Actualités‎ > ‎

Half Ironman de Barcelone

publié le 1 juin 2011 à 13:04 par Sébastien E.   [ mis à jour : 10 juin 2011 à 09:53 ]
Récit de séb:

Départ groupé de la caserne de St Egrève entre collègues Pompiers le samedi matin vers 9h30 pour nous rendre dans la région de Barcelone pour disputer le championnat du monde Sapeur Pompier/ Police sur la distance Half Ironman (1.9 de nat, 90 kms de vélo et 21.1 de CàP)


4 font partis du TEAM du Fontanil Triathlon: Romuald, Peter, Lionnel et moi-même.

Après un peu plus de 6h de route avec les différentes poses, nous arrivons à Pineda del Mar sur le lieu de notre départ de course. Récupération des dossards, montage des vélos, préparation du matériel dans les différents sacs de couleurs puis mise en place de l'ensemble dans le parc vélo.

Une fois l'installation faite, nous nous rendons à l'hôtel situé à 2 pas, le même que l'an passé avec un solarium et une piscine en terrasse.
L'extinction des feux fût donné aux alentours de 23h après le match de la ligue des champions que l'on a regardé au restaurant.


Réveil à 5h50, petit déjeuné à 6h et départ à 6h40 sur le champ de guerre.
Malgré les motivations et les objectifs de certains, je reste confiant en mes possibilités du jour mais je dois rester vigilant tout de même.
Comme l'an passé, le départ est donné à 8h avec la vague des PRO H, 2' après PRO F, 2' Handicapé, 2' Gpe d'âge F puis 2' après la vague police/pompier. Nous sommes environ 150 concurrents.

Partie NATATION: 1900m

Objectif fixé moins de 30' en ce qui me concerne, et ce fût réalisé, 29'57 à ma montre et 30'20 au passage sur le tapis.
Je nage proprement avec de bonnes sensations, pour une fois je me dirige correctement en mer.
Romu est sans doute devant, je ne le vois même pas dans la tente.

2'58 de transition et la course est reparti.

Partie Vélo: 90kms

Nous sommes 3 à rester proches, les 2 ont des vélo de contre la montre, je me dis soit ils sont trop forts et je dois les laisser partir ou soit le rythme me convient et je reste avec eux. C'est la 2è solution qui va fonctionner, nous roulons à bonnes distances à 38/42 km/h face au vent et 39/48 vent de dos. N'oublions pas les petites bosses du début et fin de parcours qui nous fait baisser la moyenne. Je rappelle que nous devons faire 2 boucles de 42 kms + un aller/retour de 3 kms au début et à la fin.

A chaque demi- tour, nous nous croisons, Romu n'est pas loin, juste 1 km devant. Ca me motive bien, Peter et Lionnel un peu plus loin derrière.
Ce n'est qu'au début de la 2è boucle que je m'aperçois réellement du temps gagné sur Romu, je lui glisse une petite parole sympathique et de toute amitié: "J'arrive".
Après le 66è kms je fais jonction avec le BOSS, il a les mains sur les cocotes. Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé mais je l'ai fait, je lui ai mis une main aux fesses au passage, l'adrénaline est monté en moi, je ne me suis pas déconcentré outre mesure afin de ne pas oublié les fondamentaux: l'hydratation et l'alimentation.
Nous restons ensemble plusieurs kms avant que je décide de monter un peu le rythme et de rejoindre un des concurrents plusieurs mètres devant.
Je me dis que c'est toujours ça de gagner sur lui avant la partie pédestre.
Rien à faire, il n'a pas voulu être décroché de peur de perdre quelques points précieux au challenge, nous rentrons au parc ensemble.
2h27'27 au compteur pour les 90 kms

Moins de 1' plus tard, je pars en CàP

Partie Càp: 21.1 kms

Romu doit dormir ou se reposer dans le parc avant la partie finale.
Je m'étais fixé 1h25 au semi soit 4' au km. je pars donc sur ce rythme mais au bout de 3/4 kms je ne fais pas d'illusion je n'y arriverais pas, mes jambes sont lourdes et musculairement des douleurs dans les quadriceps et ischios jambiers se font ressentir. Romu n'ai toujours pas là, ce n'est qu'au 5è km qu'il fait son apparition. Comme un seigneur, il me parle et m'encourage, nous restons ensemble une bonne partie de la course. Lui s'arrête au ravito et moi je m'hydrate en courant. C'est toujours quelques mètres de gagner sur lui mais il revient toujours aussi vite sur moi.
Au 15/16è km il part et je ne peux rien faire, les jambes ne répondent plus, au cardio je suis redescendu en dessous des 80%.
Je Finis en 1h36'57 à 1' de Romu.
J'ai tout de même pu rejoindre Lionnel avant qu'il entame son 2è tour et lui glisser quelques encouragements.

