Actualités‎ > ‎

Championnat d'Europe groupe d'âge à Pontevedra

publié le 25 août 2011 à 09:21 par Stéphane G.
A un peu plus de 08h30 le départ depuis le ponton est donné pour les jeunes vétérans : aucune bousculade puisque nous sommes un peu plus de 50 alignés en largeur . J essaye de m accocher à mon prédécesseur mais malgré la combinaison toute neuve il me distance peu à peu . Le parcours est long ou soumis aux courants puisque Sébastien Sudrie ( frère de Sylvain champion du monde ) mettra 22min 16 secondes pour l effectuer alors qu il vaut 09min 52 au 800m.Je sors en 23'24'' et remonte la quinzaine de marches ( heureusement avec moquette ) puis cours à fond vers le parc à vélo . La transition est bonne ( le truc des élastiques bien rodé ) et je pars très motivé et confiant puisque la veille j ai effectué la reco , qu il n y a pas de virages techniques et que cette année j ai 3200km au compteur !. Hélas l envie ne fait pas tout et j entends le bruit caractéristique des roues lenticulaires de ceux qui ne vont pas tarder à me doubler . Pourtant je suis à un bon 40 sur le plat mais ça ne suffit pas : Deux concurrents me doublent et j essaye de suivre mais rien n y fait .Heureusement et à ma grande surprise je les rejoints presque en montée mais la descente me fait à nouveau perdre du temps . Les gars sont vraiment surpuissant et à la fin de descente à fond à 74 km/h je n arrive pas du tout à suivre!!! Deuxième tour à peu près similaire puisque je gagne du temps en montée et me fait distancer sur le plat . La fin du parcours me voit rejoindre par un Britanique et nous arrivons ensemble au parc à vélo . Je cours vite ( un peu trop sans doute ) pour ne pas le laisser passer et j arrive à l emplacement complètement essouflé . Du coup en me baissant pour mettre mes chaussures de c à p je ne suis plus très lucide et je mets une bonne trentaine de seconde pour les enfiler . Le représentant de sa gracieuse Majestée en profite pour prendre le large mais je l ai en point de mire .Je me suis promis de partir doucement et d accélérer au fur et à mesure et je m y tiens . Le circuit urbain comporte de méchantes rampes et ça fait très mal . Par contre nous sommes nombreux maintenant ( plusieurs catégories ) et ça aide un peu . Heureusement il fait beaucoup moins chaud que la veille pour les élites qui ont courru sur quasiment le même parcours par plus de 30°. Je rejoints progressivement le Britanique puis le double mais sans que celà soit flagrant . J ai un peu d appréhension sur la fin de course ( il y a vraiment 10 km mini ) mais j arrive à garder ce rytme sans toutefois apercevoir le troisième . A chaque passage sur le tartan de la piste j essaye d accélérer en allongeant la foulée ...et ça marche ...avant de "buter" sur les montées où je suis moins à l aise .Enfin le derrnier tour et l arrivée sur le stade ou je sprint même si je suis seul. Quarième pas de breloque.. mais le troisième était réellement beaucoup plus fort surtout en vélo .L écart est énorme par rapport aux trois premiers et je pense avoir réalisé le meilleur tri de ma "carriere" et surtout aucun regret puisque j ai tout donné . Il y a encore du boulot mais ce n est que partie remise !!!Hélas aucune photo d action et ça c est une vraie déception.

Merci à Rémy et donc au club pour les frais d inscriptions , aux Ets PINSELLO et donc Laurent pour la logistique , à la petite famille pour les bons de sortie et enfin tout spécialement à Johny pour la planification
Ċ
Stéphane G.,
25 août 2011 à 12:05