Actualités‎ > ‎

Du fontanil...des podiums à l'Ile Barlet.

publié le 17 juin 2015 à 08:15 par Sébastien E.
La météo était capricieuse et la pluie intermittente au rendez vous le week end dernier.
Ceux sont les jeunes de l'école de tri qui ouvraient le bal, l'occasion
pour eux de tester leurs nouvelles trifonctions !

Natation dans une piscine 50 m extérieure,  départ à 4 ou 5 par lignes,
comme à l'entrainement.
Les parties  vélo et course à pieds  s'effectuaient dans un parc aux
milieu des ruines gallo-romaines, sans relief mais assez technique
nécessitant des changements de développement fréquents.

Résultats: ICI

Au final encore une pluie de podium, avec Soren et Justin ( 1er et 2ème MPOU), Lily 2ème POF, Raphaël 3ème PUM et Nolwen  3ème BenF.Sans oublié tout les autres, Marianne, Hagen, Maxime,Aloys et Noham qui ont donné le meilleur d'eux même.........
Sympa le soutien des familles pour chaque enfant.

Après ça, avec Mathieu nous avions la pression.........
Pour en rajouter un peu le speaker est un copain des pimpons, du coup il a mis du "fontanil triathlon" dès qu'il pouvait, sympa.
Perso j'étais un peu tendu pour la partie natation( je sais ce que tu penses JB, pas évident pour mettre la combine...), nager dans le Rhône m'effrayait un peu.Pour ne rien amélioré, on doit se rendre au départ natation en longeant le fleuve sur 2km, moment bucolique où l'on voit les grosses péniches, les canards morts, les poissons morts, les algues....

Point positif
, il ne pleut plus et le soleil fait son apparition, la route va sécher.
Léger échauffement dans une lône, puis départ dans l'eau suivant une ligne matérialisée par une corde.
Conditions idéales, l'eau est bonne, et nous sommes peu nombreux, pas de baffes, bref on peut nager.

Petit point négatif, l'eau sent les égouts........
Finalement je me régale en natation, sympa de nager tranquille sans bouée à virer, il faut cependant rester vigilant car le parcours et en
forme de banane, il faut garder la corde.La sortie d'eau est bien matérialisée et on nous aide à sortir, bien content .
Transition toujours un peu lente, départ pour un vélo difficile parait il , j'ai donc mis les roues carbones à boyaux...........
En effet le vélo est difficile, beaucoup de montées, des descentes sympas mais il reste des zones humides et j'ai vraiment peur de tomber, je descends comme une vielle.On peut donc s’interroger sur la pertinence de mon choix!
Je perds une place pendant le vélo, pas grave je ne suis pas tombé, c'est l’essentiel.
A pieds, il faut faire  trois boucles, départ mesuré à 4'12/km sur la première boucle, puis j’accélère ( à mon niveau) le rythme sur les deux suivantes pour atteindre 4'02, je reprends 5 gars et la première féminine qui pourrait être un gars, toute en muscle!
Au bilan je suis bien content de ma course ( 22ème), même si le vélo n'est pas formidable, une bonne expérience sur un triathlon que je
n'avais jamais fait.

Mathieu, comme vous pouvez vous en douter, a encore réalisé une sacrée performance, en terminant 7ème au scratch et 1 Vétéran, impressionnant et toujours dans la simplicité,chapeau Mathieu tu es vraiment très fort!

Voilà, un de plus, je vous le conseil, pas loin, pas cher, sympa, bien organisé par des gens sympa......
Merci d'être arrivé jusque là.
Comments