Actualités‎ > ‎

Rumilly en folie.

publié le 5 juin 2015 à 02:04 par Sébastien E.   [ mis à jour : 5 juin 2015 à 02:05 ]
2 distances effectuées par les Salamandres cette année, le M (7) et le L (2).

Résultats: ICI  (distance M)  ICI (distance L)

Voici leurs réactions:




Mika:

Participation hier au Triathlon de Rumilly - Half Iron du Semnoz. C'est une épreuve que j'avais programmée en début d'année. Triathlon bien placé, puisqu'il se trouvait à mi-parcours de mon "plan" d'entraînement pour l'Embrunman le 15 août prochain. Donc pas forcément à la recherche d'une quelconque "performance", juste participer, enchaîner et se faire plaisir. Et gratter des points au challenge club émoticône smile. Le petit hic, c'est que j'ai participé à un ultra trail 15 jours auparavant, afin d'être dans le coup au niveau de mes points qualificatifs pour l'UTMB 2016. Ce trail n'était pas prévu, mais le changement de règlement est venu perturber un peu mes projets.
Bon bref me voici au départ de ce triathlon en au peu près bonne forme. Pas de blessure, bon moral, alors y a plus K émoticône smile
1400m de natation en 24'37"... Bonne surprise, j'ai bien nagé, je suis bien content.
70,2km de vélo avec 1566m D+ en 02H57. La montée du Semnoz c'est du costaud. Ensuite prudence dans la longue descente. Les quelques derniers faux plats du parcours n'ont pas été faciles à gérer, j'avais l'impression d'être scotché au bitume. J'ai tout de même réussi à tourner les jambes pour bien démarrer la course à pied.
La course à pied... parlons en. 18km à parcourir. Bon bah fallait pas rêver tout de même, 15 jours après l'ultra, je n'allais pas avoir des jambes du feu de dieu. Pourtant les 5 premiers km me laissaient présager une bonne course. Mais les cuissots sont venus rappeler à mon cerveau que ça n'allait pas le faire... Un peu contre mon gré j'ai dû baisser l'allure. J'ai tout de même réussi à toujours trottiner à une allure d'un peu plus de 10km/h. J'en ai terminé après 01H44'09" pour un total de 05H12'39". Au final pas trop mécontent, j'étais parti pour finir en 05H00 émoticône smile Je me classe 218ème sur 251 au scratch (7 abandons) et 92ème sur 110 en vétérans.
Bon un peu de récupération maintenant.
                                                                    ---------------------------------
Ludo M:

mes excuses au président qui croyait en moi.
La nat s'est pas trop mal déroulée, je voulais mettre tous mes rivaux (schiff, erwan, pauline et peter) derrière, mais le dentiste était accroché il ne m'a pas laché.
On sort donc ensemble de l'eau et on retrouve Benj dans le parc qui faisait un puzzle avec ses affaires. Nos nageurs Francky et compagnie sont déjà partis, normal, mais les 3 autres sont encore dans l'eau donc ok.
En vélo les petits points noirs du Benj et Schiff s'envolent très vite devant moi, je m'attends à me faire reprendre par les cyclistes Erwan et Pauline ... et ben même pas ! j'étais même inquiet pour eux mais ils font quoi ? 38 bornes sans qu'ils me reprennent donc plutot content de moi.
Je pars à pied en espérant que le Schiff ne soit pas trop loin. Les virages sinueux du parcours me permettent de le voir, une centaine de mètres devant moi, l'allure très moyenne, le visage fermé même pas un regard, il doute il sait que je vais le bouffer. Je croise plus loin Erwan et Pauline, ils n'ont pas l'air d'aller vite non plus, ils ne me reverront donc pas. c'est ma journée je le sens !!!
au kilomètre 4 j'ai presque repris le Schiff, il est là j'arrive même à sentir sa peur. Plus que la côte à franchir ......... et pan ! course pliée pour moi, 2 ischios et quadri en crampe. Obligé de m'arrêter pour m'étirer. je repars sur un rythme à 2 balles, rebelote kilomètre 5 crampes étirements. Erwan me passe, je lui ordonne de rattraper et d'achever le dentiste. Au demi-tour km 6, après une nouvelle séance de stretching, je croise Pauline qui revient bien. Je fais quoi je l'attends ? Non que dalle, t'avais qu'à pas être nulle à vélo. Si tu me veux faudra me mériter !!
les portions descendantes me permettent d'allonger un peu mieux la foulée, et au dernier kil, qui je retrouve en warning capot ouvert plus d'essence ? le Erwan !! je reviens sur lui pret à lui mettre sa raclée pour non respect des consignes, mais au final on finit ensemble à papoter tranquillement, tout en laissant Pauline à distance.

