Actualités‎ > ‎

Triathlon International d'Annecy

publié le 27 juin 2016 à 07:45 par Sébastien E.   [ mis à jour : 29 juin 2016 à 12:53 ]
Ce week end se tenaient différentes courses auxquelles participaient les membres du Fontanil triathlon.

En effet, 3  couraient à Annecy sur la distance M, 4 sur le XTERRA de Suisse, 1 sur le S de Vénérieu et2 sur le trail du Grand Duc.

Pour ce qui concerne le triathlon M d'annecy Sébastien termine devant Rico et Philippe sur un magnifique parcours.
plus de 1000 personnes avec les relais, ça commence à faire beaucoup.

résultats: ICI

Sur le Xterra c'est Benjamin qui réalise la meilleure performance du club devant Gérald, Alexis et Nico S.

Alizée gagne chez les femmes sur le S de Vénérieu.

Sur le trail rémy B termine à la 61ème en 14h36 pour 80km et 5000m de D+.
Vincent a été contraint à l'abandon.


                                                                -----------------------
Philippe:

Quelques lignes sur le format M qui a eu lieu à Annecy ce dimanche.

En délicatesse avec mon tendon d’Achille depuis 2 mois, je m’ étais mis en mode « course à pied off » au lendemain de Rumilly… avec comme objectif d’être présent à Annecy 5 semaines plus tard. Au final , 2 semaines d’arrêt complet course à pied (aucune gêne en vélo) , 1 séance de kiné par semaine , application du protocole de Stanish, reprise ultra progressive à J-20 (10’ à la 1ere séance), pas de course rapide (<12km/h) , 1 seule séance de plus de 40’ à J-3 qui me permet de valider ma participation… Ouf !

Sur place, je retrouve Seb ; pas vu Rico avant le départ , il avait profité d’un désistement et était à l’autre bout du parc .

1000 inscrits qui viennent des 4 coins de la France pour une 29ème édition. Temps idéal autour de 24-25°C.

10’ de nat tranquille avant de rejoindre le départ. Les filles sont censées avoir un couloir réservé, mais c’est plutôt l’anarchie.

Je me place à l’extérieur . Les premiers 300/400m se passent bien, il faut dire que ca nage sur 100m de large… A la bouée, ca bouge un peu ; j’ai un bon rythme , et la 2nde longueur se passe correctement jusqu’au moment de passer sous le pont des amours et de rentrer dans la canal : plusieurs gros bourrins essayent de me noyer … c’est vraiment chaud dans le canal , et il me tarde de sortir de l’eau. Le fameux escalier qui glisse , et hop direction le parc à vélo . Nat globalement ok dans le 1er tiers du scratch.

Transition T1, j’ai raccourci ma combi de 10cm la veille en pensant que je l’enlèverai plus facilement : ben c’est pas encore ca (2’09 contre 57 sec à Seb !!)

C’est parti sur le vélo ; je suis peut être parti trop tranquillement , et me fais doubler de tous les côtés. 4 ou 5km de plat avant d’attaquer le col de Leschaux.

J’avais prévu de monter au cardio, et justement mon cardio décide de faire la grève à ce moment … bon et bien on va le faire aux sensations ! Arrêt pipi (j’ai bu trop de flotte dans le lac !!) et c’est reparti ! Bon c’est rassurant , ca ne double plus. Je suis autour des 20km/h (du jamais vu pour moi dans un col), mais j’imagine que Rico et les Australiens devant sont à 30km/h ! Seb m’avait prévenu : quand tu es au col , tu n’es pas encore en haut ! Bien m’en a pris, et je commence à doubler du monde . Descente prudente, jamais trop prudente quand on voit un gars qui a loupé son virage vautré sur le bitume… Retour au parc à vélo. 1h34 , je pensais avoir roulé correctement, mais j’en ai sans doute un peu gardé sous la pédale…(368ème temps) .

