Actualités‎ > ‎

Le mythique M de PARIS.

publié le 13 juil. 2015 à 04:53 par Sébastien E.   [ mis à jour : 13 juil. 2015 à 04:54 ]
L organisation est compliquée puisqu il faut déposer ses chaussures la veille au Champ de mars . Mon père tout heureux d essayer son nouveau vélo D........ m accompagne et joue le rôle de guide . Nous passons sans encombre la place de l Etoile ( avec sa fameuse règle de priorité) ce qui restera un moment de complicité particulier avec mon Papa.


Le lendemain départ de Paris 17ème à 06h00 pour rejoindre Créteil en vélo : contrairement à ce que je pensais un moment de pur bonheur puisque la température de la capitale , vide à cette heure et presque sans voitures , est de 21° . Je passe devant l Opéra puis rejoint les quais sans trop me tromper : génial! .A Créteil -Choisy le site est sympa ( pour la région parisienne !) Contrôle du vélo et du prolongateur par un arbitre avant d accéder au parc ( presque 3000 concurrents ) .

 La natation se fait sans combinaison puisque l eau est à 27° . En raison de la canicule les algues ont proliféré dans ce bassin d aviron et il faut régulièrement enlever celles qui vous grattent et surtout celles qui se coincent dans le bracelet de la puce électronique . De ce fait la ligne droite paraît interminable . Lors de la transition nat / vélo l arbitre principal m immobilise manu militari : mon prolongateur n est pas autorisé pour les courses avec drafting . Je lui répond que l arbitre au check in ne m en a pas informé . Rien à faire la responsable ne veut pas me laisser repartir . Je tente la corde sensible en disant que je viens de Grenoble tout spécialement pour ce tri . Inflexible.Finalement les organisateurs viennent à la rescousse avec une clé à lène ( pas la bonne taille ) pour proposer de démonter l objet interdit . Accepté par Madame l arbitre puis recherche de la bonne clé . Au total une perte de temps que j évalue à au moins 5 minutes ! Je repart et rejoint des groupes de concurrents et en double mais sans prolongateur c est plus dure d autant plus que les cadors sont loin devant . Bon une moyenne de plus de 40 km/ h avec drafting c est quand même super sympa . La course à pied me fait souffrir au niveau de la bursite mais ça ne change pas ma vitesse . Le parcours est varié et sympa le long de la Seine, un peu moins dans les tunnels ( sauf pour l ombre ) .Arrivée comme celle que j affectionne sur un stade d athlétisme juste à côté de la tour Eiffel ce qui implique un sprint final .

Conclusion : pour certaines courses il faut absolument un prolongateur ponté . Dommage que sur les résultats ci-joints il n y ait pas les temps intermédiaires ce qui ne me permet pas d estimer la place sans cette mésaventure . Si Paris veut les jeux ( et donc le tri ) en 2024 il va falloir que la Mairie accepte enfin que l on nage dans la Seine lors des épreuves de triathlon à venir sans invoquer des obstacles d ordres sanitaires qui seraient plutôt économiques ( circulation fluviale et automobile , sécurité des concurrents etc ) . A refaire mais en nageant dans La Seine .

Résultats: ICI
Comments