Actualités‎ > ‎

Triathlons de l'Alpe d'Huez 2010 : un grand cru !

publié le 19 août 2010 à 03:02 par Stéphane G.   [ mis à jour : 20 août 2010 à 00:21 ]
Tout d'abord un grand merci et un grand bravo à tous, quelle prestation d'ensemble !!! Superbe performance de Rico qui enfin confirme son énorme potentiel sur longue et dure distance. Idem sur le court pour Mathieu qui est vraiment très fort, même en année blanche. Ce que je retiendrai surtout, c'est le mélange des anciens qui reviennent et des nouveaux qui confirment ou s'affirment pour, au final, former un groupe où convivialité et performance font bon ménage. Ce qui est sûr c'est qu'au vu des temps scratch, chacun réalise une bonne performance à son niveau et c'est bien là que se situe le principal. Normalement ces épreuves devraient nous rapporter un grand nombre de points au challenge des clubs de la ligue, grâce à tous, même à toi Pierre, si, si ! Quel moral le Pierrot quand il part en course à pied avec une double crampe ! Et si c'était la première fois... Génial le retour de Yann, Olivier B, Maljou et Stephan, ça fait des copains pour jouer. Respect pour Lionel M. et JB qui terminent leur premier mais pas dernier long. Idem pour Ludo qui, un mois après Nice, enchaine juste pour le plaisir le LD. Coup de chapeau à Jérémy qui n'est plus un simple nageur mais un triathlète à part entière avec une énorme marge de progression, ainsi qu'à Thierry, simple duathlète, venu faire un tour de machine à laver et à Nico S. présent comme promis juste avant de prendre la route des vacances...

A titre personnel je remercie Nico M.  et Lionel G. qui m'ont vraiment motivés pour donner le meilleur de moi même, avec la même finalité, terminer derrière eux ! Mais je ne peux rien regretter, j'étais à fond, ils étaient plus forts, c'est tout. Faudrait juste que je travail mes transitions ??? Tout de même quel moteur ce Lionel ! Je ne peux pas terminer ce petit mot sans adresser un énorme merci à Olivier, Rémi et Romu qui nous ont vraiment aidé en étant à nos cotés, ça compte vraiment ! En résumé, deux excellentes journées, merci à tous et en particulier à ma femme !




Le récit du LD de Lionnel :

Ca y'est, je viens de résoudre ma première équation à 3 inconnues :
  
1) Peut-on raisonnablement nager dans une eau à 15° sans risquer une pneumonie ?
2) N'a t-on pas un peu exagérer sur la difficulté de la montée sur l'Alpe d'Huez ?
3) 22km de course à pied, une promenade de santé ?...
 
En résumé :
 
1) Oui : malgrés la température de l'eau un peu frisquette, je n'ai pas souffert du froid, de plus le lac était largement assez grand pour qu'il y ait de la place pour tout le monde
 
2) Et bien non : l'Alpe sans entrainement suffisant a été un calvaire sous un soleil écrasant, fort heureusement dans ces courses il y a toujours des gens qui vont encore moins bien que vous alors merci à tous les gens qui poussaient leur vélo et qui montaient l'Alpe en marchant, ça m'a fait un bien fou...
 
3) Oui et non : j'ai tellement donné dans l'Alpe pour ne pas reculer que le départ de la course fut un peu laborieux. L'ischio gauche un peu menacant me force à ralentir (merde j'allais déjà pas bien vite). Pour le 2ème tour j'accelère modérement tout en marchant dans les montées. Et le 3ème au courage pour une fin en 9h36'.
 
Conclusion : un beau souvenir, c'est mon premier LD en attendant le prochain...
  



Le récit du LD de (l'autre) Lionel :

Voilà, c'est fait et à 24h prés on le faisait sous la pluie. Pour commencer félicitations a tous et particulièrement à Rico qui a fait son chaud (show)... Impressionnant ce petit jeune. Comme nous l'avons constaté, il a fait moins chaud que l'an dernier... Sauf au début de la montée de l'Alpe d'Huez où il fait toujours aussi chaud au soleil... Enfin c'est mon impression.

Natation en peu plus longue il me semble car je fais 3' de plus mais comme ça fait un mois que je ne nage plus je suis parti tranquille et j'ai accéléré sur la partie du retour.

