Actualités‎ > ‎

Une belle épreuve: Le Natureman

publié le 14 oct. 2012 à 11:34 par Sébastien E.
Le week end dernier, petit tour dans les gorges du Verdon pour y disputer un triathlon de belle qualité. Les distances sont 2 kms de natation, 90 de vélo et 20 de course à pied.
1 seul représentant du fontanil, sébastien parti en famille durant le week end.

Il s'agit de sa 1ère édition et rien n'a été fait au hasard, une organisation au top, une start list très interessante.
C'est au bout de 5h de course que sébastien franchira la ligne, 45' après Marcel Zamora le vainqueur du jour.

Voici son CR:

Ce dimanche, départ pour les gorges du Verdon à "les salles sur verdon" pour disputer mon avant dernière course de la saison, le Natureman sur la distance 2000m de nat, 90 kms de vélo et 20 kms à pied.
Un temps agréable est annoncé, une eau à 20° et un parcours vélo et càp valonné et très épuisant. Il faudra en garder sous la semelle.
Je pars donc samedi en famille et accompagné d'un copain des Mille Pattes dit le Cannibal (benoit Lalevée), direction le Sud.
Arrêt vers 17h30 sur place, récupération des dossards puis direction l'herbergement qui se fera chez mon pote d'IUT à DRAGUIGNAN 40' de route supplémentaire mais de tente à monter.
Nous sommes très bien accueillis, une bonne pasta party au programme et un gros dod dans un bon lit au chaud.

Lever à 6h45 pour un départ de Draguignan à 7h15. Seul Benoit et moi-même sommes partis de ci bonne heure, la famille nous rejoindra 1h30 plus tard.
Une superbe organisation, un beau parc à vélo (plus de 700 participants), des vedettes (Zamora, Augueux, Bastie, Pelletier, Louison, Krylov, un ancien bien connu BAREL ROB).
La journée s'annonce costaud, vu les entrainements de ces derniers jours, j'espère que mes jambes ne vont pas me lacher à l'effort.
9h30, Top départ, une natation en carré en une seule boucle. Je bastonne sur les 150 premiers mètres puis je prends mon rythme. La natation ne m'a pas posé de problème, je nage souple. Je sors en 30' 25 vers la 40è place.
Transition correcte, assez rapide pour partir avec mon pote Benoit qui lui doit rouler pas trop fort en vu de sa course à MAÛI ds 15j. Après 2/3 kms, la montée vers Aiguines 6/7 kms puis retour sur Salles sur verdon d'ou une boucle de 25 kms. A ce moment là tout va bien, toujours au contact, le reste du circuit consiste à faire le tour du lac. Au 40è kms à Moustiers, les 1ères grosses difficultés apparaissent, 4 kms de montée dont 2 à 16%. Là je me dis que ça va être dur, dur. je lache prise, plus de Benoit en visu malgré son rythme tranquille. Je monte tranquille sans trop de perte d'énergie pour pouvoir relancer derrière. Arrivée en haut, des danseuses et musiciens nous encouragent, même pas le tps de les regarder et d'apprécier il faut déja repartir au combat, plusieurs kms en faux plat descandant et une route rectiligne jusqu'à Ste Croix sur verdon. Je suis seule personne devant moi ni derrière, je garde donc le cap sur mon compteur, il affiche plus de 40, ça va et j'espère que cela va tenir.
Un aller/retour vers un autre village 'Baudinard/verdon" toujours en montée de 3/4 kms, pas difficile mais ça commence à user les organismes. Au demi tour, je m'aperçois que les personnes avec qui je roulais jusqu'à Moustiers ne sont qu'à 1' devant. Pas si mal la portion effectuée tout seul sans visu. Relachement dans la descente et direction le retour sur SALLES pour 20 kms.
Un enfer, un faux plat montant sur 5/6 kms m'a usé complètement, plus de jambes je me fais reprendre par pas mal de monde, un autre mille pattes "stéphane Bernard" me double, je ne peux même pas rester avec lui. j'ai pu me reprendre pour les 12 derniers kms avec cette fois ci un faux plat descandant jusqu'à l'arrivée. 2h54' de voyage à bicyclette dans le Verdon, 31.5 de moyenne.
Que la course à pied va être dur. Transition correcte puis passage devant ma famille et c'est parti pour une boucle de 13.5 kms et une seconde de 6.5 sur un terrain type Trail. Des cailloux à Gogo, des montées à faire en marchant......
Je pars résonnablement, heureusement 2.5 kms plus loin 1ère crampe aux quadriceps, petit arrêt 1' en marchant pour qu'elle parte. Puis dans la foulée, un mur rocailleux de 150/200m à prendre toujours en marchant. je m'appuie sur les cuisses et là encore une fois 2è crampe à l'autre cuisse. Je m'arrête, pas moyen de remonter je boite pour arriver en haut. Ca passe à nouveau, enfin je peux courir correctement sur des chemins très agréables, les personnes qui m'ont doublé pendant mes douleurs me revoient à nouveau à leur coté. Ma dernière crampe arrivera à la fin du 1èr tour lors d'un passage de 200m dans un chemin sinueux ou il fallait prendre des escaliers. Un mal de cuisses= crampes m'arrêta 1' en haut de celle-ci. Je reprends donc mon circuit bien usé physiquement. La petite boucle de 6.5 kms se pesse bien sous déboire. J'arrive donc en 1h34' au bout de ces 20 kms.

Résultat final: 67è sur plus de 700 au départ en 5h01'48

67 216 EMERY SEBASTIEN MS4 12 Fontanil Triathlon 00:32:10 42 7 00:00:00 02:54:52 112 23 00:00:00 01:34:46 62 8 05:01:48
Mon pote benoit termine à la 50è place 4' avant moi.
Ce triathlon est à refaire, superbes parcours, organisation au top (ex: on nous donne un gel à pied 50m avant la prise de boisson).
Je suis rentré à Grenoble vers 20h.

Fin de saison avec Michael Carpentier à Cap Sicié le 21 octobre.
Comments