Coupe de France à Parthenay.

Post date: Oct 15, 2011 1:18:54 PM

CR Séb:Après une partie de la journée passée à la brocante, je vous livre mes impressions sur notre périple à Parthenay. Chacun savait ce qu'il avait à faire en ce jour du 07 octobre 2011. En effet, Jérome se devait de récupérer le traffic scolaire à la mairie du Fontanil le matin avec comme tout le temps des imprévus ( "je ne suis pas au courant.......se dit la secrétaire."). Pour ma part, j'étais chargé de récupérer l'écolier à la sortie des classes à 12h à la porte de France. Le seul plus ou moins tranquille, c'était notre papy, Lionel qui va nous faire un truc..............sensationnel........................vous le découvrirez par la suite. Je disais départ de St Egrève à 12h45 direction St Etienne, Clermont Ferrand, Montluçon puis Poitier, du quasi non stop, arrivée 18h45 à l'hotel "le Jules Verne" aux portes du Futuroscope. La suprise était que seul Lionel a voulu prendre le manche, il vomit sinon. Nous étions satisfait de cette démarche, nous nous laissions vivre sur tout le trajet, très fort le monsieur. Diner à la cafétéria du coin puis retour pour le match de foot dans notre chambre quadruple, un seul se sentait très fort il consommait de la bière et une tarte dans son lit.......qui suis-je? Extinction des feux à 22h30. Lever 8h00 puis petit déjeuner. 9h15 départ pour Parthenay avec 50kms à réaliser. Nous récupérons dossard, puce, pub et cadeau dans la foulée.

Le temps est couvert avec une température un peu fraiche.

Sur le listing officiel, le club du Fontanil est engagé en 1er pour un départ à 13h30 précise.

Lors du retour au camion pour la préparation de nos affaires, petit débrifing sur une éventuelle stratégie de course même si tout change au fur à mesure de celle-ci.

Benjamin devait nager dans les pieds de Lionel, puis partie vélo avec des relais réguliers et finir sur la course à pied en emmenant tout le monde dans le sciage de benj et moi-même à 15km/h.

Double pression, un journaliste du magazine triathlète était chargé de récupérer des infos sur nous et le club du fait que nous sommes les petits poucets du moment. Photos de groupe avant le départ de natation......

Très bonne entente, la natation (15°) de 650 à700m fût un peu délicate pour benj qui avait du mal à prendre les pieds et surtout de l'air quand il était temps de respirer....il disait" l'eau est dégueulasse".....je lui répondis "elle n'est pas faite pour boire ...nage." sorti collégiale en plus de 12'.

Transition assez longue pour rejoindre le parc puis une fois changé 150 à 200m de course avec le vélo en main avant de monter dessus.

22 kms nous attendait en 2 boucles sur un parcours assez sélectif, faux plats montants....descendants sur l'ensemble du circuit. Les relais se déroulaient à merveille, tout le monde a su contribuer à l'effort même benjamin un peu émoussé sur le début du parcours après la nat.

Il nous a fallu 36'10 pour boucler cette partie avec plus de 36.5 de moyenne. pas de perte de temps la 2è transition fût assez rapide pour nous tous. le benj revivait dès l'entame de la course à pied sa main était déja placé dans le dos de JB, les intentions étaient nettement affichées. Obligé de lui demander d'attendre un peu que JB récupère du rythme imposé en vélo et qu'il prenne son rythme de lui même.

Les 5kms se déroulaient en 2 boucles avec une légère montée avant le 1/2 tour. Je me doit de donner le rythme pour ne pas s'endormir sur un tel parcours. JB et Lionel sont bien accrochés dans nos baskets, tout va comme prévu. Beaucoup de poussettes par Benj pendant je gardais le cap des 20' au final. Ce fût le cas 19'50 exactement.

C'est une belle victoire pour nous 1h12'29 à la 65è place /73 pour une 1ère participation. L'entente a été cordiale et homogène dans son ensemble, rien à dire que du bonheur de participer à une telle manifestation en équipe.

Résultats:

http://www.ipitos.com/de-resultats/course-208-epreuve-644-page-2-orderby-sortCrit-ASC

18h30: on prend les mêmes à la même place et retour sur grenoble arrivée 01h20 chez Jérome le point de ralliement, cette fois-ci c'est lionel qui se chargera de rendre le traffic à la mairie.

