Actualités‎ > ‎

Résultats de Paladru.

publié le 24 sept. 2012 à 12:25 par Sébastien E.   [ mis à jour : 27 sept. 2012 à 09:50 ]
Pendant que toutes les équipes du Fontanil oeuvraient sur ce formidable parcours de Paladru, 4 jeunes de la catégorie poussin à Pupille réalisaient leur course Avenir (50m de nat/400m à pied et 100m de nat/800m à pied).

Rémy Emery remporte l'épreuve Avenir 1 suivi de Marianne Guillon quelques places plus loin.Dans la 2è course en pupille/benjamin, Loan Emery et Nolwenn Fougères se classe respectivement 9è et 20è au scratch mais 2è tous les 2 dans leur catégorie.

Un grand merci à tous ces jeunes qui réalisent de belles performances en représentant dignement le club.

L'équipe 1 se classe au scratch en 3h45'23,
L'équipe 2               17è               en 3h58'20
L'équipe 3               44è               en 4h21'36  (7è en mixte)
L'équipe 4               83è               en 5h52'02  (23è en mixte)
----------------------------------
El présidente: Rémy

Peu de clubs peuvent revendiquer plus de 50% de leurs adhérents sur un même triathlon, nous si ! Alors je dis bravo .

Aller de la 8ème place à la dernière, avec 4 équipe de 5 au départ, je dis encore bravo.

Ces deux faits résume assez bien l’état d’esprit général du club, motivation, altruisme, bonne humeur et humilité.

Je n’oublie pas les soutiens venus sur place nous encourager ou les mails d’avant course.

Sincèrement je suis très heureux d’évoluer au sein de ce groupe de gens à « haute valeur humaine », merci à tous pour ce que vous êtes, ne changez rien !

Merci à Philippe pour avoir géré l’inscription, sans toi ce fut une autre histoire.

L’an prochain, le challenge sera triple, la une dans le top 5, la coco team sur le podium mixte et une équipe de plus ( JB, Nico S, Benji, Peter…).

Coté course je me suis régalé, même si j’étais un peu juste partout.

Lionel nous a fait un grand numéro de leader (quel moteur) avec super GG à ses côtés et surtout derrière moi pour me pousser à pieds !

Rémi comme à son habitude à fait la mobylette, une fois de plus en quinze ans de collaboration !

Petite déception pour Didier qui a tout donné dans l’eau, et qui a du coup eu du mal à récupérer sur le vélo, c’est jamais agréable d’abandonner un co équipier sur la route, merci Didier pour ton comportement, tu as bien ta place dans notre club !

C’est pas évident d’être le troisième, mais c’est une expérience très motivante de savoir que le résultat de l’équipe ne dépend que de toi !!!

J’ai vraiment cru que j’allais vomir durant les 4 derniers kilomètres, mais l’accueil des salamandres fut au top, et l’appel du saucisson m’a ramené à la vie !

Bravo à tous et merci pour ces bons moments passés ensemble !

-------------------------------------
Vincent:

Ce week-end fut mon premier Triathlon... il fut aussi l'objectif de l'année.

Un an de préparation pour acheter le matériel, et... apprendre à nager.
Des nuits de cauchemar en me demandant comme j'allais faire pour faire 1.7km, alors qu'il y a un an tout juste je ne dépassais 25m.
Bref, grâce à Johny et des vacances aquatiques, je pensais pouvoir finir.
L'objectif de ce tri était donc de finir (à 5!) et de prendre du plaisir.
Composition de l'équipe : Brigitte la chef, Olivier, Michael, Pierre, et moi.

Coté course le plus impressionnant restera pour moi l'entrée dans l'eau. Cela m'a paru plutôt hostile (froid, vert, obscure) et je me demandais bien ce que je foutais là.
Apres avoir débranché le cerveau pour ne pas spycoter, je me suis mis dans la trace de Brigitte que j'ai pu suivre tranquillement jusqu'au bout tout en faisant des pauses afin de rester groupé.
Sortie de l'eau sans aucune référence de temps (il ne valait peut-être mieux pas) mais sans souci particulier. (Yes!)
A partir de là je savais que, sauf casse, je tiendrais.
Ensuite transition (avec chaussettes, lacets... ) et départ vélo.
On quand même essayé les relais, dans l'ordre, ou le désordre, avec retour à gauche à moins que ce soit a droite ou au milieu. Mais comme nous a dit Pierre : 'de toute façon la vitesse c'est démodé, voir même vulgaire'. Nous sommes donc resté 'classe' jusqu'au bout.
Puis course à pied... La course à pied finalement c'est plus sympa car c'est mieux pour discuter. Coté ambiance c'était plutôt trail long. Donc que du plaisir, du spectacle (y en a qui devaient faire une course dans le coin), beau temps, pas trop chaud et un beau paysage. Que demander de plus ?
Nous sommes donc arrivé toujours groupés (nous!) et dans la bonne humeur pour la remise des coupes. (peut-être en aurait-on une ?)