Que le Schiff savoure sa victoire, je n'avais pas les jambes ce dimanche, manque d'entrainement sur cette distance.
Je bats malgré tout mon chrono de l'an dernier de 8 minutes en faisant une course à pied sur les mains, donc satisfait de mes progrés mais déçu du scénario de la course.
                                                                                   ---------------------------------
Pauline:

Après un bon mois passé à lutter contre les blessures et les grippes en tout genre, me voilà au départ de Rumilly. Je discute un long moment avec ma copine qui ne connaît pas le sport et encore moins le triathlon. Je lui explique le parc à vélo, le lac, le départ et… Mais c’est l’heure ! Bon j’y vais. Je pars dans l’eau pour rejoindre le départ et je me retrouve en première ligne ! Je tourne la tête à gauche et je tombe sur un copain que je n’avais pas vu depuis longtemps. « Tiens comment ça va ? La forme ? Les enfants ? » Pan ! « Bon ben à plus... » Pas eu le temps de m’apercevoir que j’étais partie devant et que j’allais me faire ensevelir sous la vague. Je me prends des coups tant et plus mais je me dis que je ne m’en sors pas si mal finalement. Mais c’était sans compter la première bouée à moins de 200m du départ. Et là, c’est le drame… Une main m’agrippe la fesse gauche, je vrille à gauche. Une autre m’agrippe la fesse droite, je me retrouve à la verticale. Un bras m’appuie sur l’épaule et un autre sur la tête, ben là je me noie ! Je bois la tasse, je remonte, on me re-noie, je ressors la tête de l’eau, je crie « je me noie », tout le monde s’en fout et continue à me monter dessus. Bon ben c’est la fin… Je vais finir ma vie dans ce lac ridicule qui n’a même pas la taille homologuée pour être appelé un lac, un vulgaire étang. C’est la honte… Un sursaut de vie ou une accalmie me permettent de repartir et je finis la nat’ avec de l’adrénaline plein les jambes et les bras d’avoir failli y passer. Je sors tant bien que mal en titubant, je croise ma copine et mon père et je n’ai même pas la force de leur faire un sourire ou un signe. A l’arrivée, ils me diront que j’avais une tête de mort-vivante. Tu m’étonnes ! Je finis de pommer le peu de jus qui me reste à enlever ma combine. J’espère secrètement qu’Erwan à coté de moi va venir m’aider à m’en débarrasser mais il s’en va en me laissant la combine aux chevilles à pester tant et plus.

Le vélo, mal aux jambes, pas de souffle, l’horreur. Benj à l’arrivée me dira que c’était un parcours pour moi, plein de relances. Ah bon ? J’ai pas remarqué. Pas de jambe, pas d’entrainement, trop dur !

Départ course à pied pas trop mal jusqu’à la première bosse. Oulah c’est raide ! J’ai mal aux cannes, c’est long, je vais marcher c’est plus prudent. Je n’ai pas fait 2 pas que j’entends derrière moi « Non Pauline il ne faut pas marcher ! » Et zut je me suis fait levée… Mon pote du départ qui m’a reconnue… Bon ben je repars, piquée dans mon orgueil et j’essaie de lui coller au train. Je croise Ludo qui me demande d’accélérer pour venir le pousser ! Ben tiens, si je pouvais, je le ferais. Mais j’peux point…

Je finis tant bien que mal à une allure de mamie convalescente et je termine 9eme fille, 6eme sénior.
Rebelote à Doussard dans 15 jours, j’espère avoir récupéré un peu mes jambes d’ici là.

