Actualités‎ > ‎

Performances du week end.

publié le 25 juin 2012 à 12:11 par Sébastien E.   [ mis à jour : 25 juin 2012 à 12:15 ]
Hervé:

Ca y est, c'est fait!!!
C'était magnifique, énorme, magique.
Une ambiance de fou, beaucoup de tension et puis le départ à 2500 dans
l'eau...
500m de bagarre à prendre des coups (c'étaitt long, j'ai bu plein de
tasses salées, la tête hors de l'eau et sous l'eau avec un bras sur ma
tête) puis la suite a été bien avec le lever de soleil sur la
mer....sortie en 1h09.
Je connaissais bien le parcours vélo, j'ai fait soutenu sans être à bloc
bien sûr avec dans la tête ce marathon qui m'attendait, je boucle en
5h40 le vélo.
Départ à pied, petit 12 à l'heure avec des jambes très moyennes...,
j'explose au 18ème avec l'impression de ne plus pouvoir respirer,
j'attends que ça passe, arrêté puis je repars mais n'ai plus de jambes,
j'alterne marche course avec l'envie d'arrêter, puis je me dis que ça
vaut le coup de finir mon 1er ironman même si je mets beaucoup de temps
à pied (4h57 quand même!!!!en marchant on va pas vite!).
Voilà je passe la ligne en 11h59, moment d'émotion et la satisfaction
de finir.

Maintenant c'est le gros de la saison de ski sur glacier qui continue
jusqu'à fin juillet puis j'irai peut-être à Barcelone fin sept...

                                                                    ------------------------------------
Aquathlon Anse Ludo.M:

Un CD, 2 km natation, 10 km cap.

Limité à 100 concurents.

Rapide coup d'oeil sur la ligne de départ, peu de femme, pas de vieux, pas d'handicapé en fauteuil roulant, pas de gamine de 12 ans, merde, je vais me prendre une raclée !!

C'est parti, départ en courant 20 mètres sur la plage, et avec mes grandes qualités de sprinteur je suis en tête en arrivant dans l'eau, puis je me fais déboiter par 80 concurents dans les 50 premiers mètres.
Mais ils sont fou !! Il y a 2 bornes à nager bande d'abruti !!
Du coup je prends mon rythme, une sortie à l'australienne au bout de 800m, on m'annonce 24 minutes. Mais c'est quoi ce chrono ? Je repars donc dans l'eau pour les 1200 m restant, tout en réfléchissant à ce chrono désastreux, même en piscine sans combi et sans les mains je fais mieux que ça !

Sortie de l'eau en 52 minutes, 88ème sur 100, un peu déçu forcément, j'espérais autour des 40 minutes.

J'attaque la course à pied (3 tour du lac de 3,4 km), un 1er tour pas trop mal en 13 min 30, puis plus de jus, le petit verre d'eau que tende les gamins à chaque tour ne suffit pas à combler les 65 degrés au soleil, le 2ème tour est dur, mon rythme se ralenti, j'avale mon p'tit tube de glucide en gel qui me tombe direct sur l'estomac (j'ai mis un tour de lac à le digérer, plus jamais les tubes de gel), le 3ème tour est un calvaire, je n'avance plus, je marche un peu pour reposer mes jambes, et finis le 10km en 53 minutes.

Au final 1h45, 84ème sur 100, déçu de mes chronos, mais ce n'est que ma 2ème compet sur un sport endurant, il faut donc que je sois patient et continuer à habituer mon corps à ce style d'effort.

Prochaine course pour moi, triathlon à Codolet dans le Gard le 14 Juillet en passant le week-end chez mes parents.

                                                                    ---------------------------------
Trail du grand Duc: Vincent

Petit compte rendu même si ce 6 ème Grand Duc Solo s'est soldée sur un échec...

Je pense mettre correctement préparer, mais cette épreuve restera cette année au dessus de mes limites. De plus des douleurs continues au pied et chevilles non rien arrangées à ma moyenne et à mon moral. Mais je ne cherche pas d'excuse.

Donc lever à 3h30.. 4h départ pour Saint Laurent du Pont. Quelque connaissances, pas de Fontanil Tri ...mais vous faites quoi les gars ?
Saint Laurant du Pont - Charman son
Longue montée, à la fraîche, début sur bitume. Des douleurs aux pied. (dessous à gauche, dessus à droite pour varier les plaisirs)
Est ce que je vais tenir ?? Déjà des interrogations.
Heureusement je fais la montée avec des "kikoureur". Ca s'est l'idée que je me fait du trail. Merci à eux.
Arrivé au sommet je vois notre Philou national. C'est bon pour le moral. Honteusement (je l'ai regretté tout la long) je le salue mais je ne m’arrête pas (désolé :-( ). Trop concentré, il me demande si je vais bien. Je dis que oui. (menteur)
Ravito rapide puis descente.

Chaman Son - Bannettes
La descente se passe à peut très bien jusqu'aux Charmettes. puis remonté jusqu'aux Bannette. Là bas je connais bien. Moral en hausse.

Bannettes - Chalais
Pur bonheur. Je sais que je dois rattraper un peu mon retard ici car je connais bien le chemin et ses pièges.
Descente rapide, sans trop de douleur (je me ménage tout de même). L'espoir renaît.
Si je dois retenir un quelque chose cette année ce sera cette partie.

Chalais - Pas de la grand Sure.
Pour l'avoir reconnu je savais que le GD ce jouerais en parti ici. Et qu'il fallait arriver en haut frais et dispo. Je le savais mais tel ne fut pas le cas.
Donc gros coup de barre avant d'arriver en haut. La douleur on peut gérer mais quand on est sec c'est plus dur. Difficile de boire et de manger et ça c'est vite fatal.
Je perds environ 30 à 45min sur mon planning qui est déjà tendu..

Pas de la grand Sure - Saint Joseph de Riviere
Je gère la descente, jambe lourde, mal aux chevilles cette fois. Et les relais par 5 commence déjà a me gonfler... et certains me pressent pour je me pousse alors que j'ai déjà du mal à avancer. Ca c'est pas cool. On n'est pas la SaintéLyon bordel :-).
Arrivé enfin à la barrière de 15h, il est 14h24.

Saint Joseph de Rivière - Tolvon
Après le control vétérinaire, j'ai 40 minutes d'avance. Je sais que ce n'est pas suffisant vu mon état général.
Du coup je ne profite pas vraiment du ravito.
Je continu avec mon collègue 'le Ké_ké' qui est dans le même état que moi et qui restera mon compagnon d'infortune.
Petite bosse: une chute dans un virage. Sans trop de gravité. Sortie de la forêt et début d'une route interminable (bitume et soleil) et non terminée d'ailleur.
La je commence a me poser les questions qu'ils ne faut pas : Qu'est que je fais ici ? pourquoi je fais ça ? est-ce que j'y prends plaisir ? Ai je une chance de passer la prochaine barrière dans mon état ? (il me restait 10km et 2h). En plus coté paysage c'est n'était plus vraiment le pied.

Bref : je jete l’éponge.

Bilan. Un peu moins que 60km, 3500D+, 10h30. (8h de galère, 2h30 de plaisir)
Déçu du parcours et de l'ambiance cette année. Peut-être du à mon humeur.

Il faudrait que je gagne 20% en vitesse pour revenir et prendre du plaisir. C'est mal barré.
Je pense que je vais maintenant me focaliser sur le triathlon (enfin !!), plus varié et moins long. (du moins dans un premier temps ;-) )
Grand duc 3 - Moi 3 on va en rester là.

Comments