Actualités‎ > ‎

3 courses, 3 salamandres.

publié le 27 août 2014 à 02:07 par Sébastien E.
Ce week end a commencé par un super triathlon dans les Gorges de l'Ardèche en semi nocturne avec un départ à 18h. Isabelle J était la seule participante du club, aidé bien évidemment par son président de mari et ses enfants. Elle termine en 2h51'31 à la 439ème place au scratch (8è Vét).
Résultats: ICI

A noter le super résultat de Benjamin sur le Triathlon S de Lausanne en terminant 5è.
Résultats ICI


Et pour terminer Erwan se lançait sur le triathlon de Passy sur un super parcours vélo, il se classera 61è en 2h54'56
Résultats: ICI

                                                                            -----------------------
CR Isabelle:

Super tri avec peut-être un peu trop de monde par rapport à la taille du site de Saint-Martin d’Ardèche (environ 150 concurrents de plus que l’année dernière et j’ai l’impression que l’organisation a été un peu dépassée). Natation baston sur les 2/3 d’un parcours pas simple : j’arrive enfin à poser ma nage sur les 500 derniers mètres où je commence à pouvoir doubler. Toute concentrée que je suis, je me paie un petit ilot !!! Bon j’ai dû bien faire rigoler les spectateurs, c’est déjà ça !!!

Velo magnifique mais pas donné sur la route panoramique des Gorges de l’Ardèche fermée à la circulation, avec un beau coucher de soleil et un paquet de concurrents qui me doublent (pas de surprise). Arrivée bien casse-pattes juste avant le parc à vélo (150m à XXX%).

Nico S. m’avait informée via un collègue à lui que la course à pieds comportait une montée importante…. En fait il y en avait plusieurs et à refaire 3 fois mais je me suis bien fait plaisir à redoubler tous ceux (ou presque) qui m’avait déposée en vélo !!! Je termine à la nuit avec les méga super encouragements de mes garçons et de mon chéri, trop bien ! Contente d’avoir pu discuter avant le départ avec Michael C. pour qui c’était la troisième édition (belle perf !) et avec Jean François qui arbitrait.

                                                                            -----------------------
Benj:

bon même si ça reste ridicule par rapport à vos trails de ouf, j'étais à Lausanne pour le tri short distance.
On prend les mêmes et on recommence, sauf que sur ce tri plus de niveau avec deux guss venant d'une équipe suisse allemande.
Résultat je finis 5e à 1' de la tête, mon pote Greg Berthon gagne avec un gros trou effectué en nat'.
Pour la course détaillée je sombre à nouveau dans l'eau (je dois avoir un squelette en plomb), bike pas trop mal avec des zig zags entre les vieux et course à pied avec de bonnes sensations.

                                                                             ---------------------

Erwan:

Loin des perfs stratosphériques de Rico, Benj ou J-M, j'étais ce dimanche sur le pont pour le tri M du Mont-Blanc.
Il faisait beau, les routes étaient sèches, beaucoup de vent mais y avait que la fin du parcours vélo d'exposé.

Je fais une natation cata-strophique/clysmique/schtroumpfique, au bout de 100m je vois plus rien dans mes lunettes, je vais nager dans le noir tout le reste du temps. En plus je me retrouve toujours bloqué, dès que je fais l'effort de m'extirper d'une tenaille je retombe dans une autre. Conclusion je nage pas vraiment, déjà quand je le fais ça va pas vite, mais là c'est carrément honteux (29'23, à 10 minutes de la tête!!!!). Bref je sors le couteau entre les dents, fais pour une fois une T1 correcte, et en vélo Simone.

5 km de plat au début avalé à 42 km/h de moyenne, pas de prolongateurs mains en bas du cintre, mais j'enrhume du touriste. Ensuite petit raidard sur 2 km entre 10 et 15%, tout le monde à l'arrêt je continue ma remontée. Descente pleine balle, et remontée sur Plaine Joux. 900m de déniv avec quelques passages pentus, je passe d'environ 200ème à la sortie de l'eau à 90ème en haut de la montée. J'avais bien reconnu la descente et je me suis entraîné ces 2 derniers mois, alors à donf, je reprends un ou 2 concurrents avant de me retrouver bloqué derrière une voiture. Et là hop gros freinage d'urgence, y a un vélo et son bonhomme par terre tout en sang au milieu de la chaussée (sûrement l'australien Kibby, qui était dans les premiers), j'espère qu'il va bien parce que c'était vraiment flippant quand je l'ai vu. Conclusion je perds un peu de temps (1 à 2 min en tout) derrière la bagnole qui conduit pépère, mais je me finis pas au CHU.
Sur la fin de la partie vélo, des bons faux plats vent pleine face, la petite Froelich (2ème féminine) me rattrape, je m'accroche jusqu'à T2 environ 20m derrière elle (elle a un sacré joli petit c....oup de pédale). 1h41 pour 45km et quasi 1000m D+

T2 express, je dépose (ou croque...) Froelich, je regagne encore 25 places sur la CàP pour finir 61ème en 2h55, parcours sympa, jambes ok, mais plus trop de jus et début de point de côté limitent un chouilla le chrono (41'30 pour 9,5km). C'est vrai aussi que c'est pas très roulant et que j'ai pas vraiment compté mes efforts sur le vélo.

Bref, il faut vraiment que je progresse en nat pour pas sortir dans l'eau quand les premiers ont déjà fait 5 bornes de vélo... + gagner en puissance sur le plat en vélo, continuer à bosser les descentes, et consolider la course à pied avec les jambes lourdes.

Tant qu'il y a de la marge, y a de l'espoir!

Sinon le nouveau parcours du Tri mont-Blanc est vraiment très chouette, très exigeant, malheureusement très dangereux vis à vis des voitures dans Plaine-Joux. Il me semble qu'ils veulent faire un Half en plus l'année prochaine, ça me tenterait peut-être bien!
Bravo si vous êtes arrivé jusqu'à la fin de ce message, amusez-vous bien à Aix, prépa marathon pour moi.

Erwan, fer à repasser lesté qui mettra les bouchées doubles cet hiver.
Comments