Pour le vélo, l'an dernier j'avais fait 5h05', cette année 4h40' sur le même parcours donc je suis content!!! J'étais bien jusqu'à la montée de l'Alpe. Là, je suis monté à l'arrache en 1h10' (au lieu de 1h20' en 2009), c'était dur.

En course à pied il y avait 3km de moins soit 20km (6,6 par tour, calculé sur Google) au lieu de 23 l'an dernier.  Ca fait gagner un peu de temps mais même si les kms avait étaient les mêmes j'ai couru plus vite (j'ai quand même eu une crampe à la fin du 1er tour).

Au final en 2009, 7h53' et 125/600, en 2010 7h10' et 102/950. Dommage pour la barre de la 100eme place (c'est la crampe). J'ai trouvé le niveau plus élevé cette année et avec 350 personnes de plus... Voilà, aujourd'hui... repos !!!

Lionel



Le récit du CD de Yann :

Après un an d'abstinence, c'est comme un jeune premier que je prends le départ de ce CD de l'Alpe d'Huez. Respectant ma stratégie de la saison 2009/2010, à savoir faire des trucs débiles sous-entraîné, je suis moralement en forme, physiquement pas trop mal.

La natation se déroule gentiment, avec 3 séances en lac dans le buffet réalisées il y a déjà 3 semaines, je reste cool, mais la combinaison aidant je sors avec le  président.

Transition correcte et départ du groupeto (draft à mort mais faut pas être con...) jusqu'au pied de l'Alpe. Montée au train, très honnête, avec 150km dans les jambes je passe en 1h et des broutilles, il m'aura manqué 2/3 kms pour être nickel. Le président me reprend sur  le final et le Mienville me fait de l'intox en lançant une bandrille avant la bascule dans la station : ah celui-là...

CAP très bien, à part la montée vent de face qui durcit les cuisses, pas de coup dur, de quoi doubler Lionel Maljournal, mais pas le temps (parcours raccourci) de  pouvoir espérer revenir sur les autres devant.

Super souvenir, un triathlon décidément à part, j'espère qu'on sera bien pour le classement club. Merci à Nico pour la logistique, à Matthieu (qui cherchait les points) de m'avoir booster pour venir, au président pour l'exemple à suivre, et à tous ceux qui m'ont proposés de m'emmener sur site. Yann qui va peut-être si remettre finalement... au moins pour régler la feuillure au Mienville...

Yann



Le récit du CD de Thierry :

Après le message publicitaire ambulant qu’est Yann pour le triathlon « sport plaisir (et performance…) sans entrainement », et celui d’El Prez « 1 par jour, brillamment et même pas mal », je vais un peu dénoter en précisant que pour ma part, ce ne fut pas une partie de plaisir pour... les 30 premières minutes et surtout les 5 premières... (qui n’étaient pas ma tasse de thé, mais un peu la tasse tout court !). Erreur de débutant (normal pour un débutant dans la marre…), suivre les conseils de Rémy « vient avec nous, c’est ceux de derrière qui s’adapteront » = 100m en pseudo apnée, pour essayer de pas me ramasser sur le dos un rouleau de nageur qui avancent 50 à 100% plus vite que moi... Puis asphyxie totale, brasse, encore brasse pendant 5 voir 10’ (?) avant de pouvoir prendre un rythme régulier avec une nage... plus conventionnelle... Avec ça, je suis assurément le seul du club (et p’têt ben de la course) à avoir passé plus de temps dans l’eau (30’ !!!) qu’en CAP... L’avantage, c’est que tu trouves bien ton vélo sur l’aire de transition, bien dégagée, et que tu as le plaisir de faire tout le reste avec le clignotant à gauche, à jamais trouver de gens sur qui te caler. Donc content du reste (la montée en une petite minute de moins que lors du duathlon, la CAP où j’ai mis cette fois-ci tout ce que je pouvais, et avec un petit paysage devenant sympa sur le haut).

Au global, ça se pourrait que je remette ça ;-) Bon, encore bien du job avant de pouvoir remiser définitivement ma bouée canard. Petit bravo au passage à Mathieu, qui marche aussi bien en année blanche que noire et à Jeremy qui avait la pression au départ et qui a bien assuré (y’a du potentiel !).
 



