Actualités‎ > ‎

Toujours la réunion à l'honneur.

publié le 11 juin 2012 à 12:18 par Sébastien E.
Yann:

Pour moi ce week-end, le triathlon CD de Saint-Pierre / Cilaos soit 1500-45-8,4 (trail).

Départ dans la lagon de Saint Pierre, la température est douce, l'eau est claire quelques massifs coraliens et possons multicolores pour divertir le triathlète, bref une natation comme on en a pas ...à l'île Barlet !!!

Autre lieu, même bisounours, certains font de la pub pour la combinaison alors bien entendu l'arbitre principal autorise... Pour moi comme d'autres se sera nature.
Au bout des 1500m en environ 21' avec une transistion un peu longue pour rejoindre le parc je pointe autour de la 15ème place.

Mon nouvel entraîneur de natation est sorti devant (1'06'' au 100 brasse ancien nageur de N1), mais je compte bien le revoir d'ici la fin de course.
C'est parti pour 45 kms dont 35 en montée avec 1500 D+, soit 10 kms roulant sur le prolongateur puis 15 km vallonnée avec une alternance très casse-pattes, pour finir par l'ascencion vers CIALOS 20 kms avec quelques temps de repos mais pas trop en fait...

J'attaque assez fort ce parcours pour me replacer à la 10ème place au début de l'ascension. J'en profite pour doubler le partenaire qui monte à son tempo.
Les jambes répondent bien, et le spectacle autour est magique alors la motivation n'est pas dure à trouver.
Je reviens sur la 7ème place, ou un trio se forme pour plusieurs km à coup de je passe tu passes.

Le tempo est tenable mais qui veut aller loin doit ménager sa monture, et n'ayant jamais reconnu cette montée, je décide de ne pas trop jouer, je reprends mon rythme et laisse doucement filer mes compères. Je me dis aussi qu'à ce jeu là l'un deux paiera peut-être l'addition.
Entrée dans le cirque de CILAOS avec un soleil magnifique une température idéale (1500 m altitude) pas de vent.
Les pentes sont sévères le compact est au taquet, les jambes continuent de tourner rond.

Arrivée sur le stade pour poser le vélo, et j'aperçois un des anciens compagnons qui dandine du cul, tel l'homme tout droit sorti d'une mauvaise soirée au fucking blue boy..
Je m'en doutais, l'occasion est trop belle ! dès le 1km de course à pied, je déboite la trifonction orange (pal la poutrelle) tendue et fière.

Il ne reviendra pas. Le parcours à pied est extra, il fait mal aux jambes avec de grandes portions trail raides et ou il faut franchir les racines, mais en même temps: on est pas bien là?

Je franchis la ligne en 3h09' en 8ème position sur 75 partants et moins d'arrivants...
Le premier est là depuis plus de 15', champion de trail ici, spécialiste du vertical kil et autre truc débile à la Rico.

Une super journée, et une pensée pour vous en portant les couleurs du Fonta ici à la Réunion.

Ciao,

Yann "La poutrelle n'a qu'un oeil, mais a été éblouie comme si elle en avait 2"
Ĉ
Sébastien E.,
11 juin 2012 à 12:18
Comments