                                                                            ----------------------------------
Erwan:

J’ai failli t’aider en plus, mais je me suis dit que c’était peut-être un peu présomptueux de ma part, et que je risquai de me prendre une bonne volée dès la première montée !

A peu près la même course sinon, une natation dont je suis assez satisfait (je sors qu’à 5 min de Franck contre 7 l’année dernière), pas du tout de jambes sur le vélo (en même temps avec 20km au compteur et une séance de course à pied en mai, difficile de faire mieux). Je récupère pas Ludo, qui modestement explose son temps de l’année dernière en s’étonnant de ne pas être repris.

Départ course à pied avec la traditionnelle gène dans le ventre, cette fois-ci je sais d’où ça vient ! Bref je limite les bulles/points de côté/… pour pas finir complètement bloqué, et avec une course à pied à la vitesse hallucinante de … 12km/h. J’ai senti que ça bloquait petit à petit, mais pour une fois c’est pas arrivé jusqu’au stade couper complètement le souffle.

J’ai aperçu chico devant, repris Ludo la crampe avec qui je finis, quelques secondes devant Pauline.

On aurait presque pu faire une charrette.

Bref Doussard ça va être dur et long, je vais essayer de rouler pour retrouver au moins les jambes. Pour le reste, ben je vais passer au régime choucroute/bière/cassoulet les veilles de course vu que bouffer sain me sert à rien…

Bravo pour les finishers du long, je serais vraiment pas reparti sur une deuxième boucle à pied…. Sans compter le vélo.

                                                                                ---------------------------------
Nico S:

Arrivée au point de rv avec Benji pour lui remettre la nouvelle trifonction du club : elle lui va nickel ... je sens déjà que ça va fumer ! le temps de rejoindre le site en bike il me raconte un peu sa vie en Suisse...très content donc tout va bien pour notre Benji.
On retrouve dans le parc à vélo toutes les Salamandres...je met un peu la pression à Ludo...prépare bien mes affaires et je vois déjà arriver les 1 iers concurrents du L (partis à 12h) à T1 : impressionnant, je prend des notes !..puis arrivent nos 2 fontanilois Mika d’abord et J Marie : s’installe alors un vrai salon de mode : vas y que je remonte mes chaussette, que j’ajuste mes chaussures , Ah mon slip où il est ? ah non pas besoin ! bon mes manchettes, mon anorak , ma crème....purée les gars ! va falloir travailler T1, y a moyen de gagner beaucoup de minutes !

Nous on installe notre camp prés de la famille à Ludo (merci pour la garde !), T° idéale, on papote puis on voit un troupeau à 100 m prés à partir en position : purée les gars allez allez vite ...on y va en nageant !