Le récit du (premier) LD de Jérôme :

Et voilà... Je souhaitais une expérience sur du long... Ben j'ai été servi ! Jamais nagé aussi long... Jamais souffert aussi longtemps dans une montée... Et pareil en cap... En tous cas une chose est sûr, je n'aurais pas pu faire le CD le lendemain ! Car déjà aller au boulot en vélo et surtout revenir avec le peu de vent de face dans le nez était horrible !

Sinon, côté timing, j'avais fait des calculs savants et je ne me suis pas beaucoup trompé : 2' au 100m pour la nat (je suis en dessous), 20km/h de moyenne pour le vélo (je suis au dessus) pour un total de 8h30' environ... Et je fais un peu moins de 8h00 ! Cool !

Côté cap, je ne savais plus trop ce que je préférais... La montée avec le vent dans le dos... Ou la descente avec le vent dans la poire ! En tout cas quelle déception de voir tous ces participants me fumer dans la montée de l'Alpe et sur le parcours de cap... Heureusement que d'autres souffraient plus que moi... J'ai vu de tout... Des gonz' à pied dans l'Alpe, d'autres qui hurlaient à la mort avec leurs 2 jambes complètement tétanisées ou alors ceux qui dégueulaient partout et le top : un gars au bord du parcours cap avec la trifonction sur les genoux en train de chier mou... C'est vraiment un truc de taré le long... Je pensais régulièrement au récit de Ludo qui disait plus c'est long et plus c'est bon... Ben là, entre la montée de l'Alpe et la ligne d'arrivée, j'ai pas trop pris de plaisir...
 
Voilà, je suis bien content de l'avoir fait, mais si on me demandait demain de m'inscrire pour 2011... je sais pas si je signe... Côté organisation, c'est vraiment top !




Le récit du LD de Rico (qui termine 50ème et 1er du club) :

Attention je disais la même chose après mon chemin de croix de l'année dernière et hop... C'était reparti ! Bonne journée d'ensemble, beau paysage, belle femme...

Une natation disons en dedans, j'ai eu froid et pas pu me réchauffer avec des crampes aux mollets, c'est bien parti. Une transition avec El Presidente, disons pas tip-top avec quand même la lucidité de m'envoyer une topette et une barre.

Un debut de vélo avec El Presidente où l'on applique les consignes de JF derrière les paquets sans sortir une oreille, à boire, à manger, juste quelques relais pour marquer les arbitres... Nous arrivons en 36' à la bifurcation vers la Morte, pile-poil dans le planning mis en place 1 semaine avant. A force de la faire celle là, on la trouve forcément plus plate donc 50' au lieu de 1h prévu (Séchilienne - panneaux Alpes du Grand Serre), je rattrape Lionel et le hamster juste après la dernière épingle, merde suis-je parti trop vite ? Petite tempo histoire de bouffer un peu, je retrouve nos 2 clowns aux panneaux, le ravito à la volée sans arrêt. Et hop, la partie la plus difficile, descente, montée, un peu de vent, la plaque avec l'arme secrète (modif de la cassette montagne avec remplacement du 13 et 14 dents pour les filles par le 11 et 12 dents). Grosse pause pipi à la fontaine du Perrier et nettoyage du vélo car j'ai voulu faire le plein en roulant avec la poudre magique et j'ai surtout crépi le cadre, trop con !!! 3' d'arrêt. Le temps prévu pour rejoindre le sommet du Col d'Ornon était en 1h40' finalement cela passera en 1h31'. Environ 3h de course avec un petit 28,4km/h de moyenne. C'est avec plaisir que je retrouve nos comiques en haut du Col d'Ornon, ça fait du bien au moral. Pour le moment bonne gestion de l'effort. Maintenant cela sent l'écurie, il faut manger, boire et l'on est directement dans la montée de l'Alpe. Je suis encore lucide puisque j'enlève le 52x11 au début de la première rampe et hop ! C'est parti sur la moulinette jusqu'à la garde. Première partie avalée rapidement, peut-etre un peu trop, bon comme ensuite c'est plat on va récupérer. Et là je double la 2ème femme, ma collègue Australienne Rebecca qui m'avait posé comme une merde vers Valbonnais, elle semble dans le dur, YES... J'aperçois Rémi à l'ombre tranquillou, super. Arrivée à Huez, le Boss et Olive qui ont du torcher leur Xème despé, et là le boss me lance un message subliminal : "C'est bien Rico mais pense à la cap derrière !!!". Ah zut je l'avais zappé celle-là, gros coup de bambou derrière les oreilles. Bon, il faut calmer le jeu, donc boisson, manger... Un passage sous l'office du tourisme en 1h environ. Ensuite préparation de la transition, en fait que du temps perdu, puisque je pars du parc sans mon dossard... Et hop ! Demi tour et c'est parti pour 3 tours.