T2 plus que correcte, comme d’hab. J’ai quand même du mal à me déplier (douleurs lombaires) . Je fais un 1er tour assez tranquille (>22’) , croise Seb au demi-tour (il tourne comme un avion), accélère un poil sur le 2ème tour (<21’) pour terminer en 2h49 , 263 au scratch , 6ème V3 sur 72 (menfin ils les trouvent à l’hospice leurs V3 ????) .

Au final , un très joli triathlon , dommage qu’il y ait autant de monde sur la nat. Le parcours vélo est superbe , la vue sur le lac est grandiose. Parcours course à pied en bord de lac, bien animé. Il est relativement facile de s’inscrire quand on est dans un club Rhône-Alpes.

A noter la très jolie place de Seb, 33ème qui a fait une jolie surcompensation après Baudreix.

                                                                                    ------------------------------
Séb:

Quelques lignes également sur ma course à Annecy ce week end.

Je retrouve Philippe et Rico sur place avec comme objectif me faire plaisir et voir si je peux surcompenser après Baudreix.
La semaine a été basée sur la récupération.

J'arrive à ANNECY en famille reposé mais je pense qu'un manque de fraicheur va tout de même se faire ressentir sur l'épreuve.
Départ natation en 1ère ligne, je ne suis pas géné j'ai donc pris un bon départ.
Au fur et à mesure que la distance augmente j'ai les ressources pour accélérer mon mvt et bien glissé. Arrivé dans le canal j'ai l'impression d'être une fusée tellement le courant est bon au milieu. Je sors en 22'47 à ma montre on a un peu plus de 1500m.

transition assez longue, je pars ds les 30.
Encourageant, je ne me fais pas doubler sur les 5 premiers km, je suis ds un bon rythme.
Début du col de Leschaux, guère de difficulté 12kms à 3.5% de moy mais il faut tenir le bon tempo sur tout la montée.
j'arrive à garder le 52/19, 52/21 à 24km/h ce n'est qu'au bout de 9kms d'ascension que Rico décide de me rejoindre.

Il monte plus fort que moi je ne peux pas l'accrocher mais je le vois jusqu'en haut du col avant qu'il disparaisse définitivement.
Les 2 bosses supplémentaire de 1.5km vont être un peu plus dur à négocier et c'est là que je me fais bouffer littéralement par d'autres concurrents.
Enfin la descente vers le lac je remets un peu les watts et finis la partie vélo sur un bon rythme sans être repris et pouvant me rapprocher de 2/3 adversaires sur la fin.
Le tps n'est pas terrible finalement 1h25' comme les années précédentes je crois.

la 2ème transition est assez rapide mais les jb ne sont pas top, ça va être dur dur.
Je décide de ne pas partir trop fort et exploser, je suis à 15km/h 4' au km mais ça tiens c'est l'essentiel.
Au fur et à mesure les sensations sont légèrement meilleures j'arrive à hausser le rythme de 5'' au km, je double un collègue Pompier du TMT Boudin christophe une référence pour moi comme Romu chez nous et j'aperçois Rico devant à 2' au km 3.5.
Ce n'est qu'au 2ème tour que j'ai la surprise de voir Rico à l'arrêt complet il court bcp moins vite que moi et je le double à 3.5 km de l'arrivée.

Je maintiens les 15km/h/16 jusqu'au bout terminant en 37'23 sur 9.5km.
Je termine 33ème en 2h28', 6ème V1 bien fatigué en ayant un peu chaud.

belle course mais je reste persuader que je dois m'améliorer en vélo.

Place au XS le 10 juillet à LAFFREY en 2 manches (375m de nat/10 kms de vélo et 2.5 à pied) avec Rémy mon fils.
Il veut me mettre la misère en nat le bougre.