Départ natation : Ludo est juste dans mon dos et Pan ça démarre ...200 m horribles , 2 bons pins dans la gueule, de l’eau dans la lunette droite...et tant pis je continue comme ça sinon Ludo va me noyer ! bonnes sensations, mais à 1 bouée sur 2 je vois Benji (je crois) et Ludo (je crois mais en fait j’y vois pas à droite avec cette putain d’eau ) ..du coup je pense avoir des hallucinations..trop rêvé de lui ces dernières nuits?...on verra à l’arrivée... : nat , sortie en 97 ieme position, 21’ pour 1300m, très bien pour moi.
T1 : j’arrive au parc , je vois Benji allongé par terre à se débattre avec sa combi (il a surement pris des cours T1 avec le Président ?!) et j’entend derrière moi : putain Nico attend moi ! c’était bien Ludo le gars de mes hallucinations...!
transition éclaire je repars avant Benj et Ludo
Vélo : bonnes sensations aussi , Benji me repasse non loin de la sortie du parc (non il ne me passe pas, il m’atomise !) et c’est parti à mon rythme...je décide de ne jamais me retourner pour éviter la pression ( on sait jamais , Ludo a l’air en forme)...en gros 18 km ascendants et 18 km descendants mais à pente faible , malheureusement pour moi.....aucun Fontanilois ne me double le long du parcours : final : 1h09 pour 37 bornes, assez content et pas trop souffert.
Cap : T2 un peu + lg, mise des chaussettes anti ampoules ! , je démarre à 4’30 au km jusqu’à voir où est Pierre : 1 ier chassé croisé je le mesure à + de 2’30....c’est mort auj il a l’air de bien courir...j’attend de mesurer le temps avec Ludo : 1’ !! l’enfoiré il va me fumer ! surtout que je baisse vite de régime : 12km/h....je prend le temps de m’arrêter au stand pour m’hydrater (ça pourrait servir pour la fin). La fameuse montée à pied me tue mais je m’accroche...au 6ieme km ( 2 ieme chassé croisé ), victoire ! Ludo a lâché, Erwan est repassé devant lui, et je les mesure à 2’...c’est bon , je relâche le retour des 3 km ..cette fois en me retournant régulièrement ...rien n’arrive..je finis enfin relâché, paisiblement, je les ai eu les 2 ptits jeunes! : chrono de merde en cap comme d’habitude 43’ 50.

Au total je finis en 2h20’ 148/389 partant et 60/145 V

On se retrouve tous à l’arrivée avec plaisir....petit bain froid de récup pour moi (quel bonheur)..puis dernière tape amicale avec Ludo (t’inquiètes pas , l’année prochaine , à l’allure où tu progresses, je suis mort !).
Bravo, mon Ludo, je dois avouer que tu m’a bien impressionné quand même, je ne te croyais pas à ce niveau...8’ de mieux que l’année passée, c’est énorme. Belle rivalité , saine, et du plaisir pour moi de pouvoir jouer un peu avec toi

La nouvelle trifonction du club est toutefois moins voyante que l’autre, donc il est + difficile de voir les rivaux du club à distance mais elle est très agréable à porter, merci président , bonne pioche;

Bravo Benji ! quel talent !
Mr Zana, impressionnant cette année !
Bravo Peter, beau vélo et très belle cap, chapeau !
Bravo à tous les finishers

17  HOLLIGER Benjamin          Sénior Homme (13) 20:39.7 (84) 3:07.5 (112)  1h00:09.2 (10) 2:14.9 (1) 33:34.1 (9) 1h59:45.

43  ZANA Franck                     Vétéran Homme(12) 18:00.4 (18) 3:12.2 (127)  1h06:07.6 (87) 2:30.9 (66) 37:28.3 (53) 2h07:19.

148  NICOLAS Schiff                Vétéran Homme(60) 20:55.6 (97) 2:43.6 (38)   1h09:42.4 (157) 2:49.4 (215) 43:50.7 (206) 2h20:01.

177  MILLET Ludovic               Sénior Homme (88) 21:01.3 (99) 3:01.1 (84)    1h11:36.0 (205) 2:29.1 (50) 43:54.4 (211) 2h22:01.

178  COZ Erwan                     Sénior Homme (89) 23:00.9 (188) 3:35.9 (216) 1h10:02.5 (167) 2:42.5 (158) 42:40.2 (183) 2h22:02.

182 MACHEBOEUF Pauline        Sénior Dame (6) 23:27.3 (199) 3:35.0 (213) 1h09:56.8 (163) 2:35.7 (98) 43:20.2 (197) 2h22:55.

227  HUYBRECHTS Peter          Vétéran Homme(88) 26:42.2 (290) 4:29.2 (318) 1h12:30.5 (225) 2:37.3 (113) 41:42.5 (153) 2h28:01

 

Comments