1 à 2 photos, le reste plus tard sur le site.

---------------------------------------------

CR Jb:

Comme l'a si bien dit Seb, Parthenay s'apparente vraiment à un périple... mais pas que pour nous puisque sur place, un bon paquet de clubs de la région on également fait le déplacement.

Pour ma part, je ne m'était pas vraiment préparé ni intéressé à cette course car je ne pensais pas y aller, sauf les 10 derniers jours ou j'ai essayer d'enchainer quelques sorties vélo spécifiques et course à pieds... En gros, j'accompagnais mes collègues en tant que roue de secours, jusqu'au moment ou ceux ci m'ont dit que pour 1300 km de route, nous finirions tous ensemble, sauf casse mécanique ou grosse défaillance bien sur... C'est bien sur à ce moment que j'ai compris que j'allais en chier en cap, car j'étais de toutes évidence le maillon faible...

Vendredi, après avoir récupéré les clés du "minibus", comme m'annonce la secrétaire, je pars récupérer la bête sur les hauteurs du Fontanil... Et là, surprise, il s'agit d'un gros fourgon (Opel Movano pour les connaisseurs...) alors que je m'attendais à un truc du genre Renault Traffic... Même moi je tenais debout dedans... Bien sympa de leur part, de nous avoir prêté ce véhicule...

Ensuite, rencard chez moi, puis récup de Lionel chez lui, ou il se cramponne au volant qu'il ne lâchera plus jusqu'à Poîtiers... Bravo pour la perf...

Je vous passe les détails de la soirée à l'hotel, Seb a déjà donné...

Samedi, les collègues me racontent se que j'ai dit en dormant la nuit, et direction le petit déj de l'hotel...

Cette fois, il ne reste plus que 50 bornes pour se rendre sur le lieu de la course. C'est encore Lionel qui s'y colle... Pendant ce temps, Seb et Benj, regardent le match de rugby sur l'écran géant du téléphone de Seb... Il sont déchainés car la France gagne, et ça leur fout la pêche... Benj va tout donné et il m'annonce la couleur, va falloir que j'en fasse autant... hummm...

Nous récupérons les dossards, petite séance photo avec le gars de "triathlète mag" puis prépa rapide car nous ouvrons le bal...

Nat : un départ plongé dans une eau bien marron dont nous ne pouvons estimer la profondeur, puis le coup de feu retentit... J'essaye de me caler dans le sillage de Lionel mais Benj est rapidement distancé, du coup j'en profite pour ralentir et ne pas me cramer pour rien... soudain, je vois Lionel debout dans l'eau avec de l'eau jusqu'à la taille, alors on marche en attendant Benj. Ensuite, Lionel effectue 2 ou 3 jeté de Benj pour le faire avancer. L'eau est vraiment crade...

La transition qui vient n'est pas excellente car j'ai toujours un peu de mal à virer la combi, mais Benj galère encore plus que moi, Seb et Lionel l'aide en tirant sur les jambes et Benj dérape sur le cul, trop fort...

Vélo : Pour l'occase, bien que nous ne nous sommes pas préparé ensemble, l'entente est bonne, et ça roule plutôt bien, les relais sont bons et les kilomètres défilent rapidement.

La transition est beaucoup plus rapide, et c'est parti pour la cap, mon point faible...

Cap : je suis rapidement à bloc alors que devant ça trottine. j'essaye de me caler sur Lionel mais je déccroche tout doucement dans des couinements que je ne m'était jamais surpris à émettre... Benj, qui avait retrouvé son terrain de jeu, me pousse dans les côtes et de temps en temps sur le plat pour que j'accélère le rythme... Et bien merci, du coup les 5 km sont effectués en moins de 20 min, jamais fait ça tout seul moi...

Maintenant, une petite douche et on regarde les élites faire leur show... il y a un monde... mais le principal est que nous prenons autant de plaisir qu'eux... et en plus pour nous ça dure plus longtemps... 1h12 contre 56 minutes...

Voilà, maintenant, Lionel se raccroche au volant et nous ramène pieds au plancher à 130 km/h dans notre région...

Une belle virée, mais tout de même un peu loin...