiteuse, pas de Thierry, il gère le client, c'est pour mieux me croquer à pieds! T2 nickel, sous les encouragements de Didier Rivet, c'est parti pour 8.4km de trail parait il , un super parcours tracé par leur champion du monde......quel fumier ! On reprend une partie du VTT ( ou il y a encore des vélos...), c'est dur, puis viennent des singles pour sangliers, je dois me tenir aux arbres pour descendre.......un carnage, viennent enfin les deux derniers kils, je suis rincé mais toujours pas de Thierry..... j’espère qu'il n'y pas de soucis pour lui.

Enfin l'arrivée après 2h29, ouf ! Thierry arrive enfin, je suis soulagé. Les écarts sont énormes, nous terminons a de surprenantes 22 et 26ème places sur 129 individuels. Merci Thierry pour la motivation, dommage que nous ne soyons que deux au départ ! Ça va envoyer à Paladru.

A noté la magnifique course réalisée sur le XS par Marie Reiss, qui termine son premier "triathlon" (72/104) et 3ème Vétérante, son mari Peter (non licencié) termine 59ème, on attend leur CR!

Voilà, prochain CR, du vrai triathlon , Aiguebelette avec Pat!

Rémy


Compte Rendu de Marie:

Ok, j’ai saisi les appels du pied de Rémy, je m’y colle au compte-rendu !

Week-end magnifique en perspective, au vert et au bord de l’eau avec une première course en solo, un triathlon en plus ! XS pas trop long pour débuter et pour ménager le TFL. Je peux être courageuse mais surtout pas téméraire (faut pas trop en demander non plus) Donc rien à voir avec l’aquathlon en relais de Roussillon ou le R&bike de St Priest, je n’ai pas vraiment de repère mais le cadre me plaît bien donc la journée est déjà presque réussie!

Petite déconvenue, la partie natation est annulée, ce n’est pas comme si c’était ma discipline favorite !!! Tant pis on fait avec !

Départ après tous les petits poussins et canards en fin d’après-midi. Ca fait bizarre, il n’y a presque que des jeunots et pas beaucoup de féminines, bon je pars pour une balade sportive, je ne me mets pas trop la pression. Top départ tout va bien pour le 1er km, tranquille je remonte déjà quelques personnes à la traîne comme moi… Arrivée au parc à vélo, j’avais déjà beaucoup trop chaud mais je reste motivée surtout quand j’entends l’animateur hurler au micro :„Et voici Aloys Bruyère qui arrive au niveau de l’arche final…“ Immense gap de niveau sur cette course !!

Mais tout le parc de loisir résonnait d’“Allez Marie“, donc j’y suis allée. Je ne pouvais pas faire 3 pas ou 3 coups de pédales sans me faire remarquer donc merci Jules, Lucile, Milo, Chloé, Soren, Arthur, Gaspard, et les miens Hagen et Adelheid pour le soutien, c’est vrai que ça aide surtout quand on crève de soif sous 35° sans ravitaillement possible !! Merci à Calico aussi, pour sa présence souriante et agréable malgré sa crevaison.

Alors, victoire je ne termine pas dernière !!! Apparemment 3ème vétérante mais comme dit il ne devait pas en y avoir beaucoup. Et enfin merci à Peter qui m’a accompagnée sur cette journée et au couple présidentiel qui nous fait partager ces beaux moments sportifs

Vive le club et à bientôt pour la suite des aventures

Marie