                                                                        -------------------------
Rémy B:

Pour ceux cela intéresse voici un petit CR de ma balade d'hier, le Grand Duc, premier trail de l'année pour moi en vue de l'UTMB.
Levé 2h50 afin de pouvoir manger et me rendre au départ à St Hilaire du Touvet.
Pas de pression particulière puisque le parcours repasse 2 fois à coté de ma voiture, au 48ème puis 14km après.
5h00 le départ est donné, droit dans la pente direction le pays de Nico, la Dent de Crolles, le soleil se lève juste au moment ou nous arrivons  en haut, c'est magnifique.
J'essaye de garder un rythme soutenu mais je n'ai pas de sortie longue à mon actif, la dernière remonte au dimanche précédent......
Vient ensuite la descente de la dent avec des passages tendus où il est interdit de courir sous peine de disqualification.
Il va nous falloir rallier St Hugues par un longue descente, comme en triathlon les ravitos sont appréciables.
Je me débrouille pas trop mal en montée, par contre en descente les cuisses sont rapidement douloureuses.
Les conditions sont idéales et le paysage magnifique!
Jusqu'au premier retour à St Hilaire au 48ème kilomètres ça va pas trop mal, c'était mon premier objectif. Je décide de faire l'étape suivante, ST Hilaire, Crolles, St Hilaire, je suis intrigué par la remontée le long du funiculaire.
La descente est longue mais jolie le long de barres rocheuses, en bas il fait chaud, on courre, on courre mais toujours pas la moindre montée à l'horizon, pourtant il va bien falloir remonter la haut.
Au détour d'un virage un bénévole m'indique qu'il reste 4km pour remonter, mais 500 de déniv! C'est super raid, c'est le coup de
bambou.......J'arrive péniblement au ravito de St Hilaire, avec la ferme intention d'abandonner, ma voiture me fait de l’œil.......Gérald n'est pas là pour me botter les fesses, alors je vais bacher!
Mais c'est alors qu'Aude Zana qui faisait la course en relais et venue soutenir ses co équipières, me dit que je ne peux pas abandonner, en prof elle s'est trouver les mots fermes qui font que je vais repartir pour la dernière boucle de 18km avec 950m de deniv +/-.
Comme d'habitude, en vieux bourrin,  en vue de l'écurie les jambes reviennent et je peux faire les derniers 9km en courant.
Il est 19h36, je franchi la ligne bien "machuré" mais content de moi , 14h36 de "combat" contre moi même,80km/5000m D+/-,  61ème au général et très loin des premiers.........

C'était magnifique.
Vincent était également au départ, il a visiblement pris une branche
dans la figure ce qui l'a contraint à l'abandon, vraiment pas de chance
pour lui sur cette course.

Maintenant place au vacances, prochain dossard fin Aout, UTMB avec GG la
machine, si je veux ne pas trop le ralentir va falloir que je m'entraine
sérieusement.

                                                                    -----------------------------------
Alizée:


Petite course sympathique histoire de récupérer de la semaine dernière. Je passe du L au S ... le grand écart !

Je croise notre Paulo national vêtu de la tenue noir et blanche d'arbitre ... J'ose à peine lui dire bonjour parce qu'il ne fait pas rire habillé comme ca !!!

Départ nat : eau à 24,2 degrés donc pas de combi ! 1ère bonne nouvelle de la journée ! 
Départ super rapide (il faut dire que c’était les championnats de Ligue Cadets et Juniors. Il avancent les petits jeunes !), je prends un bon départ, me place dans le paquet et sors 4ème fille (selon Paulo). 
T1 : nulle de chez nulle. Dans la précipitation et avec mes deux mains gauches, impossible de mettre ma chaussure. Pire, je la fais tomber, enlève le scratch ... Enfin bref une cata !
Vélo : Je rattrape 4 filles assez rapidement. Parcours assez roulant sur la première partie avant un bon raidar (ça passe avec le 25!). On m'annonce deuxième fille (j'ai vraiment mis un temps fou dans le parc...). A partir du 7eme km et ce jusqu’à la fin, un petit gars de Match 3 me colle la roue à 30 cm (il s'est pris une bonne brasse à la fin lui!) Mais ils sont où ces ARBITRES ??????!!! Vers le 18eme, j'ai la première fille en ligne de mire. Ne pas s'affoler, il reste la cap et je sens que les jambes répondent encore. 
T2 : C'est moins la cata ! Je sors 20sec derrière la première fille. 
CAP : Les jambes répondent bien, très bien même à mon grand étonnement (4'10 au 1000) ! Je reviens sur la jeune, reste 500m derrière elle histoire de me refaire la cerise et la double à 3kms de l'arrivée. 
1h11 au total, 1ere fille et 39eme au scratch. 

