Actualités‎ > ‎

Fin de saison au Natureman.

publié le 9 oct. 2013 à 06:31 par Sébastien E.   [ mis à jour : 10 oct. 2013 à 12:10 ]
3 Salamandres ont terminé leur saison de triathlon sur le circuit half ironman, au NATUREMAN dans le Verdon: Gérald le conquérant, J marie à la découverte et sébastien à la recherche d'un résultat.

Ce week end fût fort agréable malgré un déluge en fin de journée du dimanche mais notre course venait de se terminer. Belles performances pour GG et Jmarie, qd à séb il n'a pas obtenu tous les résultats escomptés.

63         EMERY SEBASTIEN        04:55:38         00:33:21         02:54:10         01:28:07
123       BOUCHET GERALD          05:05:38         00:37:32         02:56:03         01:32:03
647       LEGOUHY JEAN-MARIE    06:12:04         00:45:43         03:15:17         02:11:04


Résultats: ICI
                                                                    --------------------------------
Séb:

Par manque de candidat pour un triathlon ds le Sud à CAP SICIE le 20 octobre, j'ai cloturé ma saison sur le Natureman ce week end. Accompagné de GG et J Marie pour sa 1ère participation sur Half.

Partis samedi AM avec GG et ma petite famille, direction le lac de Ste Croix ds le Verdon. 3h de route et nous voilà arrivés, ciel à moitié dégagé. Récupération des dossards et des lots, installation de nos tentes respectives dans un camping à 200m du départ. Repas du soir payé par GG comme s'il savait qu'il me devrait quelque chose , la course n'est pas faite qu'il savouait vaincu.

La crainte d'un temps pluvieux pour la journée nous engouasse un peu, mais à notre lever le ciel est couvert mais ca devrait se tenir. Le départ est donné en 2 vagues à 9h30 et 9h38. Nous sommes ts les 3 dans la 1ère, bien placés face à la 1ére bouée.

Je décide de partir résonnablement pour en garder pour le reste de l'épreuve, je me sens bien ds l'eau je nage seul pendant les 2/3 de la course et à ma surprise je sors en 20è position de ma série (34è au général). Je suis cette fois ci devant Alexandra Louison et je partirais devant elle avec 1' d'avance en vélo.

Contrairement à l'an passé et connaissant le parcours, je roule en faisant attention à mon rythme de pédalage pour en garder sur les difficultés du circuit. 5 kms du départ montée ds un village sur 10kms (moy de 4/5%) puis descente via le pt de départ. 25kms d'effectuer et c'est parti pour le tour du lac avec 3 parties importantes:

- au km 36 , 4 kms de montées donc 2 kms avec un fort pourcentage 16%.
- au km 60, 4kms de monter ds un village sans gde difficulté mais en ayant à l'esprit la fin du parcours assez usant si on va trop vite avant.
- au km 70, 8 kms de faux plat montant très usant.

L'an passé j'avais coincé dans ce dernier secteur, et cette année je l'ai joué autrement. GG est toujours un poil derrière, on s'encourage mutuellement. Je n'ai pas de super jambes malgré ma gestion de l'effort, mais LOUISON ne me reprend pas,seule une ex pro de cyclisme me revient dessus à la fin du 78 è kms, elle avait 4/5' de retard après la nat. La fin du parcours est assez facile pour récupérer faux plat descendant sur 12 kms mais ça va vite plus de 48km/h. Je pose le vélo dans le mm temps que l'an passé, un peu deçu pensant que mon entrainement allait m'être profitable.

Reste 20 kms de course à pied dans la pinède autour du lac en format chemin essentiellement. La fameuse bosse me fait un peu mal aux jambes, la crampe est montée face interne de ma cuisse en marchant. Mais elle est parti juste après et c'est parti pour essayer de courrir plus vite que l'an passé. Louison me double en haut de la difficulté et je ne la reverrais plus. Je ne suis pas au mieux, un peu de mal partout, je dois me contenter de bien gérer mon effort pour ne pas craquer. je termine le parcours en 1h28', gagné 7'.

Je me classe 63è en 4h55'38. Superbe course à refaire avec plus de potes, cadre idylique.
Félicitation à GG pour sa combativité et J Marie pour sa détermination (Nice peut être).
                                                                                --------------------------------------
Gérald:

Effectivement une bien belle course.
La famille Emery a eu la gentillesse de m'accepter pour le trajet dans leur voiture et la nuit sur leur emplacement de camping (je précise tout de suite que j'avais ma propre toile).
Après avoir retiré les dossards et fait le plein d'énergie avec une bonne pizza direction ma toile pour une bonne nuit.
Au réveil le ciel est chargé mais pas de pluie, nous allons pouvoir nous amusez. Direction le parc et jusqu'au dernier moment je mets la pression sur les épaules de Seb. On retrouve Jean-Marie, petite prise de température de l'eau et direction la ligne de départ.
Je fais une nat bien correct pour mon niveau et je suis bien content de voir encore de nombreux vélos dans le parc à ma sortie.
Le vélo fut une grande partie de plaisir, quelques montés et de grandes portions roulantes couché sur le prolongateur, moins de trois heures je suis content. Cerise sur le gâteau, Monsieur Zamora m'a déposé mais à quand même eu la gentillesse d'échanger un petit sourire.
Je rentre au parc en me demandant si je ne me suis pas trop amusé sur le vélo. Les 4-5 premiers km de courses me confirmeront que si, j'ai le dessus des cuisses limite crampe mais je cours et ne me me fais pas trop dépasser. Du 5ième au 15ième plus de douleur mais je n'arrive pas à accélérer puis sur les 5 derniers les sensations reviennent et je peux enfin accélérer et même reprendre quelques coureurs. Je finis en 5h 5min, 10 minutes derrière Seb, l'année prochaine je commence à lui mettre la pression 6 mois avant peut être que j'aurai une chance :-).
Je me ravitaille, puis file encourager Jean-Marie sur le parcours. Je n'irai pas l'accueillir sur la ligne d'arrivée, encore désolé, mais l'orage faisait rage et j'avais une toile à plier.
Un grand merci à la famille Emery et Lan pour leurs encouragements, c'est toujours très agréable.
Que du positif, aucune blessure, le sentiment que j'aurai encore pu courir quelques km et le principal pour moi, beaucoup de plaisir sur ce week-end. Je crois que je commence à être moins mauvais en tri, mon corps doit s'habituer aux enchainements.

 
 

Comments