Le premier a déjà fait 2 tours... Snif ! Snif ! Mais là je comprends que la cap est plus courte que l'année dernière : chouette !!! 1er tour bien tout en courant entre 12 et 13 km/h (GPS), je commence à sentir les cuisses durcir et le mollet droit, aïe... bon 2ème tour avec un peu de marche dans les montées et une allure raisonnable sur le plat et en descente. Je cherche à apercevoir mes collègues de club sur l'aller et retour sur la route de Sarenne mais rien... Arrêt pipi. Et le 3ème tour avec l'Australienne sur le cul qui me double dans les lacets montants, que je redouble en descente et qui me pose sur la partie finale plate où je préfère profiter du paysage (vieux pervers) plutôt que la sauter sur la ligne.

Voilà, l'affaire est bouclée en 6h49'. Il faut dire qu'il y avait 2,4km de moins en cap, j'ai pu terminer en bon état physique, peut-être pas autant qu'El Presidente qui a remis le couvert sur le CD, no comment, respect ! Très bonne journée qui efface celle de l'année dernière. Bon il y encore à gratter, en nat 4-5', en transition 2', dans les parties intermédiaires en vélo 5' et surtout en cap 10' ? Avoir selon les tarifs et le calendrier de l'année prochaine. Un grand merci à nos 3 supporters, c'était très bon pour le moral. Et maintenant place au lourd avec la CCC fin août avec 3 semaines à donf' et 1 semaine de récup.

Rico



Le récit du CD de Nico S. :

Juste un petit CR entre 2 valises et 2 hurlements de la petite dernière... Finalement trés bonne journée malgré la météo peu motivante de ce matin (heureusement que je m'étais engagé pour covoiturer). Trés bon ce triathlon pour partir en vacances sans remord !!! Bien content d'avoir fait plus ample connaissance en covoiturage avec Yann, et d'avoir trouvé enfin dans ce club de "malades" un gars de mon niveau avec qui j'ai pu finir la cap en discutant en la personne d'Olivier ! Merci à l'autre Olivier photo-reporter (désolé pour la photo de groupe j'étais allé m'isoler de façon pressante !) et bravo au Président pour la brouette de points en 2 jours...

Pour ma part content de mon temps (exactement ce que j'avais estimé), j'attend de voir le classement pour voir si je suis dans la première moitié (je pense) et à combien de places du 1er 1/3 ? Surpris par le départ natation (pas entendu et donné avec 6 min d'avance)... Vélo pas trop mal... Et étonamment bien en cap (température idéale).

Allez maintenant un bon dodo (merde, ça re-hurle !) et un p'tit tour en bretagne de 3 semaines... Ciao, bonsoir et bonnes vacances à ceux qui en ont.

P.S : Prochain pour moi, 11/09, Xterra Suisse
P.S : Bonne bourre à Philippe pour Embrun




Le récit du CD de Jérémy :

Quelle déception en me levant quand j'ai vu la pluie dehors ! Mais finalement aprés coup ça nous aura permis d'avoir des températures idéales pour cette épreuve ! (Sauf l'attente des sacs à l'arrivée sous la pluie et dans un froid de canard !!!) Aprés une descente de l'Alpe plutot fraiche et humique pour rejoindre le lac du Verney, je retrouve les autres du club dans le parc à vélo ! Je commence à bien stresser heureusement, Rémy et les autres sont là pour me changer les idées ( Merci !).
 
Viens le moment d'aller ce mettre à l'eau (fraaiiiiche !!!). Je me place en première ligne, lorsque le départ est donné (je n'ai rien entendu, j'ai juste vu les autres partirent). Donc départ à bloc pendant 300m pour reprendre un peu d'air, ensuite il faut choisir entre un groupe à ma gauche et un autre à droite (moins dense), je choisis l'option de gauche ou je retrouverai Marcel Zamora (multiple vainqueur de Nice et Embrun). Malgrés tout, ça bastonne tout du long ! C'est la première fois que j'ai l'impression de ne pas bien nager et ça se ressent à la sortie de l'eau (29ème temps). Pour info le 1er (Raoul Shaw) sort avec 1' d'avance et ce gars là nage 14'55'' au 1500nl, ça montre un peu le niveau !!! 