Conclusion : très contente de ma course, surtout de la CAP (22min au 5kms) car je restais sur une frustration en course à pied la semaine dernière. 
si vous avez l'occasion de faire ce tri l'année prochaine, allez y ! C'est top ! Cadre, orga ... A refaire !

                                                                -----------------------------------
Alexis:

A mon tour de faire part de mes super sensations sur ce XTERRA Switzerland.

C'était en octobre mon objectif de la saison 2016. Donc je me suis préparé à font...avec 1 sortie de vtt (je pars avec de l'avance sur Gérald à ce moment là !)


Arrivé vendredi soir à l'appart' à 10km de la course, je ne vais bien évidemment pas reconnaitre le parcours, la nage c'est de l'eau et c'est tout plat même en Suisse, le VTT on se fie au profile topo du site internet et la course on sert les dents donc pas besoin de savoir où on va...


C'est donc avec une énorme sérénité que je me pointe samedi midi sur le site où je rejoins Nico et Gégé qui mangent leurs pâtes.

Après papotage dans le parc à vélo avec Nico, Gérald et Benj, on enfile les conbi et c'est parti pour un tout petit échauffement, juste de quoi se rafraichir le visage dans une bonne eau à 16°C


Pan, 4min après les Elites, ils libèrent les monstres dans la pataugeoire. 1500m (1650m au GPS) pépère à suivre mon itinéraire. Je sais pas comment je fais mais j'ai toujours l'impression que les autres prennent le chemin le plus long pour aller à la bouée, je me retrouve toujours seul ; bilan des courses je fait 150m de plus qu'annoncé donc il faut que je revois ma stratégie...

Sortie de l'eau assez tranquille juste derrière Gérald que je vois se débattre avec sa combi. Transition assez longue le temps de mettre les chaussettes, de refaire ma tresse etc. et c'est parti pour le bourbier !


Je rattrape Gérald qui s'est arrêté pisser un coup après quelques km de vtt, il a l'air tellement facile ! On fait quasi la totalité du VTT dans les merdes de vache ensemble, il me lâche sur les 3 derniers km. Un truc assez étonnant sur le super Gégé c'est qu'il a des calles-pieds qui ne se défont pas...il ne pose jamais le pieds par terre, même là où tout le monde pousse !!

C'est donc les jambes lourdes et après 2h35 de VTT que je rejoins le parc à vélo soulagé d'en avoir fini et prêt (ou pas) à enfiler mes baskets. Gérald est déjà loin et s'est surement pas sur la CAP que je le reprendrais. Départ course avec des débuts de crampes malgré les gel au magnésium. Je met toute la première boucle pour retrouver mes jambes (j'avais du les oublier dans le parc). ça y est après 5km, de nouvelles bonnes sensations dans les guiboles et ça fait vraiment plaisir. Je peux apprécier le parcours en bord de lac et finir "fort" en grattant plusieurs confrères.

Enfin la ligne d'arrivée se pointe après 4h01 d'effort, rincé et bien content d'en avoir fini.


Je retrouve Gérald au ravito de fin de course avec un sandwitch comté/chocolat !


Une toilette de cochon dans le ruisseau avec le vélo et ce sera bon pour aujourd'hui.


Une grande satisfaction de l'avoir fait mais frustré de ce parcours vélo si peu roulant et si éprouvant. A refaire vraiment par meilleurs conditions climatiques, ça doit être grandiose.





Comments