Actualités‎ > ‎

Ironman France Nice : l'interview !

publié le 19 avr. 2010 à 23:46 par Stéphane G.   [ mis à jour : 27 avr. 2010 à 01:39 ]
Ludovic
, Rémy et Romuald sont tous les trois inscrits et en pleine prépa pour l'
Ironman de Nice. Pour tout triathlète, si l'Ironman n'est pas forcément un but, ça reste une épreuve qui fascine ! A deux mois de l'objectif, ils ont accepté, pour nous, de répondre à ces quelques questions ! L'expérience qu'ils vivent en ce moment et jusqu'au 27 juin a vraiment de quoi nous intéresser ! Un grand merci à eux d'avoir bien voulu nous faire partager un peu de ce rêve de l'effort suprême !




Quelle est votre expérience de l'Ironman ? A Nice cette année, à combien de course de ce format en êtes-vous ? Comment est-ce que vous l'abordez mentalement ?

Ludo : Ce sera ma première course au format Ironman. Depuis un petit moment j'ai envie de me lancer dans l'aventure et depuis 3 ans j'avance progressivement :
2007 : sprint à Valence, CD de Paris 
2008 : CD Alpe d'Huez 
2009 : LD Alpe d'Huez


Rémy : Ma première expérience sur le format remonte à 1996 au Japon, un souvenir énorme. Après plusieurs Nice (4/120/30) j'avais décidé de sauter le pas, motivé par mon copain Hitoshi UEDA grand triathlète Japonais (12 fois Hawaï). Résultat : 10h48 263ème (1h03/5h12/4h33). Après ce fut Roth en 1997, 10H29 722ème (1h00/5h09/4h19). En 1998 c'était Zurich en 10h28, 188ème (1h05/5h33/3h43) avec Isabelle à mes cotés pour la première fois. Puis il y eu le double IM du Fontanil, 2 Embrun, 2 Gérardmer et Nice en 11h41 où nous étions 9 du club. Soit 8 IM et un double pour rompre la monotonie !
Pour cette édition j'ai la pression car je voudrai battre mon record sur la distance et passer sous les 10h00, mais ça va être très difficile... Mais le fait d'être plusieurs du club m'aidera beaucoup surtout avec Romu comme locomotive.

Romu : Je ne suis pas un triathlète expérimenté sur cette distance, seulement deux fois Embrun. Je vais essayer de respecter mes prévisions de temps sur les 3 disciplines sans me focaliser sur les autres triathlètes.






Comment se passe votre préparation ? Quel est le volume moyen de vos semaines d'entrainement ? Combien de temps cette préparation spécifique aura duré ?

Ludo : La préparation se passe bien. A J-2 mois, au sortir du stage de reconnaissance du parcours de Nice avec Romu, Rémy et Jérome, on arrive dans la dernière ligne droite. On a enchainé 3 jours de vélo (115, 90 et 180km avec 5000m de D+) et le 4ème jour on a fait le CD de Saint Raphaël. On va travailler les sorties enchainées (2h vélo + 1h à pied). Mais pas facile de jongler entre famille et boulot. En moyenne je dois être entre 10 et 12h par semaine mais entre le 15 mai et le 15 juin je vais essayer de monter plus.

Rémy : La préparation se déroule en fonction du temps libre que j'ai. Ce n'est pas évident de planifier. Je vais essayer de ne pas trop me disperser comme je le faisais avant : exit les sprints de début de saison. J'essaye de faire 3 séances de chaque sport par semaine soit un volume max de 15h00, mais c'est difficile. Je n'effectue pas une préparation spécifique, j'en fais le plus possible les 3 mois précédents la course, c'est tout.

Romu : Cette année je change ma manière de m'entrainer : trois semaines de charge et une semaine de récupération active. Pour l'instant le volume moyen est de 13h30 avec une semaine en max à 21h. La préparation spécifique ne fait que de débuter, il reste 8 semaines de travail.


Quel objectif vous êtes-vous fixé ? Peut-être la qualif pour Hawaii ? Le "slot" vous parait-il accessible dans votre catégorie ?

Ludo : Mon objectif est de finir. Acquérir de l'experience sur cette distance pour sans doute y revenir et pourquoi pas... tenter une qualif' même si, pour l'instant, cela reste du rêve et je préfère participer a d'autres IM en Europe car même si je décroche le sésame, mon banquier ne m'accordera pas le droit d'y participer ! Mais le rêve permet d'avancer et d'aller s'entrainer !

Rémy : Mon objectif est double : me faire plaisir et tenter de passer sous les 10h00. La qualif n'est pas envisageable pour moi, il me faudrait être en dessous des 9h45' : impossible. Si tout se passe bien Romu a de grandes chances d'obtenir le Saint Graal, il a un potentiel énorme.

Romu : Les objectifs sont toujours faciles à dire, après il reste à les faire. C'est ma première participation sur le format Ironman officiel, un truc de sur c'est que je n'y vais pas pour vendre des cravates !!! J'emmènerais bien ma petite femme voir Hawaï. La qualif !?! Peut-être, si je suis capable de courir le marathon entre 3h15' et 3h30' max.


Qu'est-ce qui vous fait le plus peur pour ce jour fatidique du 27 juin ?

Ludo : La casse mécanique ou encore une journée de pluie ! Sinon, je suis motivé ! Je rêve chaque soir de franchir la ligne d'arrivée avant de m'endormir donc je sais que je vais y arriver.

Rémy : Avec l'âge j'ai de moins en moins envie de souffrir. J'ai donc très peur de souffrir et surtout de faire un marathon de "merde" comme il m'arrive souvent. Heureusement Jérôme ne sera pas au départ, la pression sera donc moindre !

Romu : Pour l'instant rien, le jour de la course : la casse matériel.


Combien de temps vous faudra t-il ensuite pour vous tourner vers l'objectif suivant ? Qu'avez-vous prévu après ?

Ludo : Après... Repos 10 jours et reprise en douceur pour faire le LD de L'Alpe d'Huez le 28 juillet sans objectif, uniquement pour faire une journée de sport ! Puis, après, en fin de saison, le marathon Nice-Cannes et la Saintélyon.

Rémy : Comme d'habitude l'agenda est bien plein, suivront : le LD de l'Alpe d'Huez fin juillet (avec l'envie de ne pas abandonner cette fois), puis la CCC le 25 août avec Rico (enfin juste au départ). Après on verra...

Romu : Un petit mois, avec le triathlon LD de l'Alpe d'Huez.


Merci encore à vous trois, bonne fin de préparation et sachez que, quoiqu'il arrive, nous serons tous derrière vous ce jour là ! Good luck !!!
Comments