Enfin terminé en 4h38'31 à la 16è place dans la vague des Pompiers et 112è au scratch.

Massage obligatoire en prévision du week end suivant à DOUSSARD.
Petit Buffet, attente de tous les collègues qui se suivent dans les 10'.


RESULTATS Pompiers/Police:
http://www.challenge-barcelona.es/resultatsonline.html



15 GRANADE, ROMUALD FRA 58 0:27:23 2:07 250 2:31:21 1:43:29 2:55:23 0:53 134 1:35:53 0:00:00 0:00:00 4:37:37

16 EMERY, SEBASTIEN FRA 173 0:30:20 2:58 160 2:27:27 1:46:05 2:55:23 0:49 150 1:36:57 0:00:00 0:00:00 4:38:31

99 HUYBRECHTS, PETER FRA 975 0:44:59 4:16 737 2:50:20 2:12:39 3:33:51 0:48 661 2:02:09 0:00:00 0:00:00 5:42:33

107MONTPIED, LIONNEL FRA 746 0:38:15 4:06 713 2:48:51 2:06:58 3:25:01 1:01 898 2:23:14 0:00:00 0:00:00 5:55:26



Notre retour sur Grenoble est prévu le lendemain, place à la relaxation et la détente à l'hôtel, piscine, bière au programme.Superbe ambiance entre nous, organisation idéale. Rien à dire,plaisir garanti.




Récit de ROMU:


Une balade en Espagne


Météo superbe ,le soleil la chaleur
Environnement humain génial ,
Organisation de la course au top
Hébergement tip top
restauration nickel ,


Parlons un peu de sport ,
Une natation rapide avec une bonne orientation me permet d'accrocher le groupe de tête de ma vague , la transition est cafouilleuse mais relativement rapide ,

Je sors du parc à vélo au contact , un gars est 30 m devant je reviens sur lui mais les puls sont bien haute et les jambes pas terribles ,
Impossible de suivre sont rythme ( peut être un costaud en vélo !)
Un deuxième lascar me double et un troisième dans la foulée , rien à faire impossible de suivre le rythme pourtant les deux rentrent sur le premier facilement ( peut être des costauds en vélo !!) ,
Après une bonne dizaine de kilomètre seul , un groupe de trois me dépose littéralement , bon bien la c'est pas bien bon , mais je me dis que les jambes vont revenir pas de panique , et bien en finalité elles ne sont jamais venues ,un par un les mecs me passent et au 60 ème kil le seb me rattrape ,je finis avec lui cette partie cyclisme ,
transition avec le moral dans les chaussettes , le seb décolle de la tante et moi je me pose bien des questions sur la fin de cette course ,
Je m'élance à la poursuite du client , il est bien loin déjà le fumier !!!!! pas de panique 21 kil c'est bien long et je fais jonction au 5 ième kil avec le seb , nous décidons de courir ensemble avec deux tactiques bien différentes l'un prend de l'avance et s'arrête au ravito l'autre enquille dans la foulée ,
Nous faisons route commune jusqu'au 16 / 17 ème kil puis une petite pensée pour le challenge du club bein oui quand même un point c'est un point ! ( et si le client me faisait le sprint à l'arrivée que ni ni !!!! ) je décide de continuer la fin de cette course à pied sans attendre seb , 200 m d'avance il reste 2 kil avant la fin ,
Petit mot d'encouragement à Lionel que je double au 20 ème kil et voilà il ne me reste plus qu'a finir cette half ironman ,

conclusion

sportivement pas top ,
une bonne natation , un vélo avec des jambes en mousse ! , une course à pied faite ,
humainement un bon délire entre potes et encore merci pour ces 3 jours top délires , à refaire
Comments