Bon je ne pense pas que ce tri soit représentatif d'un tri 'classique' (je me trompe?). Mais on aura passé une super journée. Mon objectif, découvrir et réussir un Tri, a été atteint, avec une gros envie d'y retourner... et de gagner si possible des places au classements...
--------------------------------------

Lionel.G:

J’ai apprécié cette course car j’étais dans une super équipe. Pour la dernière course de la saison, c’était important. Didier a eu un peu de mal en vélo a cause de la natation (un peu comme a Echirolles) mais cela n’enlève rien a ses qualités humaines et d’athlète. Je pense a sa gentillesse et a Embruns. Rémi a une fois de plus dans un tri par équipe accepté de se sacrifier en vélo pour la course à pied des autres. Je ne peux que le remercier.
Gerald m’a semblé un peu trop facile en course à pied. Lui même était étonné mais pas moi car pour faire les épreuves qu’il fait (Altriman et j’en passe...) 17km a pied pour lui ca n’use pas vraiment les souliers!!!
Mes derniers mots iront a votre président. Ne plus prendre l’avion mais le train. Ne plus griller les feux rouges pour aller bosser. Etre normal, ca épuise un peu. En plus le parcours était plus vallonné que la Hollande. Des collines, un Val(s) par ci par là. Malgré cela il a été Royal. Un Héros vous dis je. Ah désolé je me suis trompé de président. Non, le notre a fait plein de travaux et l’entrainement en a souffert un peu.
Conclusion: Merci pour les 3h58 de plaisirs avec vous.
------------------------------------------

Rico:

Préambule: Nous dans l'équipe 1, compte tenu de nos agendas professionnelles nous n'avons pas pu effectuer de séances à vélo et en nat .
Nat: bon désolé les gars mais c'est parti un poil trop vite, en plus j'ai fait 90 % du parcours avec la lunette gauche pleine de flotte, il paraitrait meme que j'ai loupé l'avant dernière bouée, mais chut ....et avec 4 séances ces 3 derniers mois, vraiment désolé .
vélo: on part tranquillou à 54 km/h sur le premier faux plat du coup ben on n'a pas senti la première bosse et merde on perd notre mobylette. On roule de manière non régulière et au deuxième tour notre kenyan blanc lâche sur double pépin cardiaque et rustine et re-merde. on repart donc à 3 sur un bon rythme 37km/h sur le faux plat montant super bien mais quelques kil plus loin Math prend une bonne hypo, c'est pas grave on est encore trois . 36,8 de moyenne avec entrée et sortie du parc
cap: le boss met des chaussettes ! on aurait du se méfier ! et pan c'est parti 17-18 km/h et Math qui essaye de faire une phrase, "ba ba ba trop bite Romu". Bilan 15,3 kil de moy au bout de 3 kil puis on revient sur les bases de Math et finalement c'est pas plus mal !

Bravo à toi Math d'être allé au bout, vu ton état sur la fin du vélo et en cap c'était pas gagné, chapeau.
je pense que tu peux cartonner sur le long, il faut juste penser à alimenter la machine en cours de route.
Bonne récup à tous et à mercredi au moucherotte pour ceux qui veulent serrer le moteur définitivement.
--------------------------------------

Philippe:

Même si l’équipe 4 fut formée en fin de printemps, nous devons attendre J-7 pour nous retrouver à 5 pour une reconnaissance du site.

30’ de nat suivi de 2 tours de vélo ont suffi pour mettre au point les détails au sein d’une équipe déjà très homogène.

Jour J, c’est parti pour la Nat. Mika un peu en retrait doit essayer de nager dans les jambes de Coco (ce qui avait bien fonctionné à l’entrainement), qui nous fait un jolie trajectoire bien rectiligne. A 50m de la sortie de l’eau , Coco, Olivier et moi filons vers le parc, pendant que Nico reste avec Mika.

