2 équipes sur le podium à Montélimar.

Post date: Apr 28, 2014 8:08:41 AM

Résultats très intéressants pour nos 2 équipes engagées sur le triathlon SPRINT par équipe de Montélimar. Nos vétérans terminent à la 4è place au scratch et 1ère équipe dans leur catégorie et nos féminines 40è au scratch et 2è de leur catégorie.Toutes 2 qualifiées pour disputer la coupe de France des club en octobre à Aiguillon sur mer.Résultats: ICI

Séb:

Petite synthèse de la course des Vétérans: très bonne équipe avec un bon esprit malgré la douleur.

N’ayant pas couru avec notre leader depuis bien longtemps on se posait tous la question comment il va gérer sa course, avec nous ou sans nous.

Bien que son niveau a été bien supérieur à nous tous dans les 3 disciplines, il a su nous pousser dans nos derniers retranchements pour nous surpasser.

En effet, en natation on devait emmener l’ensemble de l’équipe et notamment Rico en 1’25/100m en bassin de 50m ce qui a été le cas sur les 200m premiers mètres puis le rythme a ralenti. Rico était un peu plus dans le dur à ce moment là, nous sortons donc de l’eau en 11’.

La transition a été pas mal malgré la difficulté engendrée par l’ensemble des vélos posées sur la mm barre d’accroche. Je savais que là je devais m’accrocher pour tenir le rythme de mes collègues sur le vélo, Romu a opté pour un relai permament, juste le tps de récupérer ds les roues 10” et c’etait déjà à moi face au vent. J’étais un peu le maillon faible de l’équipe, une allure un peu réduite lors de mon relai et la mobylette qui était derrière remettait les gaz lorsque je me décalais. Il fallait que je serre les dents à chaque passage de sa part pour ne pas perdre trop de vitesse.

Sur l’ensemble, chacun sauf 2 a eu son moment de souffrance et que l’on allait le payer en course à pied. on arrive au parc avec un peu plus de 38km/h de moyenne avec un fort vent.

La 2è transition a été bien faite également, nous sommes bien partis à 5 sur la ligne avant que la machine de Romu impose un rythme soutenu dès le départ, seuls Rico et moi même arrivions à suivre. Rémy et Mathieu quelques mètres derrière.

Le tempo ne faiblit pas, romu pousse Rico à chaque instant je suis derrière en observant le manège mais je suis aussi en souffrance et je me dis qu’il va devoir me pousser aussi. Au km 2.5 au demi tour, je me mets à avoir de bonnes sensations, je prends donc le relai et impose un bon rythme également, obligeant Rico à se surpasser ce qu’il a fait avec brio. Romu toujours vigilant avec Rico à le pousser pour lui faire garder le rythme. Nous sommes en 3’35/40 au km, on termine en 19’... pour plus de 5.5kms.

Temps général 1h12’22 à la 4è place au scratch et 1ère place chez les vétérans. 2’ devant la 2è équipe Vét du Mach3.

Un grand bravo à toute l’équipe, une qualification pour la coupe des France des clubs en octobre à Aiguillon sur mer

Je tiens à féliciter également la performance des filles pour leur 2è place et leur qualification au France aussi.

-------------------------------------

Rico:

Après quelques échauffements testostéronés par mail, on se retrouve avec le boss en pression mais comme dit Seb sans la soupape et merde ....

La nat super bien pendant 200 m puis boulet pendant 500 m, j'ai bien fait de venir moi.

Attaque du vélo, je suis un peu dans le rouge foncé. Les premiers kil sont difficiles mais cela semble le cas pour beaucoup puis la fraise revient, ouf. Les relais s'enchainent pas trop mal, "allez allez, hop hop, doucement", c'est le nouveau tube à la mode chez les vieux. Le vent bien présent et les relances en ville ne permettent aucun temps mort.

39.5 de moyenne au compteur départ vélo-arrivée vélo, dommage on passe pas les 40.

Et le hors d'oeuvre à pieds arrive pour finir la cuisson. Nous prenons un départ rapide moi dans la foulée du boss, tel le kangourou moyen et bing et bing en me retournant je vois Seb un poil derrière, Math et Rémy encore un peu plus loin, bon ben il faut aller au mastic. le rythme de départ m'a pété grave je le sais mais je ne le sentirai qu'un peu plus tard. Romu est là qui vieille au grain et au moindre fléchissement, c'est allez allez. Au demi tour, le boss veut même continuer tout droit je me dit super il va me foutre la paix mais un arbitre le remet dans le droit chemin, zut.. allez au mastic !

Le retour commence à etre difficile, j’espérai un retour de Math qui ne re-viendra pas.

Bon désolé les gars d'avoir été le boulet, avec des si c'est clair que les 2 et 3 étaient prenables. Et les 1er mais sans moi dans l'équipe !!!

Bonne expérience avec de long moment à la rupture, c'est comme ça qu'on progresse .

-------------------------------------

Isabelle:

En résumé…. Pas d’échanges de mails sauvages et saignants (hein les gars !!) et un podium tout de même à la fin !!!!

Petit échauffement nat où Coco nous a enseigné l’art de sortir de la piscine version naïade plutôt qu’otarie, et ça a marché : plus élégant et surtout moins fatiguant/blessant mais bon les gars étaient partis s’échauffer et n’ont pas pu admirer nos progrès.

Comme d’hab je suis le boulet en nat (moins vite qu’à Chatte mais le bassin de 50 m’a vite calmée) avec mon poisson pilote Coco, puis Brigitte, Sabine et Pauline derrière qui s’échauffent gentiment en attendant le vélo.

Re-boulet en vélo où je ne prends pas un seul relais me contentant d’essayer de ne pas trop ralentir mes coéquipières (sans toujours y parvenir). Sur le retour, Brigitte prend un relais pour soulager Coco et malheureusement a un pb de changement de vitesse sur une des dernières montées puis décroche sans que l’on s’en aperçoive suffisamment tôt pour ralentir.Je pense qu’on était toutes tellement dans l’effort que le cerveau a eu du mal à répondre. C’est clair à froid que l’on aurait dû attendre que Brigitte raccroche de la même manière que l’équipe m’a attendu quand je décrochais (faut dire que je gueulais !!). Merci à toutes de m’avoir attendue, pousser, coacher, j’ai pu donner mon max : impossible de boire, ça allait trop vite pour que je lâche une main du guidon !

Enfin la course à pieds, 2 km pour retrouver mon souffle avec Pauline et Sabine qui partent comme des balles et Coco et moi qui peinons à trouver un second souffle (Coco a vraiment donné en vélo et attaque une crise d’asthme), sur le retour ça va mieux pour moi mais Coco nous dit de partir. On termine donc à trois avec Coco à moins de 20s et Brigitte qui a pu partir en course à pieds et terminer le triathlon.

Très contente de notre résultat mais je me pose toujours la question de l’utilité de partir à 5 car je pense que les filles auraient fait un meilleur chrono sans moi (sans aller chercher la première équipe qui nous met quand même 8min et on met 7min à la suivante) ! Donc merci d’avoir trainer le boulet !!