Pour la suite je reprends l'expression de Thierry mais à ma façon : "Là, je mets le clignotant à droite" et fait la montée puis la cap à mon rythme. Lors du demi-tour je vois que Nicolas et Rémy (quelle performance aprés le LD de la veille !!!) sont suffisament loin pour ne pas trop m'inquiéter, je peux donc pleinement savourer la fin.

Au final je suis trés content et j'ai l'impression d'avoir fais une course un peu plus équilibrée que d'habitude. Félicitations a tous ! Que ce soit sur le CD et surtout sur le LD !!! C'est une belle épreuve, trés bien organisée. J'y serais l'année prochaine :-) Bon courage à Philippe pour l'Embrunman et bonnes vacances à tous (du moins pour ceux qui en ont).




Le récit du LD de Ludo :

Grosse fatigue... Un mois après Nice, difficile de replonger et de se "faire mal". Pas de jambes, pas de sensations, manque de motivation... Je voulais arrêter au pied de l'Alpe mais la voiture était garée en haut donc... Bref, une fois en haut je me dis je pose le vélo et hop, une bière... Mais non ! Romu me pousse et je finis en ballade... pour le club... pour ces heures d'entrainement en pensant dejà à Nice 2011 !

Voilà une longue journée... Sans plaisir... Mais avec des souvenirs qui me pousseront à m'entrainer cet hiver. Allez, bonnes vacances et surtout félicitations à tous les finishers du club .
 
On pensera à toi, Philippe, le 15 aout du coté d'Embrun !
 
Ludo... déjà tourné vers 2011 !



LD
50 191 GAUTIER Eric MV1 10  00:38:51 177 35 00:03:24 04:25:54 33 5 00:01:52 01:39:25 107 18 06:49:26
102 190 GUILLON Lionel MS4 24  00:34:43 46 10 00:02:42 04:42:05 88 21 00:01:51 01:49:45 260 60 07:11:06
108 188 BRUYERE Rémy MV1 24  00:37:54 145 30 00:04:34 04:44:59 101 22 00:03:08 01:43:34 172 34 07:14:09
293 194 BORDE Jérôme MS4 69  00:41:01 284 72 00:03:22 05:01:41 199 53 00:04:20 02:07:15 507 112 07:57:39
557 193 PERRIER Ludovic MS3 99  00:50:21 671 108 00:04:48 05:39:43 473 90 00:04:32 02:19:33 635 109 08:58:57
659 195 MONTPIED Lionnel MV1 134  00:45:54 524 106 00:05:30 06:20:10 676 141 00:03:25 02:19:25 634 121 09:34:24
769 192 MARCOUX Pierre MS4 158  01:02:47 777 160 00:06:38 07:01:10 764 158 00:05:16 02:40:50 748 154 10:56:41

CD
59 286 FOUGERES Mathieu MS4 8  00:17:40 53 3 01:21:04 68 13 00:28:25 420 18 02:10:20
137 293 GOTTO Jérémy MS1 28  00:16:22 29 13 01:27:04 171 28 00:33:17 727 92 02:19:48
148 288 MIENVILLE Nicolas MS3 19  00:22:42 320 45 01:26:14 157 23 00:29:05 450 19 02:20:54
170 289 BRUYERE Rémy MV1 29  00:20:58 191 26 01:26:47 165 30 00:30:31 530 31 02:22:15
191 294 GENAIS Yann I 8  00:21:00 193 9 01:29:04 210 8 00:31:11 575 57 02:24:31
300 292 CHAVEROT Thierry MS4 52  00:30:14 844 132 01:27:12 172 32 00:29:40 483 23 02:32:24
515 287 BRANCHARD Olivier MS4 88  00:23:16 354 58 01:43:33 569 94 00:34:54 840 90 02:46:14
514 291 SCHIFF Nicolas MV1 86  00:24:29 458 68 01:43:56 584 105 00:33:59 785 69 02:46:14
807 290 ARNAUD Stephan MS2 103  00:27:40 706 91 01:56:59 797 106 00:39:54 ++++ 150 03:11:51

Comments