La transition se passe bien , au milieu des supporters du club qui nous charrient sur le temps qu’on mets J

Vélo, on applique les principes énoncés à l’entrainement : les 5 tournent , relais de 30 sec à 1’, durée à l’appréciation de chacun en fonction de son état. Faux plat et bosses en moulinant, en veillant à ne décrocher personne. La route est déjà quasi sèche et on remonte régulièrement des équipes , sans doute une bonne quinzaine de celles parties devant nous, mais sans se griller. Pas compliqué, on n’aura été doublé par personne en vélo . Par contre les Milles Pattes partis 2’ devant nous et qui sortent de l’eau avec quasi le même temps de Nat résistent bien ! Nico peine un peu dans les côtes, mais je lui donne un coup de main pour rentrer avant que le trou ne se forme. Globalement on fait un second tour (1h04) légèrement plus rapide que le premier (1h05), preuve d’une bonne gestion il me semble.

Transition vélo-cap efficace, j’avale 20 cl de boisson énergétique, et on part tranquille sur les 500 premiers mètres, puis on prend le rythme de croisière défini : 12km/h . Km 1.5km , on rattrape les 1000 Pattes à la ramasse. Par contre, Nico grince des dents, et nous propose de partir à 4. Je suis tellement bien à ce moment , que je ne songe pas un instant qu’il faudrait éventuellement réduire la voilure. De toute facon, on va à l’allure de Coco, et il faut que ca suive. Arrivée sur Charavines, on trace la route avec Coco, derrière Mika et Olivier commence à donner des signes de fatigue.

Virtuellement, on est sur le podium ! Sur le 1er faux plat du retour , Olivier lâche, mais Mika s’accroche, donc on garde le rythme. 8km de l’arrivée , Mika cale à son tour , on s’arrête pour qu’il se reprenne. La fin est un long calvaire pour lui, alternance de marche et course à pied, mode poussette quand on court . 6km de l’arrivée, les 1000 pattes, qui se sont refait la cerise (Bravo Caroline !), nous enrhument . Ils courent à 11km/h, nous à un petit 10 km/h , bref ca suffit . Mika est très mal, brave, courageux. Je zieute derrière nous , des fois que Olivier ou Nico aient la bonne idée de revenir. Dernier km en courant tout du long …On passe la ligne en 4h21, 1h34 sur la cap, 7ème équipe mixte.

Avec le recul si c’était à refaire, je ne changerais rien : sur ce genre de course/distance, tout se joue sur la course à pied (ou une défaillance coute plutôt 10’/15’), et ce ne sont pas 2’ de gagnées/perdues en nat ou en vélo qui change la donne. Le podium mixte était à 12km/h en cap . Seul regret finalement, ne pas avoir attendu Nico/Olivier à 1km de l’arrivée pour passer la ligne à 5 et avec eux… mais bon après la course, c’est trop facile de le refaire et avec des Si… J

Un grand merci à Coco(qui s’est balladé), Mika, Nico, Olivier … et aux supporters !

----------------------------------------

Romu:

bon bein voila c'est fait ce triathlon de paladru

tout d'abord félicitation à toute les équipes et équipier finisher ou non

la grande fessée promise par la 1 n'a pas eut lieu ( attention ce n'est que partie remise pour les adeptes du SM )

Des fois ce qui est simple sur le papier et plus compliqué dans la réalité

ma vision de cette course

départ natation un poil rapide et deux groupes de deux se forme et un solo (mon bon rico les lunettes pleines d'eau !)

un départ vélo un poil rapide et nous perdons notre moto "maljou à court d'entrainement" nous voila 4 , deuxième tours crevaison de seb dans la bosse d'oyeu et nous voila plus que 3 .

explosion de notre mat vers le 55 ième kil , " ca va etre dur les 17 kil de CAP "

départ CAP un poil trop rapide ( la faute aux 150 m de fractionné) la fin vous la connaissez pas de fessée généralisé.
-------------------------------------

Lionel.M
:

Je le sentais mal d'être en équipe une mais mes craintes se sont réalisés. Les milles premiers metres de nat se passent pas trop mal je prend les pieds de romu et de seb,et je m'etonne de voir rico distensé mais me dis que Mat resté derriere le traine. Puis arrivé a la derniere boué je ne comprend plus rien , seb et romu accélére je me fait détaché puis je vois Mat qui me double à son tour , du coup je me retrouve seul et Rico aussi . Je fait l'erreur de faire l'effort, j'essais de prendre le wagon d'une équipe qui me double et voit rico complétement décallé qui loupe le derniére boué, mais personne ne dit rien ?? Je pens e que j' y ai laissé pas mal de force. On part en vélo rapide, Romu est super facile et nous largue des le départ, je fais l'effort pour ramener le groupe et je me met dans le rouge, je n'avais pas les jambes et plus de jus.
Bravos à mes équipiers. Nous nétions pas du tout homogéne et j'avais pas la frite. Désolé de n'avoir pu faire le boulot...
Ma place est plus dans une équipe deux... à savoir pour une prochaine.

