Actualités‎ > ‎

Marathon Nice-Cannes

publié le 20 nov. 2010 à 13:05 par Stéphane G.
Nice Cannes, quand même vraiment une belle épreuve, même sans le soleil (on ne peut pas tout avoir, conditions de courses idéales hier), vu le tracé et les villes traversées (bon, quelques passages sur voies rapides, mais toujours la mer à portée de main). Seul hic, pour ceux qui seraient tentés par les prochaines éditions, éviter la navette SNCF (Mat, JB, Ludo, j’ai rien contre les cheminots, bien au contraire !) depuis Cannes, car c’était franchement le vrai gros bazard (1ere navette de 5h40 annulée, donc 100 p dans chaque gare qui se reportent sur la suivante, qui est blindée à exploser dès Cannes, part avec 20’ de retard, émeutes aux gares suivantes où tout les gens à quai restent sur le carreau…, et arrivée à Cannes 35’ de retard (heureusement j’avais trouvé à m’asseoir, alors que la plupart ont fait les 1h20 de voyage débout version sardines)).
 
Côté course, départ un peu rapide dans mon esprit, puis ça se calme un peu, 4’30 à 4’35, jusqu’à mi course, un petit coup de moins bien (surtout dans la tête, faut bien un petit moment de gamberge) autour du 25e, et puis à compter du 30e, déblocage (et ça c’est bon… = plus qu’un gros 10 kil de CD), et ça repart, donc je finis mon 2e semi quasi dans le même temps que le 1er, total 3h13, 637e en grapillant 7 / 8’ par rapport à mon ancienne référence. 1ere fois que je courrais au milieu de 10000p, et ça aussi, c’est assez marrant, toujours du monde de partout, et quand on croise l’avant de la course dans les méandres de Marina baie des anges, on voit qu’il y a du monde qui cavale sous les 3h dans l’affaire !
 
Bon, je peux plus marcher aujourd’hui (encore un miracle du marathon ça…), mais résultat conforme aux prévisions, et au global bon souvenir et bon WE en famille. Désolé, pas cherché à trouver Ludo sur le départ (un peu tendu, j’vais pas remettre une couche sur le train en retard…), par contre, on a aperçu Pierre, paraissant encore bien en jambes, arriver sur la ligne (maintenant mes gosses tiltent de loin s’ils voient un maillot salamandre), mais pareil, pas revu dans la cohue de l’aire d’arrivée…
  

De retour de la cote d'Azur avec le soleil ! Dimanche matin petite ballade de 42 km entre Nice et Cannes par le  bord de mer, température 12°C et grisaille mais pas de pluie ! Objectif .....3h30, je me cale sur le meneur d'allure et profite du paysage.

La bosse du 28 ème me fait mal , pose pipi et hop , plus de ballon ! Bref je finis tant bien que mal en 3h35'17"  et une place de 2361 sur 8300. Les 3 derniers km ont fait mal et risquent de laisser des traces pour la SaintéLyon ! Sinon bon we en famille , toujours agréable de voir la mer !
 

Pas un bon souvenir, ce marathon de Nice… Je venais pour égaler le temps de l’année dernière (3h46). Après deux premiers tiers bien réguliers (les 10 km en 52’, les 21 km en 1h52’, les 30 km en 2h39’), ça roulait bien, le moral était bon. Je trouvais même les topettes pas si dégueu que ça, c’est dire ! Et puis, au 30ème, en l’espace de 200-400 m, j’explose complètement : les deux cuisses tétanisent, les jambes tremblent, deux crampes comme je n’en avais pas eu depuis longtemps. J’ai même eu envie d’abandonner et de terminer en train… Et puis je me reprends en me faisant reprendre par le ballon 4h00. J’arrive à le suivre jusqu’au 39ème ce qui me permet de limiter la casse.

Au final, je me fais bien plus mal que lors des marathons précédents, pour ne faire qu’un temps très médiocre (4h06’). Du coup, je décide de ne pas prendre le départ de la prochaine Saintélyon car depuis un certain temps j’accumule les soucis musculaires : la dernière Saintélyon en boitant sur 69 bornes, 7 h de vélo au LD de l’Alpe d’Huez avec une seule jambe, sans compter encore les crampes à Thonon ou à Doussard… Dans ces conditions, j’aurais inévitablement galéré encore plus que lors de la dernière édition : je donne mon dossard à la prochaine Sainté à qui veut bien le prendre. Ca fout un coup au moral car il est vrai que c’était presque devenu une habitude (2004, 2005, 2006, 2008, 2009)…

Comments