                                                                            ---------------------------------------

Didier:

Echange place dans équipe 2 (ayant très peu servi) pour place dans équipe 3.

Meme constat que Maljou, je n'étais pas au niveau à la seule différence que je ne me suis pas mis dans le rouge en natation en pensant au vélo. Mais ça n'a pas suffit et le dernier petit faux plat avant de basculer sur Paladru m'a fait exploser. J'ai fait le deuxième tour vélo seul en pensant à la fessée.

En arrivant à Paladru je vois Rémi qui était seul en cap j'ai voulu le rejoindre sans dossard mais Madame l'arbitre n'a pas voulu. En voyant Séb qui était dans la même situation que moi nous avons décidé de rejoindre les copains en sens inverse.
Ma seule déception est de ne pas avoir reconnu le parcours en équipe afin de me jauger pour être dans le bon team mais ce fut une bonne journée super sympa comme d'hab avec les Salamandres.

Je tenais a remercier l'équipe 2 qui a TOUT FAIT pour que je reste avec eux en ralentissant, me protégeant me poussant mais rien n'y a fait. Plus qu'une équipe c'était une bande de copains.

                                                                            ---------------------------------------
Olivier.B

Et bien moi,samedi, j'ai eu beaucoup de plaisir dans ma sympathique équipe 4.
Nico, tu n'es en aucun cas un gravillon ou maillon faible!!à part que t'as été
un peu grincheux au parc à vélo en voyant la pluie...mais ça s'est vite arrangé?
Natation : t'as guidé tout le long mika qui a bien nagé!
Vélo : t'as pris tes relais comme tout le monde.
Cap : perso, j'étais bien jusqu'au km 9 : désolé mika, j'ai pas suivi superphil
et wondercoco. J'ai même pris 10 sec d'arrêt au ravito suivant (j'ai eu le temps
de voir le bras de rico dans le lac, du vomi et des élastiques???). Désolé mika,
je n'avais pas le niveau pour courir à ce rythme jusqu'au bout. A la fin, nico
m'a même attendu pour finir ensemble à une bonne allure... si on avait bougé
notre cul! De toute façon, avec des "si" ...

super esprit ! bonne équipe!merci!
A l'an prochain.

                                                                            ----------------------------------------
Mathieu:

En nat je pars doucement et au bout de 100m j essaye de servir de poisson pilote pour Rico en m attachant à suivre la meilleure trajectoire possible.Transition tranquille ( j ai pris un peu d avance ) et nous partons en vélo . Lionnel est laché dès le début sans doute à cause d une aspiration un peu trop tardive .Notre équipe est peu homogène car Romu déboite sur le plat ,Rico est encore un cran au dessus dans les bosses raides Seb et moi suivons tant bien que mal . Seb est laché dans le deuxième tour puis victime d une crevaison et moi qui avait trouvé ça jouable jusque là j explose littéralement àprès 58 km . Une topette trop bien Scotché à mon cadre est arrachée de haute lutte et ça repart mollement . Mais j ai franchi le point de non retour . La transition me laisse un peu de répit ( Romu met ses chaussettes ) et nous partons avec une quasi disqualification par les arbitres du sasse ( pas en groupe ) . Dés le début de la c à p je suis ds le rouge et j adopte la vitesse que j estime pouvoir tenir pdt 17 bornes c à d env 13km/h . Romu et Rico me poussent régulièrement et Jérome et Nico nous encouragent . Moi qui est horreur de ça je bois du Coca histoire de tenir .
En conclusion et c était prévisible beaucoup trop juste pour ma part sur le long ( même si c était un court long ) et une équipe peu homogène . A retravailler au niveau des relais et une confirmation je suis moyen sur les longs .
Bravo à Eric et Romu qui auraient pu aller plus vite surtout en c à p et sur la fin du 2nd tour vélo , dommage que Lionnel Seb et moi-même n étions pas assez entraînés
Comments